L’étrange suicide de l’Europe

Douglas Murray, L’étrange suicide de l’Europe: immigration, identité, islam

Titre original : The Strange Death of Europe: Immigration, Identity, Islam

Cenator : La télévision hongroise parle de ce livre comme d’une bible pour comprendre l’invasion de l’Europe. C’est une analyse très complète de la situation. Voici le descriptif de l’éditeur anglais (avec quelques additions) :

**************

L’étrange suicide de l’Europe est un exposé très personnel d’un continent et d’une culture saisis en plein suicide. La baisse des natalités, l’immigration de masse, la culture d’une attitude timorée et de la haine de soi, se sont conjuguées pour rendre les Européens incapables de se défendre et incapables de résister à la transformation totale et peut-être fatale de leur société.

Il ne s’agit pas seulement d’une analyse des réalités démographiques et politiques, mais aussi d’un témoignage oculaire d’un continent en mode autodestruction. Il se base sur des voyages à travers tout le continent, depuis les lieux où les migrants débarquent jusqu’aux endroits où ils aboutissent, depuis les personnes qui paraissent vouloir d’eux jusqu’aux endroits qui ne peuvent les accepter.

Ce travail de première main, appuyé sur des recherches et un matériel impressionnants, décrit l’échec décevant du multiculturalisme, le revirement d’Angela Merkel sur les migrations, l’absence de rapatriements et la fixation occidentale sur la culpabilité. Murray se rend à Berlin, à Paris, en Scandinavie, à Lampedusa et en Grèce pour découvrir le malaise au cœur même de la culture européenne et pour entendre les récits de ceux qui sont arrivés en Europe de très loin. Dans chaque chapitre, il prend également du recul pour se pencher sur les grandes questions qui sous-tendent ce désir de mort d’un continent et répond à la question du pourquoi.

Ce livre tranchant et incisif se termine par deux visions pour une nouvelle Europe - une optimiste, une pessimiste - qui dressent un tableau du continent en crise et nous présentent un choix quant à ce que nous pouvons faire maintenant, si tant est que nous puissions encore faire quelque chose. Mais peut-être Spengler avait-il raison : « les civilisations comme les humains naissent, s’épanouissent, flétrissent et meurent ».

 

Edition française (2018)

Edition anglaise (2017)

Disponible gratuitement en ligne comme livre audio :

The Strange Death Of Europe - 1 of 2

The Strange Death Of Europe - 2 of 2

4 commentaires

  1. Posté par Higgins le

    C’est en janvier ’75 qu’il fallait réfléchir aux conséquences…maintenant, c’est trop tard.

  2. Posté par Bernard Tourneboeuf le

    Bonjour; Il n’y a qu’une vérité absolue : la démographie mondiale passée de 3.4 milliards en 1975 à 7.5 milliards en 2018, dont 4.6 milliards en Asie et 1.2 milliards en Afrique.
    Les Africains continuent à se multiplier comme des lapins ou souris, le résultat est là : plus d’eau ressources sur-exploitées – pauvreté guerres invasion de l’Europe.
    Et des évêques et des français qui prêchent pour accueillir tous ces « profiteurs, responsable de la surpopulation ! ce livre décrit les conséquences de notre lâcheté et hypocrisie.

  3. Posté par G. Guichard le

    On parlait déjà de suicide de l’Europe pour la Première Guerre mondiale. Là, ce ne serait plus du suicide, finalement 🙂

Et vous, qu'en pensez vous ?

Poster un commentaire

Votre commentaire est susceptible d'être modéré, nous vous prions d'être patients.

* Ces champs sont obligatoires

Avertissement! Seuls les commentaires signés par leurs auteurs sont admis, sauf exceptions demandées auprès des Observateurs.ch pour des raisons personnelles ou professionnelles. Les commentaires sont en principe modérés. Toutefois, étant donné le nombre très considérable et en progression fulgurante des commentaires (150'216 commentaires retenus sur 9'675'514, chiffres au 25 septembre 2017) un travail de modération complet et exhaustif est totalement impensable. Notre site invite, par conséquent, les commentateurs à ne pas transgresser les règles élémentaires en vigueur et à se conformer à la loi afin d’éviter tout recours en justice. Le site n’est pas responsable de propos condamnables par la loi et fournira, en cas de demande et dans la mesure du possible, les éléments nécessaires à l’identification des auteurs faisant l’objet d’une procédure judiciaire. Les commentaires n’engagent que leurs auteurs. Le site se réserve, par ailleurs, le droit de supprimer tout commentaire qu’il repérerait comme anonyme et invite plus généralement les commentateurs à s’en tenir à des propos acceptables et non condamnables.

Entrez les deux mots ci-dessous (séparés par un espace). Si vous n'arrivez pas à lire les mots vous pouvez afficher une nouvelle image.