Sicile: Des migrants logeant dans un hôtel 3 étoiles avec piscine, espace fitness, terrain de foot, sèment le chaos parce qu’ils se plaignent de la nourriture

L'hôtel Piano Torre, destination touristique historique, héberge 80 migrants. Mais ils veulent s'en aller.

Palerme. Manifestations et barrages routiers. Les migrants ont provoqué deux jours de chaos dans un hôtel de Piano Zucchi. Ils ont empêché les voitures d'accéder à la route provençale 54 qui relie la zone à Piano Battaglia. La situation n'est revenue au calme qu'avec l'intervention de la police.

L'hôtel Piano Tour, structure historique gérée par la famille Mogavero est devenu depuis 3 ans un centre d'accueil, environ quatre-vingts jeunes de Gambie, du Mali, de la Sierra Leone, du Nigéria et du Sénégal y séjournent. Le groupe qui aurait déclenché les perturbations serait cependant composé de six migrants.

piano-torre2-624x300

 "Ils ont essayé d'influencer tous les autres - explique le propriétaire, Beppe Mogavero - et ceux qui ne voulaient pas étaient menacés, au point qu'une plainte a été déposée à la police.

Ça a été des jours difficiles, durant lesquels j'ai ressenti un grand désespoir. Ici, nous faisons en sorte que ces jeunes ne manquent de rien, nous faisons tout pour satisfaire chaque exigence, même sur le plan économique". Ils se seraient rebellés en raison d'un manque de nourriture, mais le propriétaire de la structure affirme avec force qu'à la base, les raisons des manifestations sont totalement différentes: "La vérité est qu'ils veulent partir d'ici. Ils me l'ont dit eux-mêmes. Il y a quelques jours, nous avons assisté à une réunion à la préfecture avec le responsable du centre durant laquelle les garçons n'ont parlé ni de nourriture ni des médicaments. En réalité, ils savent très bien que rien ne manque."

70557-3-piano-torre-park-hotel-isnello-pa

70557-4-piano-torre-park-hotel-isnello-pa

70557-2-piano-torre-park-hotel-isnello-pa

A l'hôtel Piano Torre, toutes les chambres ont été mises à la disposition de ces jeunes Africains, mais il reste tout de même ouvert au public pour la service de restauration. "A présent, nous sommes à l'étroit. Nous devrions accueillir jusqu'à 45 migrants et à la place il y en a 80 car c'est une situation d'urgence.

Néanmoins, tous les jeunes hommes peuvent toujours utiliser tous les équipements: la piscine est à leur disposition, ainsi que l'espace fitness et le terrain de football qui est illuminé aussi la nuit. Dans chaque chambre il y a la télévision et la structure est pourvue de l'Internet Wi-fi, de l'antenne satellite et de la télévision payante. Nous offrons une cuisine de première qualité, des produits locaux.

Je pense donc que ces protestations ne sont pas jusitifiées et cherchent à me mettre en difficultés."

(...)

Source Traduction Christian Hofer pour Les Observateurs.ch

 

Rappel: Les rescapés italiens du tremblement de terre, (278 morts et près de 400 blessés), sont logés sous des tentes et dans un gymnase.

 

photos

8 commentaires

  1. Posté par jim Droz-dit-Busset le

    Quel dégoût de constater que ces profiteurs de migrants économiques ne sont pas satisfaits des vacances qu’ils passent aux frais du peuple italien, alors qu’ils doivent être renvoyés illico presto !

  2. Posté par Mauron le

    Le propriétaire est malin. Il va certainement obtenir des subsides supplémentaires pour l’amélioration des conditions d’accueil.

  3. Posté par Aude le

    Qu’il geigne ce propriétaire….
    S’il a choisi de prendre des migrants c’est pour son pactole…..
    Mais l’état italien arrose luxueusement ces migrants et pendant ce temps….d’autres victimes italiennes du tremblement de terre son abritées sous des tentes.
    Ce gouvernement italien a perdu les pétales…..tout sens de la justice et de la protection de sa propre population…. J’espère que les italiens ont du bon sens et l’envoie paître.

  4. Posté par hofer le

    Les bras m’en tombent !… quand on arrive à un tel degré d’ineptie, on trouve difficilement les mots …. surtout pour rester « correct »

  5. Posté par sophie edouard le

    Rien à dire non plus, on est arrivé à un tel niveau….

  6. Posté par Daniel le

    Encore un hôtelier qui veut se faire du fric sur l’immigration…ça fonctionne super!

  7. Posté par Madelaine le

    Je ne trouve plus de mots…

Et vous, qu'en pensez vous ?

Poster un commentaire

Votre commentaire est susceptible d'être modéré, nous vous prions d'être patients.

* Ces champs sont obligatoires

Avertissement! Seuls les commentaires signés par leurs auteurs sont admis, sauf exceptions demandées auprès des Observateurs.ch pour des raisons personnelles ou professionnelles. Les commentaires sont en principe modérés. Toutefois, étant donné le nombre très considérable et en progression fulgurante des commentaires (150'216 commentaires retenus sur 9'675'514, chiffres au 25 septembre 2017) un travail de modération complet et exhaustif est totalement impensable. Notre site invite, par conséquent, les commentateurs à ne pas transgresser les règles élémentaires en vigueur et à se conformer à la loi afin d’éviter tout recours en justice. Le site n’est pas responsable de propos condamnables par la loi et fournira, en cas de demande et dans la mesure du possible, les éléments nécessaires à l’identification des auteurs faisant l’objet d’une procédure judiciaire. Les commentaires n’engagent que leurs auteurs. Le site se réserve, par ailleurs, le droit de supprimer tout commentaire qu’il repérerait comme anonyme et invite plus généralement les commentateurs à s’en tenir à des propos acceptables et non condamnables.

Entrez les deux mots ci-dessous (séparés par un espace). Si vous n'arrivez pas à lire les mots vous pouvez afficher une nouvelle image.