“Cela ressemble à une invasion” : Elon Musk critique le soutien de l’Allemagne à des ONG secourant des migrants

post_thumb_default

 

Le patron de X (ex-Twitter) a souhaité que le parti allemand d’extrême droite remporte des élections régionales, début octobre.

Elon Musk continue à affirmer son positionnement idéologique proche de l’extrême droite. Début septembre, il avait menacé de poursuivre en justice l’Anti-Defamation League (ADL, ONG qui combat l’antisémitisme et le racisme), qu’il accuse de diffamation à l’encontre de son réseau social. Samedi 30 septembre, le milliardaire américain a critiqué le soutien de Berlin à des ONG secourant des migrants en Méditerranée.

Vendredi, sur son réseau social X (ex-Twitter), l’homme d’affaires a relayé une publication dénonçant des sauvetages de migrants en Méditerranée par des ONG soutenues par Berlin. “Est-ce que le public allemand est conscient de cela ?”, a-t-il écrit en commentaire du post provenant d’un compte baptisé “RadioGenoa”, et qui appelle par ailleurs de ses vœux une victoire électorale du parti allemand d’extrême droite AfD. Des élections régionales doivent avoir lieu le 8 octobre en Allemagne, en Bavière et en Hesse, dans le sud et le centre du pays.

“Oui. Et c’est ce qu’on appelle sauver des vies”, a répondu sur X le ministère allemand des Affaires étrangères à l’homme d’affaires. 

“Donc, vous en êtes fiers en fait. Intéressant. Franchement, je doute qu’une majorité de l’opinion allemande soutienne cela. Avez-vous fait un sondage ? C’est certainement une violation de la souveraineté de l’Italie que l’Allemagne transporte un large nombre d’immigrants illégaux sur le sol italien ? Cela fait penser à une invasion…”, a renchéri dans la nuit de vendredi à samedi le milliardaire. “Si un gouvernement dans une démocratie va à l’encontre de la volonté du peuple, il faut voter contre” ce gouvernement, a-t-il ajouté plus tard samedi, dans un post public qu’il a adressé au ministère allemand.

Franceinfo

 

Extrait de: Source et auteur

Suisse shared items on The Old Reader (RSS)

Un commentaire

  1. Posté par maury le

    Lettre à Macron par une retraité :
    Brigitte son épouse (prof de lettres) doit être surprise de la qualité de cette plume anonyme.

    Cette lettre est un régal dans tous les sens du mot. !!! Fond et forme compris.. A lire et relire doucement pour en savourer le contenu. Sa rédactrice mérite une médaille!!!

    Lettre adressée à Macron par une « vieille » dame. Rien à rajouter, c’est tout simplement superbe , fort bien écrit et sans méchanceté, mais tellement vrai !

    Monsieur le Président,

    La vanité rend aveugle et sourd. Eussiez-vous un QI XXXL, la vanité anéantirait les capacités de vos neurones. Mais bien sûr, vous n’êtes pas concerné.

    Quand on accepte le sobriquet de Jupiter, on se sent planer au-dessus du vulgum pecus, d’autant que Jupiter est le dieu romain le plus puissant du panthéon.

    Mais Jupiter est aussi, à 95 %, formé de gaz. C’est dire qu’il n’a quasiment aucune consistance.

    Et c’est bien ce à quoi vous nous avez confrontés, en proclamant sans cesse, avec une autorité jupitérienne, tout et son contraire, ou en traitant un jour avec morgue, du bas de votre grandeur, le chef suprême des Armées de France, ou en abreuvant quasi chaque jour le peuple français, du haut de votre humilité tartufienne, de mesures indigestes et irrationnelles, jusqu’au paroxysme de l’insupportable.

    Le navire France sous le contrôle de Jupiter, guidé tantôt à la voile, tantôt à la vapeur, devient un bateau qui tourne sur lui-même quand les vents sont contraires. ENTENDEZ-VOUS, DANS NOS CAMPAGNES, LE BRUIT DES MULTIPLES MOUTONS ENRAGÉS ? .. Oh oui, vous l’entendez, mais vous n’en avez cure ! ..

    Vous croyez encore et toujours pouvoir tout contrôler alors que tout vous échappe, et – on le voit – la panique commence à s’emparer de l’Elysée.

    Si vous n’étiez pas Jupiter, cette usine à gaz, vous comprendriez qu’une étincelle suffit désormais pour embraser une France en colère.

    J’étais dans les premiers rangs des manifs de mai 68 alors que vous n’étiez même pas né, je sais comment ce pays peut sortir en un instant de son endormissement, qui n’est qu’apparent malgré les doses gargantuesques de soporifiques que ses médias lui font absorber chaque jour.

    Si vous n’étiez pas jupitérien, vous auriez sans doute la décence, le bon sens et l’intelligence de descendre de votre trône, et de démissionner avant qu’il ne soit trop tard, pour laisser à ce pays une chance de respirer et de se redresser.

