Le Hamas paie la famille de Leila al-Ghandour pour en faire une martyre

Cenator : « À Gaza, un bébé palestinien meurt après avoir inhalé du gaz lacrymogène »

Cette nouvelle du bébé Leila al Ghandour, âgée de 8 mois, prétendument assassinée par l’armée israélienne se retrouve aujourd’hui quasiment dans toute la presse romande et francophone. Les services de renseignements israéliens ont signalé que le bébé était cardiaque et qu’elle avait été amenée à la frontière, déjà morte, pour une mise en scène « pallywood ».

Mais, même si ce n’était pas le cas, comment des journalistes responsables ne relèvent-ils pas, en premier lieu, qu’il est criminel d’amener un bébé de 8 mois à la frontière, pour l’exposer aux gaz lacrymogènes, aux fumées toxiques, aux risques multiples (cocktails Molotov, frondeurs déficients, etc) ? Comment peut-on sacrifier à ce point ses enfants lorsque l’on est parent, sinon dans l’espoir d’en faire une martyre et de pouvoir ensuite accuser Israël ?

 

Golda Meier : "La paix s'installera ici le jour où les Arabes aimeront leurs enfants plus fort qu'ils ne nous haïssent."

 

****

-https://www.24heures.ch/monde/Apres-le-lundi-noir-Gaza-rend-hommage-a-ses-morts/story/10248131

-Proche-Orient: Après le lundi noir, Gaza rend hommage à ses morts ...

https://www.tdg.ch/monde/moyen-orient/lundi-noir-gaza-rend...morts/.../21960341

[...] Les funérailles de la petite Leila al Ghandour, 8 mois, ont eu lieu mardi à Gaza. ... «Ce bébé est le symbole de notre lutte», crache l'imam dans un haut-parleur pendant son prêche. [...]

-A Gaza, un bébé palestinien meurt après avoir inhalé du gaz lacrymogène

http://www.parismatch.com/Actu/International/A-Gaza-un-bebe-palestinien-meurt-apres-avoir-inhale-du-gaz-lacrymogene-1516511

*****

15 mai 2018 sources sécuritaires israéliennes à i24NEWS

Décès d’un bébé à Gaza: la version palestinienne remise en cause
Alors que le bilan des manifestants palestiniens décédés lundi lors d’affrontements à la frontière avec les forces israéliennes s’est alourdi mardi matin et a atteint les 60 morts, le ministère gazaouï de la Santé a annoncé qu’un bébé de huit mois avait succombé après avoir inhalé du gaz lacrymogène pendant les heurts.
La version du décès du nourrisson est à présent remise en cause, ont indiqué des sources sécuritaires israéliennes à i24NEWS.
« Nous avons beaucoup de témoignages qui mettent en doute la fiabilité de cette information », a confirmé un porte-parole de l’armée israélienne, Avihai Adrei, au site d’information Walla!.
Selon le rapport palestinien, il n’était pas clair dans l’immédiat à quelle distance se trouvaient le bébé – identifié comme étant Leila al-Ghandour – et sa famille de la barrière de sécurité.
D’après les informations obtenues par i24NEWS auprès de sources sécuritaires, le bébé souffrait de problèmes cardiaques depuis sa naissance.
Sa famille aurait convenu, en accord avec l’organisation terroriste Hamas, d'annoncer sa mort à la presse, en prétendant qu’il serait mort à cause des gaz lacrymogènes lancés par Israël, en échange d’une compensation financière significative.
Matthias Inbar, journaliste et analyste militaire pour i24NEWS a contribué à cet article

5 commentaires

  1. Posté par Robert le

    Elle va toucher 100000dollars alors !!!!! Vu que ces gens là n’on Aucun respect pour la vie c’est tout bénéfice

  2. Posté par G. Guichard le

    « Tout s’achète, il n’y a que le FRIC qui compte !! »
    Tout à fait d’accord! Même dans un cas pareil… c’est dire!

  3. Posté par maury le

    Les mères palestiniennes sont fières d’offrir en sacrifice leurs enfants à la cause d’allah (sans majuscule)Ces fanatiques dénuées de toute sensibilité jouent les pleureuses en accusant les juifs! comme en Algérie les femmes étaient les plus cruelles envers les pauvres soldats du contingent français qu’elles torturaient de façon abominable .Bande de dégénérés!!!!!!

  4. Posté par fabiola le

    J’entends déjà les chouinements au loin.

  5. Posté par Antoine le

    Tout s’achète, il n’y a que le FRIC qui compte !! Pour les Palestiniens, la mort d’un des leurs est synonyme de rentrée d’argent … le Hamas pourvoit !
     »Sa famille aurait convenu, en accord avec l’organisation terroriste Hamas, d’annoncer sa mort à la presse, en prétendant qu’il serait mort à cause des gaz lacrymogènes lancés par Israël, en échange d’une compensation financière significative. »

Et vous, qu'en pensez vous ?

Poster un commentaire

Votre commentaire est susceptible d'être modéré, nous vous prions d'être patients.

* Ces champs sont obligatoires

Avertissement! Seuls les commentaires signés par leurs auteurs sont admis, sauf exceptions demandées auprès des Observateurs.ch pour des raisons personnelles ou professionnelles. Les commentaires sont en principe modérés. Toutefois, étant donné le nombre très considérable et en progression fulgurante des commentaires (150'216 commentaires retenus sur 9'675'514, chiffres au 25 septembre 2017) un travail de modération complet et exhaustif est totalement impensable. Notre site invite, par conséquent, les commentateurs à ne pas transgresser les règles élémentaires en vigueur et à se conformer à la loi afin d’éviter tout recours en justice. Le site n’est pas responsable de propos condamnables par la loi et fournira, en cas de demande et dans la mesure du possible, les éléments nécessaires à l’identification des auteurs faisant l’objet d’une procédure judiciaire. Les commentaires n’engagent que leurs auteurs. Le site se réserve, par ailleurs, le droit de supprimer tout commentaire qu’il repérerait comme anonyme et invite plus généralement les commentateurs à s’en tenir à des propos acceptables et non condamnables.

Entrez les deux mots ci-dessous (séparés par un espace). Si vous n'arrivez pas à lire les mots vous pouvez afficher une nouvelle image.