En pleine guerre, Suisse et Otan veulent étendre leur collaboration

Ndlr. Nos ancêtres doivent se retourner dans leur tombe. La nécessité de s’opposer à cette tendance vers la trahison devient impérieuse.

 

Il n'est néanmoins pas question d'une adhésion Helvète à l'Alliance ou de livraisons d'armes et munitions utilisées dans un conflit. Mais alors de quoi?

Il n'est néanmoins pas question d'une adhésion Helvète à l'Alliance ou de livraisons d'armes et munitions utilisées dans un conflit. Mais alors de quoi?

Le secrétaire général de l'OTAN Jens Stoltenberg a rassuré la conseillère fédérale Viola Amherd sur le partenariat entre l'Alliance et la Suisse. Image: sda

Tels des amoureux timides, la Suisse et l'Otan sont d'accord pour se rapprocher un peu et étendre leur collaboration. Le secrétaire général Jens Stoltenberg a rassuré, mardi, la conseillère fédérale, Viola Amherd, sur le maintien d'un partenariat fort si la Finlande et la Suède deviennent membres.

Le Norvégien s'est dit «ouvert» à une relation plus étroite, a affirmé la cheffe du Département fédéral de la défense, de la protection de la population et des sports (DDPS) à Davos (GR). Mais l'initiative doit venir de la Suisse. Ce à quoi Viola Amherd a répondu être «en train d'étudier» la question, au terme de cette rencontre en marge du Forum économique mondial (WEF). Un rapport est par ailleurs attendu en octobre prochain.

...
(Lire sur https://www.watson.ch/fr )

Extrait de: Source et auteur

Suisse shared items on The Old Reader (RSS)

4 commentaires

  1. Posté par Western Kaput le

    La Finlande, avec sa première ministre Senna Martin, la Suède, avec Magdalena Andersson, et la Suisse avec Viola Amherd, quel est le point commun? Eh, oui, ces femmes « quota », la féminisation de l’Occident et son déclin, tout est lié. Les femmes qui cumulent médiocrité, pouvoir et idées progressistes, il n’y a rien de tel pour nous conduire vers un désastre.
    Notre parlement en regorge également.

  2. Posté par Clairvoyant le

    Magnifique sourire du vainqueur, les irréductibles ont été vaincus, mais espérons que ça dure, mais il y a un problème, ce petit pays qu’est la Suisse était utile pour trouver un endroit neutre pour arrêter les conflits : où les belligérants iront maintenant ?
    Cette neutralité pouvait même être utile à l’Empire, qui n’arrêtent par ailleurs pas de se prendre des claques.
    Pendant quatre ans avec Trump, pas de guerre, avec les démocrates, c’est reparti de plus belle, on frise même une guerre mondiale, il y aurait eu grand besoin de petit pays neutre…. mais malheureusement, game over !

  3. Posté par Sergio le

    Flirter avec l’OTAN est aussi dangereux que de s’approcher de l’UE. La Suisse va y perdre son âme. Tandis que les camarades exultent à chaque fois que ces divinités auto désignées portent un regard condescendant vers Berne. Pour toute la lâchosphère, chaque mot, chaque geste sur fond bleu étoilé, est un triomphe.

  4. Posté par Cenator le

    – 24.05.2022 Forum: Quelles sont les attentes de l’Otan envers la Suisse? 3 min.
    https://www.rts.ch/audio-podcast/2022/audio/quelles-sont-les-attentes-de-l-otan-envers-la-suisse-25825868.html
    – 23.05.2022: Forum – Les limites d’un rapprochement entre la Suisse et l’OTAN
    https://www.rts.ch/audio-podcast/2022/audio/les-limites-d-un-rapprochement-entre-la-suisse-et-l-otan-25825586.html

    La Suisse doit-elle se rapprocher de l’OTAN ? Débat entre Alexandre Vautravers et Léonore Porchet – 9 min. –
    https://www.rts.ch/audio-podcast/2022/audio/la-suisse-doit-elle-se-rapprocher-de-l-otan-debat-entre-alexandre-vautravers-et-leonore-porchet-25825598.html
    Léonore Porchet propose plutôt de nous rapprocher de l’UE, car elle tiendrait beaucoup à la neutralité suisse !!!

Et vous, qu'en pensez vous ?

Poster un commentaire

Votre commentaire est susceptible d'être modéré, nous vous prions d'être patients.

* Ces champs sont obligatoires

Avertissement! Seuls les commentaires signés par leurs auteurs sont admis, sauf exceptions demandées auprès des Observateurs.ch pour des raisons personnelles ou professionnelles. Les commentaires sont en principe modérés. Toutefois, étant donné le nombre très considérable et en progression fulgurante des commentaires (259'163 commentaires retenus et 79'280 articles publiés, chiffres au 1 décembre 2020), un travail de modération complet et exhaustif est totalement impensable. Notre site invite, par conséquent, les commentateurs à ne pas transgresser les règles élémentaires en vigueur et à se conformer à la loi afin d’éviter tout recours en justice. Le site n’est pas responsable de propos condamnables par la loi et fournira, en cas de demande et dans la mesure du possible, les éléments nécessaires à l’identification des auteurs faisant l’objet d’une procédure judiciaire. Les commentaires n’engagent que leurs auteurs. Le site se réserve, par ailleurs, le droit de supprimer tout commentaire qu’il repérerait comme anonyme et invite plus généralement les commentateurs à s’en tenir à des propos acceptables et non condamnables.

Entrez les deux mots ci-dessous (séparés par un espace). Si vous n'arrivez pas à lire les mots vous pouvez afficher une nouvelle image.