Une femme enceinte de 8 mois tuée et décapitée par son ex-copain

17 juin 2022

La victime, Liese Dodd.

Dans l'Illinois, un homme a été inculpé pour le meurtre d'une femme de 22 ans. La victime et le tueur présumé auraient eu une relation intermittente durant ces deux dernières années.

Liese Dodd a été retrouvée morte dans son appartement à Alton, dans l’Illinois, le 9 juin dernier. C'est sa mère, inquiète de ne plus avoir de nouvelles, qui a découvert le corps de sa fille, alors enceinte de huit mois, rapporte le média américain Law & Crime.

La jeune femme avait été "sauvagement tuée" et décapitée, selon les termes de la police. Sa tête avait alors été jetée, près de son domicile, dans une benne à ordure.

 

Deundrea Holloway, un homme de 22 ans, a été interpellé et inculpé de deux chefs de meurtre au premier degré, pour Liese Dodd ainsi que pour l'enfant.

Le meurtrier présumé, Deundrea S Holloway, 22 ans.

Le tueur présumé aurait eu une relation en intermittence avec la victime durant deux ans.

"Cette fille, cette future mère et sa famille étaient en train de planifier une baby shower qui devait avoir lieu fin juin. Mais à la place, maintenant la famille planifie des funérailles", a déclaré le chef de la police d’Alton qualifiant l'auteur présumé du crime de "monstre".

Deundrea Holloway a été placé en détention, sa caution a été fixée à deux millions de dollars.

https://fr.news.yahoo.com/etats-unis-une-jeune-femme-enceinte-retrouvee-decapitee-102945365.html

voir aussi: États-Unis: Nous n’avons pas un problème d’armes à feu, nous avons un problème de race

Un commentaire

  1. Posté par Sergio le

    Mes pensées vont à la famille et aux proches de cette jeune fille, ils ne s’en remettront pas. Quant à l’assassin, il sera psychiatrisé et sera aux petits soins afin de compenser au mieux l’offense qu’il a subie.

Et vous, qu'en pensez vous ?

Poster un commentaire

Votre commentaire est susceptible d'être modéré, nous vous prions d'être patients.

* Ces champs sont obligatoires

Avertissement! Seuls les commentaires signés par leurs auteurs sont admis, sauf exceptions demandées auprès des Observateurs.ch pour des raisons personnelles ou professionnelles. Les commentaires sont en principe modérés. Toutefois, étant donné le nombre très considérable et en progression fulgurante des commentaires (259'163 commentaires retenus et 79'280 articles publiés, chiffres au 1 décembre 2020), un travail de modération complet et exhaustif est totalement impensable. Notre site invite, par conséquent, les commentateurs à ne pas transgresser les règles élémentaires en vigueur et à se conformer à la loi afin d’éviter tout recours en justice. Le site n’est pas responsable de propos condamnables par la loi et fournira, en cas de demande et dans la mesure du possible, les éléments nécessaires à l’identification des auteurs faisant l’objet d’une procédure judiciaire. Les commentaires n’engagent que leurs auteurs. Le site se réserve, par ailleurs, le droit de supprimer tout commentaire qu’il repérerait comme anonyme et invite plus généralement les commentateurs à s’en tenir à des propos acceptables et non condamnables.

Entrez les deux mots ci-dessous (séparés par un espace). Si vous n'arrivez pas à lire les mots vous pouvez afficher une nouvelle image.