    Je suis chrétienne, j’ai 77 ans, je devrais faire partie de la majorité silencieuse parce que censée être de date périmée.

    Mais voilà, je suis une Française en colère. En colère car vous saccagez mon pays, un pays que j’aime, tandis que vous en piétinez les racines et les valeurs, et que vous prenez le peuple français pour un troupeau de moutons bons à tondre, et qui ne sait que bêler bêtement, ou pleurnicher.

    Vous ne connaissez ni la France, ni les Français. Quand on les tond de trop près, jusqu’à leur arracher la peau, ils sont capables, en une minute, de se transformer en taureaux furieux qui chargent en renversant tout sur leur passage.

    Monsieur le Président Macron, je le sens, je le sais, si vous persistez à vous accrocher à un trône qui ne vous appartient pas et dont vous vous êtes emparé à coup de coups fourrés, ce sont des milliers de Français qui pourraient périr dans la guerre la plus cruelle et la plus horrible qui soit : la guerre civile.

    Vous avez bien piétiné l‘armée : elle ne vous suivra pas, d’autant plus que vous lui avez ôté les moyens de défendre la France (vos prédécesseurs avaient déjà bien entamé cette tâche) et que vous l’avez insultée.

    La police ? … Elle ne vous suivra pas : elle est excédée des ordres et contre-ordres de la Gauche depuis des décennies, excédée d’être privée de moyens logistiques, excédée d’être enrayée dans ses capacités d’action par une réglementation si tordue que souvent c’est le policier qui est intervenu contre un délinquant dangereux que l’on sanctionne, tandis que le criminel est relaxé.

    Elle est excédée de servir de chair à canon à la racaille que vous chérissez tellement que vous en venez à la serrer dans vos bras avec des yeux enamourés quand même ses ressortissants vous font un « doigt d’honneur ».

    La racaille des banlieues pour vous défendre ? … Elle est passée maîtresse dans l’art de se servir de votre « humanisme » candide pour tout vous soutirer – vos prédécesseurs les ont déjà bien conditionnés.

    L’immigration islamique que vous dorlotez au détriment des Français, parce qu’elle représente un électorat potentiel et une « population de remplacement » ? … Elle vous considère, tout comme n’importe quel Français, comme un fétu de paille à balayer, pour pouvoir instaurer ses lois, ses coutumes barbares, sa religion moyenâgeuse, ses restrictions alimentaires, son sexisme, son racisme, sa polygamie, et tous les autres préceptes anti démocratiques de la charia et des hadiths.

    Je pourrais continuer longtemps, mais je ne veux pas que cela ressemble à un réquisitoire.Je veux juste vous adresser une supplique : Monsieur le Président Macron, par amour de la France, je vous en conjure, partez ! …

    C’est une vieille Française qui vous parle, une vieille Française contrainte de conduire pour survivre puisqu’elle est en rase campagne et qu’il faut bien aller chercher son pain quotidiennement, une vieille Française dont le fuel dont elle se chauffe a augmenté de 40% en quelques mois, et qui subit une csg en courant ascensionnel perpétuel, tandis que sa retraite plane désespérément au-dessous du seuil de survie.

    Pourtant, ce n’est pas pour moi que je suis en colère, je suis en colère pour ce que vous faites à la France, pour le seul profit d’une caste avide et méprisante, et pour la plus grande satisfaction de hordes d’envahisseurs dont une grande partie est composée de malfaisants et de terroristes.

    J’ai mal à la France, SVP, PARTEZ

    Anne-Marie Tampigny

    SVP faites suivre il en va de la France.

Et vous, qu'en pensez vous ?

Poster un commentaire

Votre commentaire est susceptible d'être modéré, nous vous prions d'être patients.

* Ces champs sont obligatoires

Avertissement! Seuls les commentaires signés par leurs auteurs sont admis, sauf exceptions demandées auprès des Observateurs.ch pour des raisons personnelles ou professionnelles. Les commentaires sont en principe modérés. Toutefois, étant donné le nombre très considérable et en progression fulgurante des commentaires (259'163 commentaires retenus et 79'280 articles publiés, chiffres au 1 décembre 2020), un travail de modération complet et exhaustif est totalement impensable. Notre site invite, par conséquent, les commentateurs à ne pas transgresser les règles élémentaires en vigueur et à se conformer à la loi afin d’éviter tout recours en justice. Le site n’est pas responsable de propos condamnables par la loi et fournira, en cas de demande et dans la mesure du possible, les éléments nécessaires à l’identification des auteurs faisant l’objet d’une procédure judiciaire. Les commentaires n’engagent que leurs auteurs. Le site se réserve, par ailleurs, le droit de supprimer tout commentaire qu’il repérerait comme anonyme et invite plus généralement les commentateurs à s’en tenir à des propos acceptables et non condamnables.

Entrez les deux mots ci-dessous (séparés par un espace). Si vous n'arrivez pas à lire les mots vous pouvez afficher une nouvelle image.