Un avion pour renvoyer deux immigrés

Interrogé mardi à l’Assemblée nationale sur le sort des 234 immigrés de l’«Ocean Viking», le ministre de l’Intérieur Gérald Darmanin a affirmé qu’un «avion est parti» avec plusieurs d’entre eux à son bord.

Selon une information de BFMTV, confirmée au Figaro par Beauvau, il s’agit de deux Maliens qui ont pris un vol mardi en direction de Bamako.

Deux.

source: https://www.lesalonbeige.fr/un-avion-pour-renvoyer-deux-immigres/

3 commentaires

  1. Posté par aldo le

    Ne pas oublier que ces voyages retours bidons sont très lucratifs pour les politiciens femelles et mâles. En Suisse on a déjà perdu la Swissair liquidée pour faire plaisir à Lufthansa, les Allemands, ceux-là même qui complotent pour qu’on paie tous les déficits de l’UE rss… quitte à y adhérer ce qui représenterait un véritable suisside. Pourquoi ? parce que toutes ces bandes de bras cassés avaient des miles à récupérer, ce qui était la condition pour donner Swissair à Lufthansa.

    Donc les miles existent aussi pour les politiciens qui donnent des ordres pour utiliser des compagnies aériennes. Et comme le démontrent les réalités, la corruption est maîtresse de la plupart de leurs actions. A la fin la famille x va pouvoir faire le tour du monde. Merci aux con tribuables.

  2. Posté par antoine le

Et vous, qu'en pensez vous ?

Poster un commentaire

Votre commentaire est susceptible d'être modéré, nous vous prions d'être patients.

* Ces champs sont obligatoires

Avertissement! Seuls les commentaires signés par leurs auteurs sont admis, sauf exceptions demandées auprès des Observateurs.ch pour des raisons personnelles ou professionnelles. Les commentaires sont en principe modérés. Toutefois, étant donné le nombre très considérable et en progression fulgurante des commentaires (259'163 commentaires retenus et 79'280 articles publiés, chiffres au 1 décembre 2020), un travail de modération complet et exhaustif est totalement impensable. Notre site invite, par conséquent, les commentateurs à ne pas transgresser les règles élémentaires en vigueur et à se conformer à la loi afin d’éviter tout recours en justice. Le site n’est pas responsable de propos condamnables par la loi et fournira, en cas de demande et dans la mesure du possible, les éléments nécessaires à l’identification des auteurs faisant l’objet d’une procédure judiciaire. Les commentaires n’engagent que leurs auteurs. Le site se réserve, par ailleurs, le droit de supprimer tout commentaire qu’il repérerait comme anonyme et invite plus généralement les commentateurs à s’en tenir à des propos acceptables et non condamnables.

Entrez les deux mots ci-dessous (séparés par un espace). Si vous n'arrivez pas à lire les mots vous pouvez afficher une nouvelle image.