UDC-Genève, communiqué 28.06.2022 : Nous n’avons pas les mêmes valeurs

 

Nous n’avons pas les mêmes valeurs

 

Sidération, consternation, interrogation. Voici par quoi l’UDC Ville de Genève vient de passer à la suite de la surréaliste annonce faisant état de la participation active des services municipaux à l’action illégale menée la semaine dernière aux Pâquis. Pour rappel, une poignée d’activistes s’étaient attelés à planter des fleurs moyennant creusage du bitume au marteau-piqueur. Le Conseil administratif, par la voix de sa présidente la Centriste Marie Barbey-Chappuis, avait signalé son intention de déposer plainte, ce qui est bien le moins. Aujourd’hui, la plainte n’est plus aussi pertinente dans la mesure où l’enquête pourrait mettre en lumière la responsabilité d’une élue du collège, la verte Frédérique Perler. Un conseil administratif qui se dépose plainte parmi, une nouvelle fois Genève se distingue dans le pire.

 

Le groupe UDC attend maintenant des réponses précises aux questions qui se posent. Il convient notamment de tirer au clair le véritable rôle de Dominique Perler dans cette affaire. Si l’intéressée a vraiment non seulement donné son aval mais mis les services municipaux à disposition des vandales, il est évident qu’elle ne saurait rester une minute de plus à son poste. Il faudra aussi déterminer qui savait quoi au sein du conseil administratif, la communication interne ne semblant pas particulièrement performante. Pour terminer, l’UDC constate que Marie Barbey-Chappuis a raison lorsqu’elle fait savoir que le Centre n’a pas les mêmes valeurs que l’UDC. Pour notre parti, c’est par le biais de notre démocratie directe que l’action politique doit être menée, non au moyen d’engins de chantier.

 

Pour complément d’information :

 

Mathieu Romanens, président UDC Ville de Genève, 076/559.10.51

 

Céline Amaudruz, conseillère nationale, présidente UDC-Genève, 079/874.83.97

Et vous, qu'en pensez vous ?

Poster un commentaire

Votre commentaire est susceptible d'être modéré, nous vous prions d'être patients.

* Ces champs sont obligatoires

Avertissement! Seuls les commentaires signés par leurs auteurs sont admis, sauf exceptions demandées auprès des Observateurs.ch pour des raisons personnelles ou professionnelles. Les commentaires sont en principe modérés. Toutefois, étant donné le nombre très considérable et en progression fulgurante des commentaires (259'163 commentaires retenus et 79'280 articles publiés, chiffres au 1 décembre 2020), un travail de modération complet et exhaustif est totalement impensable. Notre site invite, par conséquent, les commentateurs à ne pas transgresser les règles élémentaires en vigueur et à se conformer à la loi afin d’éviter tout recours en justice. Le site n’est pas responsable de propos condamnables par la loi et fournira, en cas de demande et dans la mesure du possible, les éléments nécessaires à l’identification des auteurs faisant l’objet d’une procédure judiciaire. Les commentaires n’engagent que leurs auteurs. Le site se réserve, par ailleurs, le droit de supprimer tout commentaire qu’il repérerait comme anonyme et invite plus généralement les commentateurs à s’en tenir à des propos acceptables et non condamnables.

Entrez les deux mots ci-dessous (séparés par un espace). Si vous n'arrivez pas à lire les mots vous pouvez afficher une nouvelle image.