» Hollande hué au Salon de l’Agriculture : connard…voyou…dégage… » !

salon-agriculture

Photo du Figaro

 

Par Michel Salanon

Voilà des dizaines d’années que l’agriculture française est sacrifiée par  les gouvernements de droite comme de gauche !

Aucun Président de la République, aucun Premier Ministre, aucun Ministre de l’Agriculture, n’a eu la force de caractère (j’aurais pu être plus vulgaire) de dire aux technocrates de Bruxelles :

LES NORMES EUROPEENNES TUENT LES AGRICULTEURS FRANÇAIS !

STOP

A l’arrière de leur voiture avec chauffeur, nos dirigeants savent se faire conduire au Salon de l’Agriculture, pour se faire prendre en photo avec un verre de vin dans une main et une tranche de saucisson dans l’autre, et….se faire raccompagner dans leurs bureaux somptueux, avec des motards pour leur ouvrir la route !

Ils parlent quelques petites minutes avec un agriculteur ou une agricultrice, sans voir leur détresse au fond des yeux, engendrée par des conditions générales d’élevage de porcs ou de bovins, de production de lait ou de culture de certaines céréales réellement ruineuses.

Combien faudra-t-il de temps encore pour que ces Ministres, ces élu(e)s beaux parleurs, cumulards de mandats avec des revenus en très grande partie non imposables, prennent la mesure de la terrible détresse de ces travailleurs de la terre qui crèvent de faim alors qu’ils nourrissent les Français(e)s ? S’il y avait des bouses de vaches dans leur bureau….ils comprendraient mieux et plus vite !

Que savent-ils ces planqués du système ? Réalisent-ils ce qu’est une vie d’agriculteur : 12 h de travail par jour, 7 jours sur 7, des coûts de production exagérément élevés, des tarifs de vente cassés par le monopole de la grande distribution, des factures impossibles à payer par manque de trésorerie, des pertes financières de plusieurs dizaines de milliers d’euros chaque année d’exploitation, des formulaires en surnombre et inutiles à remplir, conçus par les technocrates de Bruxelles grassement payés. Le réalisent-ils ? Non, bien sûr !

Cela fait de nombreuses années que les agriculteurs français attirent l’attention de nos gouvernants sur le fait hautement scandaleux que « ça coûte de plus en plus cher de produire et les ventes ne couvrent pas les frais de production ».

Tout est dit clairement, mais rien ne change….parce qu’aucun gouvernement ne veut taper du poing sur la table à Bruxelles.

Voilà des années que les exploitations agricoles diminuent chaque année par centaines et que les suicides d’agriculteurs augmentent (on évoque un suicide par jour, en moyenne)….ce qui n’est pas le cas des Ministres ni des Députés.

Stéphane LE FOLL, Ministre de l’Agriculture français, ne cesse de déclarer qu’il fait son travail (!) en expliquant tout cela à Bruxelles, depuis des mois. Il ne change rien, il est donc incompétent !

Le Nain-de-l’Elysée déguisé en Président de la République, qui s’est présenté à 6h00 l'autre matin au Salon de l’Agriculture (Porte de Versailles) pour assister à la traite des vaches (plus has been que ça….tu meurs !), a eu le culot de dire à un agriculteur : « si je suis là c’est qu’il y a une solidarité nationale…. », puis à un autre agriculteur : « je ne vous laisse pas tomber sinon je ne serais pas là…. ».  Il parle mais ne change rien, il est donc incompétent !

Depuis le 6 mai 2012, soir du 2e tour des dernières élections présidentielles, je me demande tous les jours COMMENT 51,64 % DES VOTANTS ONT PU ELIRE UN PRESIDENT AUSSI NUL ?

Je pense aussi et j’écris : CONNARD, VOYOU, DEGAGE

Michel Salanon

 

 

5 commentaires

  1. Posté par Elsaesser le

    Les agriculteurs et le monde paysan n ont pas a prendre de gants avec ces pourris de la pire espece, mais les fourches ! Le peuple suivra , et peut etre les flics s ils ne sont pas issus des antifas . Ce serait alors tres rapidement la fin du  » Fromage de Hollande qui pue ». Se souvenir de la chute de Ceaucescu qui avait pourtant a sa botte la redoutable police secrete Securitad qui n avait rien a envier a la Stasi…

  2. Posté par Tommy le

    Je désapprouve cette violence verbale propre aux Francais, faite de tutoiements et d’insultes, d’opposition systématique, de sens critique inscrit dans les gènes.
    Mais je COMPRENDS leur colère face à la libre concurrence européenne. Comment peuvent- ils régater face aux tarifs polonais , à l’élevage industriel danois ou allemand, aux charges sociales écrasantes ? De ces points de vue, je soutiens leur action.

  3. Posté par Marc le

    Il aurait fallu aussi traiter l’adjoint du gros mou a la même aune : Aucun ne mérite d’être ménagé dans ce gouvernement qui pense que tout va bien quand on ne dit plus rien.

  4. Posté par pierre-Henri Reymond le

    On voit la nuance entre « je vous ai compris » = je vais agir.
    Et « je vous comprend » = je vous plains.

  5. Posté par Hérodote le

    Pendant ce temps, les fourbes et sournois que sont Hollande et Valls font ratifier le TAFTA.

Et vous, qu'en pensez vous ?

Poster un commentaire

Votre commentaire est susceptible d'être modéré, nous vous prions d'être patients.

* Ces champs sont obligatoires

Avertissement! Seuls les commentaires signés par leurs auteurs sont admis, sauf exceptions demandées auprès des Observateurs.ch pour des raisons personnelles ou professionnelles. Les commentaires sont en principe modérés. Toutefois, étant donné le nombre très considérable et en progression fulgurante des commentaires (43'000 commentaires retenus sur plus de 400'000) un travail de modération complet et exhaustif est totalement impensable. Notre site invite, par conséquent, les commentateurs à ne pas transgresser les règles élémentaires en vigueur et à se conformer à la loi afin d’éviter tout recours en justice. Le site n’est pas responsable de propos condamnables par la loi et fournira, en cas de demande et dans la mesure du possible, les éléments nécessaires à l’identification des auteurs faisant l’objet d’une procédure judiciaire. Le site se réserve, par ailleurs, le droit de supprimer tout commentaire qu’il repérerait comme anonyme et invite plus généralement les commentateurs à s’en tenir à des propos acceptables et non condamnables.

Entrez les deux mots ci-dessous (séparés par un espace). Si vous n'arrivez pas à lire les mots vous pouvez afficher une nouvelle image.