Paul Craig Roberts: Que Dieu nous sauve de la jeunesse « instruite » !

Regardez ces idiots. D'où viennent-ils? Des universités!

Lorsque j’étais étudiant à l’université, la devise des libéraux était une citation attribuée à Voltaire: «Je désapprouve ce que vous dites, mais je défendrai jusqu’à la mort votre droit de le dire».

Les libéraux ont utilisé cette citation comme autorisation de déconstruire la famille, la société, la religion et le système de croyances qui maintenaient ensemble la diversité de la population américaine.

Aujourd'hui, les libéraux veulent faire taire et même arrêter tous ceux qui ne sont pas d'accord avec eux.

Les réseaux sociaux éjectent et annulent tous ceux qui sortent des explications officielles, même les experts, les membres du Congrès et le président des États-Unis.

Amazon, Apple et Google forcent les médias sociaux alternatifs à disparaître en leur refusant tout service.
Les Américains perdent leur emploi parce qu'ils sont des partisans de Trump et même parce qu'ils utilisent des pronoms sexuels non approuvés par des idiots réveillés.

Nous sommes arrivés à un point dans la vie universitaire où un "étudiant" ignorant des quotas d'admission a plus d'autorité qu'un éminent scientifique ou un savant et peut faire examiner et sanctionner le scientifique ou l'éminent savant par sa propre université.

Une non-entité totale peut annuler les réalisations de toute une vie d'une personne simplement au motif que cette non-entité est "offensée".

C'est le monde occidental d’aujourd'hui.
Qui reste-t-il pour le défendre? Pour mourir pour lui? Et c'est quoi?
Les valeurs ont disparu. Le système de croyance est dissous. La propagande nous focalise sur les Russes, les Chinois et les Iraniens. Les véritables menaces qui pèsent sur notre existence ont des implications directes sur notre vie.

Nous vivons dans la matrice de leurs mensonges égoïstes.
La preuve évidente que les libéraux ont créé un nouvel âge des ténèbres est la demande des étudiants de Harvard pour que l'université révoque les diplômes des partisans de Trump.
Toute raison a quitté la vie universitaire.
La raison est remplacée par une haine aveugle.
L'émotion est la règle.
Les personnes qui disent la vérité sont des "ennemis du peuple".

source: https://www.paulcraigroberts.org/2021/01/29/god-save-us-from-the-educated-youth/

traduction: Cenator

*****

voir aussi: Ces jeunes blancs riches ont été arrêtés pour avoir participé à des émeutes. Voici un aperçu de leur violente “stratégie révolutionnaire”

******

Des étudiants universitaires défendent le pillage, disent que les émeutes sont "justifiées" (traduction disponible, 4:13)

2 commentaires

  1. Posté par Poilagratter le

    C’est surtout de la propagande En toute matière , y compris En science , ou seul un courant de pensée est adoubé par l’état………..les bobbies de la Bien pensance.

  2. Posté par meulien le

    ilyaura un retour de baton ,comme en chine,avec les gardes rouges

Et vous, qu'en pensez vous ?

Poster un commentaire

Votre commentaire est susceptible d'être modéré, nous vous prions d'être patients.

* Ces champs sont obligatoires

Avertissement! Seuls les commentaires signés par leurs auteurs sont admis, sauf exceptions demandées auprès des Observateurs.ch pour des raisons personnelles ou professionnelles. Les commentaires sont en principe modérés. Toutefois, étant donné le nombre très considérable et en progression fulgurante des commentaires (259'163 commentaires retenus et 79'280 articles publiés, chiffres au 1 décembre 2020), un travail de modération complet et exhaustif est totalement impensable. Notre site invite, par conséquent, les commentateurs à ne pas transgresser les règles élémentaires en vigueur et à se conformer à la loi afin d’éviter tout recours en justice. Le site n’est pas responsable de propos condamnables par la loi et fournira, en cas de demande et dans la mesure du possible, les éléments nécessaires à l’identification des auteurs faisant l’objet d’une procédure judiciaire. Les commentaires n’engagent que leurs auteurs. Le site se réserve, par ailleurs, le droit de supprimer tout commentaire qu’il repérerait comme anonyme et invite plus généralement les commentateurs à s’en tenir à des propos acceptables et non condamnables.

Entrez les deux mots ci-dessous (séparés par un espace). Si vous n'arrivez pas à lire les mots vous pouvez afficher une nouvelle image.