200 000 immigrés en 2022: la Suisse se dirige vers un record

post_thumb_default

 

La guerre en Ukraine, l'augmentation de demandes d'asile et la migration s'intensifient. La Suisse accueillera bientôt l'équivalent de la population du canton de Bâle-Ville. Cela représente un besoin d'environ 90 000 logements.

La guerre en Ukraine, l'augmentation de demandes d'asile et la migration s'intensifient. La Suisse accueillera bientôt l'équivalent de la population du canton de Bâle-Ville. Cela représente un besoin d'environ 90 000 logements.

Kari Kälin / ch media

Réfugiés ukrainiens à leur arrivée à la gare centrale de Zurich. image: keystone

La Suisse se rapproche à grands pas de la barre des neuf millions d'habitants. Au cours du premier semestre, environ 100 000 personnes sont venues s'installer dans le pays. La majorité – environ 60 000 – correspond aux immigrés d'Ukraine, qui ont fui la guerre. Jusqu'à fin mai, environ 6800 personnes ont déposé une demande d'asile, tandis que le solde migratoire de la migration dite «régulière» est de 32 700 personnes.

...
(Lire sur https://www.watson.ch/fr )

 

Extrait de: Source et auteur

Suisse shared items on The Old Reader (RSS)

5 commentaires

  1. Posté par Jean-Francois Morf le

    Il faudrait en profiter pour expulser les FAUX réfugiés mâles musulmans-menteurs pour faire de la place pour les VRAIES réfugiées chrétiennes avec enfants. Le fait qu’il n’y a pratiquement que des mâles dans les mahométans devrait faire réfléchir sérieusement nos autorités: ce ne sont PAS des réfugiés, mais bien des soldats conquérants de l’islam, persuadés que tout leur est dû.

  2. Posté par Le Moko le

    Si nos deux nains de jardin au Conseil fédéral avait la moindre once d’ honneur il y a longtemps qu’ ils auraient claqué la porte !

  3. Posté par baechler le

    Comme Antoine à si bien su illustrer l’emballement dans lequel la Suisse se trouve embarquée, sans le moindre sens de la mesure et de lucidité…

  4. Posté par Sergio le

    S’il y a une catégorie professionnelle qui n’a aucun souci à se faire, ce sont bien les fonctionnaires de toutes sortes qui alimentent l’industrie de l’immigration. Les ONG comme les administrations internationales, européennes, nationales et locales n’ont pas besoin de passer des annonces dans les médias. Des milliers de diplômés droits-de-l’hommiste issus des grandes écoles du monde entier rêvent de devenir fonctionnaires et de passer leur temps en séances, séminaires, réunions, plateaux télé ou de rouler en 4 x 4 sérigraphiés.

  5. Posté par antoine le

     »Cela représente un besoin d’environ 90 000 logements »
    Cela représente du CO2 pour fabrique le béton et les fers à béton !
    De plus il faudra chauffer et alimenter ces nouveaux appartements; cela va consommer des Mégawatts !
     »200 000 immigrés en 2022 » :
    Cela représente 200’000 personnes à nourrir, à loger, à soigner et à éduquer ?
    Qu’en est-il des hôpitaux ? Sont-ils prêts pour les soins supplémentaires ?
    Qu’en est-il des écoles ? Sont-elles prêts pour accueillir les nouveaux arrivants ?
    – Les crèches ?
    – Les administrations ?
    – Les services sociaux ?
    – Les transports ?
    – etc … etc …
    Je vois arriver une CATASTROPHE financière et cela va coûter de plus en plus cher !
    L’inflation fait déjà des ravages et les salaires n’augmentent pas à la même cadence !!
    Les impôts vont certainement augmenter ainsi que les taxes et la TVA ….
    Bonjour aux dégâts au porte-monnaie !!

Et vous, qu'en pensez vous ?

Poster un commentaire

Votre commentaire est susceptible d'être modéré, nous vous prions d'être patients.

* Ces champs sont obligatoires

Avertissement! Seuls les commentaires signés par leurs auteurs sont admis, sauf exceptions demandées auprès des Observateurs.ch pour des raisons personnelles ou professionnelles. Les commentaires sont en principe modérés. Toutefois, étant donné le nombre très considérable et en progression fulgurante des commentaires (259'163 commentaires retenus et 79'280 articles publiés, chiffres au 1 décembre 2020), un travail de modération complet et exhaustif est totalement impensable. Notre site invite, par conséquent, les commentateurs à ne pas transgresser les règles élémentaires en vigueur et à se conformer à la loi afin d’éviter tout recours en justice. Le site n’est pas responsable de propos condamnables par la loi et fournira, en cas de demande et dans la mesure du possible, les éléments nécessaires à l’identification des auteurs faisant l’objet d’une procédure judiciaire. Les commentaires n’engagent que leurs auteurs. Le site se réserve, par ailleurs, le droit de supprimer tout commentaire qu’il repérerait comme anonyme et invite plus généralement les commentateurs à s’en tenir à des propos acceptables et non condamnables.

Entrez les deux mots ci-dessous (séparés par un espace). Si vous n'arrivez pas à lire les mots vous pouvez afficher une nouvelle image.