Marion Maréchal en cible, analyse sémantique

 

Marion Maréchal en cible, analyse sémantiqueLa Convention de la droite organisée à Paris le samedi 28 septembre 2019 à l’initiative du magazine L’Incorrect n’a pas été appréciée des médias dits convenus. Ils y ont vu une réunion de ce qu’ils appellent « extrême droite », avec pour objectif d’enlever toute légitimité à cette réunion. Depuis, les obus journalistiques pleuvent.

 

Extrait de: Source et auteur

Suisse shared items on The Old Reader (RSS)

2 commentaires

  1. Posté par maury le

    ET ON APPELLE LA FRANCE UNE DÉMOCRATIE alors que les médias du système font une chasse aux sorcières comme au Moyen age ,le bûcher en moins, mais oh combien plus insidieux plus vicieux plus destructeur mentalement !!car ils répètent sur chaque plateau les mêmes mantras ; cette police de la pensée veille comme cela se faisait au bon vieux temps du communisme à ce que les citoyens ne dévient pas de ce qu’on leur inculque!!!!Mais qu’ils prennent garde, car les français se réveillent, et vont sortir de ce carcan intellectuel avec perte et fracas!

  2. Posté par Villard le

    C est bien la seule qui tente des choses et ouvre des portes…… a par nos conservateurs et trices qui préfèrent le confort de leurs situations et sofas…

Et vous, qu'en pensez vous ?

Poster un commentaire

Votre commentaire est susceptible d'être modéré, nous vous prions d'être patients.

* Ces champs sont obligatoires

Avertissement! Seuls les commentaires signés par leurs auteurs sont admis, sauf exceptions demandées auprès des Observateurs.ch pour des raisons personnelles ou professionnelles. Les commentaires sont en principe modérés. Toutefois, étant donné le nombre très considérable et en progression fulgurante des commentaires (150'216 commentaires retenus sur 9'675'514, chiffres au 25 septembre 2017) un travail de modération complet et exhaustif est totalement impensable. Notre site invite, par conséquent, les commentateurs à ne pas transgresser les règles élémentaires en vigueur et à se conformer à la loi afin d’éviter tout recours en justice. Le site n’est pas responsable de propos condamnables par la loi et fournira, en cas de demande et dans la mesure du possible, les éléments nécessaires à l’identification des auteurs faisant l’objet d’une procédure judiciaire. Les commentaires n’engagent que leurs auteurs. Le site se réserve, par ailleurs, le droit de supprimer tout commentaire qu’il repérerait comme anonyme et invite plus généralement les commentateurs à s’en tenir à des propos acceptables et non condamnables.

Entrez les deux mots ci-dessous (séparés par un espace). Si vous n'arrivez pas à lire les mots vous pouvez afficher une nouvelle image.