Zelensky : Je continue à sauver le monde

"L'Ukraine continue à sauver le monde avec ses céréales", a déclaré le président ukrainien.

L'Ukraine continue à sauver le monde avec ses céréales, a déclaré le président ukrainien Volodymyr Zelensky sur Twitter. Selon le chef d'État, 28 600 tonnes de blé arriveront en Somalie en provenance d'Ukraine dans les prochaines semaines. Volodymyr Zelensky a ajouté que l'ONU avait prédit une famine dans ce pays d'ici la fin de cette année en raison de la guerre de la Russie contre l'Ukraine.

source: https://www.vadhajtasok.hu/2022/09/07/zelenszkij-bejelentette-folytatom-a-vilag-megmenteset

traduction: Cenator

5 commentaires

  1. Posté par LAMBERT JM le

    CES RECULER POUR MIEUX REBONDIR POUTINE N’EST AUSI BETE QUE ZELENSKY ET CO LAISSER LE FAIRE -CES LA RUSSIE A NE PAS FRANCHIR LA LIGNE ROUGE
    CELA PEU TRES VITE FINIR PART UNE GUERRE PLUS SALE.

  2. Posté par maury le

    https://lecourrierdesstrateges.fr/2022/08/13/lotan-aura-t-elle-servi-pour-finir-a-provoquer-un-second-tchernobyl-en-ukraine-par-edouard-husson/?unapproved=75673&moder
    L’OTAN est visiblement prête à soutenir le gouvernement Zelenski jusque dans ses pires provocations. Ce sont des munitions occidentales qui visent la centrale nucléaire de Zaporojie, au risque d’y provoquer un nouveau Tchernobyl – intentionnel celui-là. Même si les spécialistes pensent que les frappes concernées sont de trop faible intensité pour provoquer un nouveau Tchernobyl, comment ne pas constater que l’alliance occidentale en phase terminale se met au service d’un gouvernement ukrainien à la dérive, condamné à perdre la guerre et qui bascule dans la politique du pire, selon la vieille logique des « ordres néroniens »? Bien entendu, on imagine bien qu’un certain nombre d’acteurs du progressisme mondialiste jouent avec l’idée d’une catastrophe nucléaire, qui disqualifierait, 35 ans après Tchernobyl et 10 ans Fukushima, l’industrie nucléaire civile. Quand le présent cauchemar sera terminé – en espérant qu’il se termine sans catastrophe – il ne faudra avoir aucune pitié envers une génération de dirigeants occidentaux prêts à laisser les Ukrainiens subir un second Tchernobyl et à plonger l’Europe dans le chaos. L’OTAN fut jadis créée pour défendre la liberté. Elle finit dans une telle abjection morale qu’il faudra dès que possible décréter sa fin. D’ores et déjà, tous les Français libres doivent dénoncer la participation de notre pays à la folie qui consiste à détourner les gouvernants ukrainiens de négocier avec la Russie et les pousse à toujours plus de surenchère. Il le faut d’autant plus que, derrière le comportement irresponsable de nos dirigeants, il y a la rationalité devenue folle d’une disqualification définitive du nucléaire civil, pour mettre en oeuvre sans entrave la « transition énergétique » à la façon « Great Reset ».

  3. Posté par Ral Bol le

    Ce petit clown ferait mieux de stopper cette guerre ridicule et néfaste pour le monde entier ok !

  4. Posté par Sergio le

    Nous ne voulons pas être sauvés par ce pitre de Zelinski. Ah ! si l’Europe pouvait demander l’annexion de l’Ukraine à la Russie ! On pourrait même oser affirmer que, pour la première fois, Bruxelles aura servi à quelque chose.

  5. Posté par antoine le

    Qui a mis le feu aux poudres en demandant la re-nucléarisation de l’Ukraine ?

Et vous, qu'en pensez vous ?

Poster un commentaire

Votre commentaire est susceptible d'être modéré, nous vous prions d'être patients.

* Ces champs sont obligatoires

Avertissement! Seuls les commentaires signés par leurs auteurs sont admis, sauf exceptions demandées auprès des Observateurs.ch pour des raisons personnelles ou professionnelles. Les commentaires sont en principe modérés. Toutefois, étant donné le nombre très considérable et en progression fulgurante des commentaires (259'163 commentaires retenus et 79'280 articles publiés, chiffres au 1 décembre 2020), un travail de modération complet et exhaustif est totalement impensable. Notre site invite, par conséquent, les commentateurs à ne pas transgresser les règles élémentaires en vigueur et à se conformer à la loi afin d’éviter tout recours en justice. Le site n’est pas responsable de propos condamnables par la loi et fournira, en cas de demande et dans la mesure du possible, les éléments nécessaires à l’identification des auteurs faisant l’objet d’une procédure judiciaire. Les commentaires n’engagent que leurs auteurs. Le site se réserve, par ailleurs, le droit de supprimer tout commentaire qu’il repérerait comme anonyme et invite plus généralement les commentateurs à s’en tenir à des propos acceptables et non condamnables.

Entrez les deux mots ci-dessous (séparés par un espace). Si vous n'arrivez pas à lire les mots vous pouvez afficher une nouvelle image.