Il y a une volonté de destruction de la part des élites qui nous dirigent

Poutine: Les dirigeants de l'Occident ne sont pas intéressés par le déclin du bien-être et de la qualité de vie des citoyens européens

1er août 2022

S'exprimant lors d'une réunion virtuelle sur l'industrie métallurgique russe, le président a noté que le secteur continue de faire face à des défis en raison des sanctions occidentales. Il a souligné le problème de l'accès limité aux marchés internationaux, ainsi que l'interdiction d'acheter des équipements étrangers pour la production de raccords, de métaux laminés et de tôles d'acier en Russie.

"Comme je l'ai déjà dit, ces décisions ont été prises en raison des intérêts politiques des pays occidentaux, en plus des intérêts opportunistes actuels, et elles ne reflètent pas les réalités de la politique mondiale ou de l'économie mondiale", a-t-il déclaré.

Vladimir Poutine a fait valoir que les sanctions occidentales ne tenaient pas compte des "conséquences évidentes", telles que l'augmentation du prix des matériaux de construction sur le marché international et l'accélération de l'inflation mondiale.

"La baisse du bien-être et de la qualité de vie des simples citoyens, d'abord en Europe, n'intéresse pas les politiciens, sans parler de choses telles que le respect des principes de l'Organisation mondiale du commerce. Ces choses ont été tout simplement jetées aux ordures", a ajouté le président russe.

Poutine a qualifié les tentatives visant à limiter l'industrie métallurgique russe de manifestation claire de concurrence déloyale, un effort de l'Occident pour faire obstruction aux entreprises russes et remodeler les marchés mondiaux en leur faveur.

Les pays occidentaux, notamment les États-Unis et les États membres de l'UE, ont imposé des sanctions couvrant presque tous les domaines de l'économie russe depuis que Moscou a lancé une offensive militaire en Ukraine fin février. Les mesures comprennent des restrictions sur le pétrole et le gaz russes, les matières premières et les services financiers.

Le mois dernier, Poutine a qualifié les sanctions d'illégitimes, affirmant qu'elles ignoraient les principes de base du respect de la souveraineté d'un autre pays et de la non-ingérence dans ses affaires intérieures. Il a insisté sur le fait que de telles mesures nuisent non seulement aux relations entre les États et les peuples, mais minent également le système juridique mondial.

Poutine a également réitéré la position de Moscou selon laquelle il sera toujours un partenaire fiable et responsable pour ceux qui s'engagent dans une coopération commerciale prévisible et mutuellement bénéfique. Dans le même temps, il a promis que la Russie ne coopérerait pas à ses propres frais "avec ceux qui nous sont clairement hostiles".

source: https://www.vadhajtasok.hu/2022/08/01/putyin-a-nyugat-vezetoit-nem-erdekli-az-europai-polgarok-joletenek-es-eletminosegenek-csokkenese

*****

Carla Monet: Comment nos élites rendent-elles attractif ce projet suicidaire  pour la jeunesse à l'esprit malléable et à ses gueux?
Voici le plan du Great Reset à la sauce 'bobo romande', un plan néo-bolchévique qui a déjà conquis la génération montante.

Le Courrier.ch - La sobriété comme solution durable

Nous résumons un article du Courrier pour illustrer l'état d'esprit des apparatchiks qui servent ces élites que Poutine dénonce.

La journaliste Sophie Dupont imagine que les industries européennes vont fonctionner avec suffisamment d'énergie si nous éteignons les panneaux publicitaires ou en se privant de chauffage.

Et Sophie Dupont n'est qu'un élément parmi un stock inépuisable de ces progressistes, adeptes de la religion climatique, qui ont une recette pour tout!

Et ce ne sont pas les grands de ce monde, comme Von der Leyen, qui vont les contredire. Car c'est bien Ursula qui a donné l'ordre de réduire la consommation de gaz de 15%, c'est-à-dire de 45 milliards de mètres cubes, pour anticiper la pénurie d'énergie. Pour comprendre ce que signifient 45 milliards de m3, comparons-les avec la consommation de 2020, l'année des confinements, où la Russie a fourni 153 milliards de m3 aux pays membres !
Bien entendu, Ursula mettra en place sa propre usine à gaz, avec des mécanismes d'alerte et des "objectifs contraignants de réduction de la demande".

