«La BNS a un degré de liberté qu’elle pourrait utiliser pour soutenir des objectifs climatiques»

Bien que sollicitées par la lutte contre l’inflation, les banques centrales pourraient contribuer à la décarbonation de l’économie, selon l’économiste Pierre Monnin.

Aux yeux de Pierre Monnin, membre du Council on Economic Policies, l’évolution des politiques monétaires fait peser un risque sur l’immobilier en Suisse. «La Banque nationale a d’ailleurs maintes fois montré son inquiétude au sujet des prix sur ce marché», souligne-t-il.

En collaboration avec Frédéric Lelièvre. Avec une inflation qui s’installe durablement, les banques centrales s’orientent les unes après les autres vers des hausses des taux d’intérêt. La Réserve fédérale américaine (Fed) s’est notamment prononcée la semaine dernière sur un relèvement de 0,75 point de pourcentage, la quatrième augmentation d’affilée. En parallèle, la Banque centrale européenne (BCE) se lance dans un autre combat: début juillet, elle a annoncé une série de mesures pour décarbo.. [...]

abonnés: https://agefi.com/actualites/politique/la-bns-a-un-degre-de-liberte-quelle-pourrait-utiliser-pour-soutenir-des-objectifs-climatiques?

2 commentaires

  1. Posté par Jean-Francois Morf le

    On ne remplacera jamais les centrales nucléaires par des énergies intermittentes comme les éoliennes et les cellules solaires. On ne remplacera jamais le pétrole comme source d’énergie pour les véhicules et la production d’électricité à la demande.

  2. Posté par antoine le

     »les banques centrales pourraient contribuer à la décarbonation de l’économie, selon l’économiste Pierre Monnin »
    Pour décarboner l’économie, soit il ne faut PAS consommer d’énergie, soit développer le nucléaire :
    Référence ADEME :
    Nucléaire : 4 gCO2/kWh
    Hydraulique : 6 gCO2/kWh
    Éolien terrestre : 14 gCO2/kWh (plus les barrages turbinage/pompage STEP !!)
    Éolien marin : 15 gCO2/kWh (plus les barrages turbinage/pompage STEP !!)
    Photovoltaïque : 43 gCO2/kWh (provenant de Chine) (plus les barrages turbinage/pompage STEP !!)
    Géothermie : 45 gCO2/kWh
    Gaz : 418 gCO2/kWh
    Fioul : 730 gCO2/kWh
    Charbon : 1’060 gCO2/kWh
    https://www.lemonde.fr/blog/huet/2022/06/22/nucleaire-4-g-de-co2-par-kwh/
    https://www.eda.admin.ch/aboutswitzerland/fr/home/wirtschaft/energie/energie—fakten-und-zahlen.html
    Par pays :
    https://bilans-ges.ademe.fr/documentation/UPLOAD_DOC_FR/index.htm?moyenne_par_pays.htm
    En  »Real time » :
    https://app.electricitymaps.com/map
    Ce n’est pas en diabolisant l’énergie nucléaire comme le font les verts de gris et verts pastèques qu’on va résoudre le problème !
    M. Macron veut relance l’énergie nucléaire en France !
    https://www.actu-environnement.com/ae/news/nucleaire-macron-relance-EPR-39086.php4
    Par manque de gaz russe, le ministre de l’économie allemande relance les centrales à charbon !
     »Ce recours au charbon, nécessaire pour faire face à «l’aggravation» de la situation sur le marché gazier, sera «provisoire», a promis dimanche le ministre de l’Économie et du Climat, le Vert Robert Habeck, reconnaissant qu’il s’agissait d’une décision «amère». »
    https://www.lefigaro.fr/flash-eco/crise-du-gaz-l-allemagne-maintient-son-objectif-de-sortie-du-charbon-en-2030-20220620
    L’Économie passe AVANT l’Écologie !!

Et vous, qu'en pensez vous ?

Poster un commentaire

Votre commentaire est susceptible d'être modéré, nous vous prions d'être patients.

* Ces champs sont obligatoires

Avertissement! Seuls les commentaires signés par leurs auteurs sont admis, sauf exceptions demandées auprès des Observateurs.ch pour des raisons personnelles ou professionnelles. Les commentaires sont en principe modérés. Toutefois, étant donné le nombre très considérable et en progression fulgurante des commentaires (259'163 commentaires retenus et 79'280 articles publiés, chiffres au 1 décembre 2020), un travail de modération complet et exhaustif est totalement impensable. Notre site invite, par conséquent, les commentateurs à ne pas transgresser les règles élémentaires en vigueur et à se conformer à la loi afin d’éviter tout recours en justice. Le site n’est pas responsable de propos condamnables par la loi et fournira, en cas de demande et dans la mesure du possible, les éléments nécessaires à l’identification des auteurs faisant l’objet d’une procédure judiciaire. Les commentaires n’engagent que leurs auteurs. Le site se réserve, par ailleurs, le droit de supprimer tout commentaire qu’il repérerait comme anonyme et invite plus généralement les commentateurs à s’en tenir à des propos acceptables et non condamnables.

Entrez les deux mots ci-dessous (séparés par un espace). Si vous n'arrivez pas à lire les mots vous pouvez afficher une nouvelle image.