Dans son interview du directeur de l'association Négawatt, David Moreau, ingénieur en science et ingénierie de l'environnement (tout un programme...), Sophie Dupont offre sur un plateau les questions qui sous-entendent déjà la réponse:
-Pourquoi, avant que le spectre du black-out ne menace, la sobriété était absente des scénarios énergétiques?

David Moreau: L'association Négawatt a déjà proposé à la Confédération, pour son objectif 2050+, un plan de sobriété qui peut résoudre tous nos problèmes d'énergie, qui nous permettra d'arriver à l'objectif zéro émission de gaz à effet de serre (sous-entendant que cet objectif devrait primer sur tous les autres que notre pays pourrait se fixer).

Pour y arriver, David Moreau veut faire évoluer les normes, "les réglementations, les organisations, et les imaginaires au niveau individuel et collectif".
Et bien entendu, précise le directeur de Négawatt, tout cela sur une base volontaire!

Voici le regard innocent de ce gentil David Moreau pour nous convaincre

Puis les pétajoules pleuvent dans l'article pour démontrer par A+B sa théorie savante, qui va nous tirer d'affaire en devenant sobres.
Des modèles de sobriété pour atteindre 350 pétajoules en 2050, soit une diminution de 20%.

David Moreau garantit qu'avec une telle diminution nous aurons une bonne qualité de vie, puisque ce sont les objectifs même à atteindre pour tous, selon les accords de Paris, qui ne veut que notre bien.

C'est que dans la religion climatique, les COP 21 de Paris, 26 de Glasgow, sont les équivalents des encycliques du Vatican. Ce que le Pape Léon XIII décrétait sur le jeûne du carême le 10 juin 1745, est équivalant aux COP sur la sobriété carbone en 2022.

Et bien entendu, tous les pays du côté des BRICS vont se préoccuper autant des décrets des COP, que les pays en dehors de l'empire chrétien se sont préoccupés des encycliques papales.

Puis Sophie Dupont demande à son savant en climat si notre économie productiviste remettra en question le plan sobriété?

Sa réponse a l'air sortie tout droit du manuel de Klaus Schwab et son "vous ne posséderez rien mais vous serez heureux":

"Le but de la sobriété est de parvenir à une durabilité environnementale. Pour diminuer l'impact sur le climat, on doit revoir les services et la consommation, réinventer des modèles économiques en mutualisant les biens, en revoyant la notion de propriété. "

 

C'est-à-dire, la voiture ne devrait pas être disponible aux gueux, sauf peut-être une électrique pour x habitants (le ministre en science et ingénierie de l'environnement définira après de savant calculs les quotas qui ne porteront pas préjudice à la planète), et bien entendu, des appartements communautaires à la soviet, dans l'esprit du partage dans la sobriété. Et tout cela sur une base volontaire!

Le directeur de Négawatt précise même que "pour une stratégie de sobriété au niveau d'un pays, nous avons besoin d'une planification globale."

En somme, le bon vieux rêve communiste réchauffé à la sauce climatique.

Nous apprenons que parmi les scénarios de réponse à la pénurie résultant des sanctions contre la Russie, l'UE envisage la fermeture des supermarchés pour éviter le black-out. Certainement les progressistes prévoient déjà que les épiceries responsables vont pouvoir nourrir toute la Suisse surpeuplée avec du bio local!

David Moreau se dit attristé "qu'il faille une guerre pour que le gouvernement comprenne les enjeux énergétiques,"  car la sobriété dans l'urgence comporte un "risque d'injustice sociale" (!).

Sophie Dupont: La sobriété reste taboue dans le débat écologique, même chez les Vert·e·s?

Puis, David Moreau refait sa leçon sur les voitures individuelles, "toujours plus grosses", "les maisons individuelles toujours plus grandes", alors qu'avec l'imagination, nous pourrions avoir une mode de vie durable.

"La reconstruction de l'imaginaire passe aussi par la culture. Dans les films, le héros ou l'héroïne roule en voiture, à toute vitesse. Un jour, il faudra qu'il ou elle roule en vélo."

article réservé aux abonnés: https://lecourrier.ch/2022/07/20/la-sobriete-comme-solution-durable/

*****

David Moreau est ingénieur EPFL en Science et Ingénierie de l’Environnement avec une spécialisation en aménagement du territoire (2018). Il a à son actif plusieurs expériences professionnelles dans des bureaux d’études en mobilité et en écologie de la construction. Il a réalisé des travaux de modélisation et d’analyse de données dans le but de dimensionner des infrastructures, tout en tenant compte des pratiques sociales et des modes de gouvernance. Il a notamment travaillé chez Mobil’homme – un bureau d’études en sciences sociales qui travaille essentiellement dans le domaine de l’urbanisme et de la mobilité et qui est spécialisé en études d’usage et en analyses d’interaction entre mobilité et territoire – où il a été en charge du développement du scénario négaWatt. En parallèle, David exerce depuis 2009 en tant qu’indépendant la profession de guide de haute montagne.

Financement

Le développement du scénario négaWatt pour la Suisse a été rendu possible grâce au soutien financier du « Fonds Vitale Innovation » des Systèmes Industriels de Genève, de la Fondation Charles Léopold Mayer pour le Progrès de l’Homme et de la Banque alternative. En outre, un grand nombre d’experts et l’association négaWatt France ont contribué de manière significative à l’élaboration du scénario grâce à leurs connaissances.

Des mesures proposées par le scénario négaWatt

6 commentaires

  1. Posté par Daniel Dujardin le

    @Antoine. Malgré les centaines de milliards investis, bien sûr. (5e ligne.)

  2. Posté par Wuilloud le

    Leon XIII en 1745… même pas né !

  3. Posté par antoine le

    Negawatt et son directeur nous propose un avenir tout en rose ou ROUGE comme au temps de Soviets !
     »En somme, le bon vieux rêve communiste réchauffé à la sauce climatique. »
    Il est temps de dénoncer cette mascarade ! Depuis 25-30 ans le gaz carbonique (CO2) tant décrié ne fait qu’augmenter malgré les centaines de milliards d’invertis.
    https://www.transitionsenergies.com/revolution-energetique-allemande-energiewende-brutal-couteux/
    Si l’Energiewende et les COP successives avaient un effet sur la teneur du CO2 (gaz de vie) dans l’atmosphère cela se saurait …
    La COP26 de Glasgow s’est terminée en queue de poisson … la Chine et l’Inde vont AUGMENTER leurs émissions de CO2 en brûlant des montagnes de charbon …
    https://www.lexpress.fr/actualite/societe/environnement/cop26-quand-l-inde-et-la-chine-jouent-les-fossoyeurs-d-un-accord-ambitieux_2162380.html
    https://www.lesechos.fr/monde/enjeux-internationaux/cop26-laccord-de-paris-sauve-in-extremis-a-glasgow-1363464
     »L’urgence climatique est une leurre » livre de F. Gervais
    https://www.payot.ch/Detail/9782810008513

  4. Posté par Sergio le

    Ces gourous ressemblent à des gosses attardés style zadistes avec des maisons dans les arbres et des femmes vivant torse nu. Les soutiens sont manifestes, que de micros tendus avec empressement, que de caméras braquées avec la redoutable insistance du débile profond. Les conférences internationales totalement inutiles et la couverture médiatique tapageuse n’ont pour but que de détourner l’attention des réalités destructrices qui feront notre perte.

Et vous, qu'en pensez vous ?

Poster un commentaire

Votre commentaire est susceptible d'être modéré, nous vous prions d'être patients.

* Ces champs sont obligatoires

Avertissement! Seuls les commentaires signés par leurs auteurs sont admis, sauf exceptions demandées auprès des Observateurs.ch pour des raisons personnelles ou professionnelles. Les commentaires sont en principe modérés. Toutefois, étant donné le nombre très considérable et en progression fulgurante des commentaires (259'163 commentaires retenus et 79'280 articles publiés, chiffres au 1 décembre 2020), un travail de modération complet et exhaustif est totalement impensable. Notre site invite, par conséquent, les commentateurs à ne pas transgresser les règles élémentaires en vigueur et à se conformer à la loi afin d’éviter tout recours en justice. Le site n’est pas responsable de propos condamnables par la loi et fournira, en cas de demande et dans la mesure du possible, les éléments nécessaires à l’identification des auteurs faisant l’objet d’une procédure judiciaire. Les commentaires n’engagent que leurs auteurs. Le site se réserve, par ailleurs, le droit de supprimer tout commentaire qu’il repérerait comme anonyme et invite plus généralement les commentateurs à s’en tenir à des propos acceptables et non condamnables.

Entrez les deux mots ci-dessous (séparés par un espace). Si vous n'arrivez pas à lire les mots vous pouvez afficher une nouvelle image.