La Commission européenne fait la promotion active d’une hijabeuse afghane : “Mon but est de changer l’image du footballeur idéal (…) L’Europe m’a encouragé en reconnaissant et soutenant mes initiatives, quoi qu’il arrive”

 

Traduction :

Quel est votre mission ?

Etre debout sur un terrain de jeu, me donne l’impression d’être au sommet du monde.
Mon but principal est de changer l’image que nous avons d’un footballeur idéal et assurer l’égalité d’accès au terrain de jeu pour toutes les femmes sans que nous ayons à faire de compromis sur l’origine, la religion ou l’apparence.

Quels défis avez-vous dû relever ?

Les femmes sont souvent la deuxième priorité dans le football et cela ne s’améliore pas lorsque nous regardons ceux d’entre nous qui sont des minorités dans le jeu. En tant qu’entraîneur de football, je défie les probabilités en créant des opportunités pour toutes les femmes de ma ville.

De quelle manière l’Europe vous a-t-elle encouragé à diriger ?

L’Europe m’a encouragé à diriger en reconnaissant et en soutenant mes initiatives, quoi qu’il arrive et où que ce soit.

Un dernier conseil ?

Mon message principal à toutes les filles et les femmes est qu‘un entraîneur, un joueur et un ballon peuvent changer le monde si nous visons tous le même objectif.

Qui est Nagin Ravand ?

Nagin Ravand est un entraîneur de football et un entrepreneur afghan qui est arrivé au Danemark à l’âge de 3 ans. Elle a créé plusieurs sections de football pour les filles et les femmes afin de garantir l’égalité d’accès aux terrains de football dans les zones socialement exposées. Elle est membre du comité de la diversité et de l’égalité de sa municipalité et ambassadrice de la fédération danoise de football. Aujourd’hui, elle étudie le BSc. Education Science et s’exprime lors de présentations (inter)nationales sur son histoire personnelle et l’importance des environnements inclusifs dans les clubs sportifs. Nagin a remporté plusieurs prix pour son travail bénévole et rêve de diriger l’équipe nationale féminine de football d’Afghanistan.

GSWFactory

Qui est la Commissaire européenne Mariya Gabriel ?

Mariya Ivanova Gabriel est une femme politique bulgare membre du parti Citoyens pour le développement européen de la Bulgarie (GERB). En 2009, elle est élue députée européenne (PPE).

En 2017, elle a 38 ans lorsqu’elle est nommée commissaire européenne à l’Économie et à la Société numériques, devenant ainsi la cadette des Commissaires européens1. En 2019, elle le restera au sein de la Commission von der Leyen en tant que Commissaire à l’innovation à la recherche, la culture, l’éducation et la jeunesse.

Wikipedia / Commission européenne

Un tweet récent de la direction général Recherche et innovation sous la responsabilité de Mariya Gabriel :

En lien :

 

Extrait de: Source et auteur

Suisse shared items on The Old Reader (RSS)

Un commentaire

  1. Posté par baechler le

    « Mon message principal à toutes les filles et les femmes est qu‘un entraîneur, un joueur et un ballon peuvent changer le monde si nous visons tous le même objectif. » : Petit détail ; combien de pays soumis aux Lois de l’Islam vivent en paix et sans des champs de ruines à perte de vue, et sans compter des millions de réfugiés disséminés au nord, à l’Est et ailleurs ? Changer le Monde ne serait-il qu’un lapsus ?

Et vous, qu'en pensez vous ?

Poster un commentaire

Votre commentaire est susceptible d'être modéré, nous vous prions d'être patients.

* Ces champs sont obligatoires

Avertissement! Seuls les commentaires signés par leurs auteurs sont admis, sauf exceptions demandées auprès des Observateurs.ch pour des raisons personnelles ou professionnelles. Les commentaires sont en principe modérés. Toutefois, étant donné le nombre très considérable et en progression fulgurante des commentaires (259'163 commentaires retenus et 79'280 articles publiés, chiffres au 1 décembre 2020), un travail de modération complet et exhaustif est totalement impensable. Notre site invite, par conséquent, les commentateurs à ne pas transgresser les règles élémentaires en vigueur et à se conformer à la loi afin d’éviter tout recours en justice. Le site n’est pas responsable de propos condamnables par la loi et fournira, en cas de demande et dans la mesure du possible, les éléments nécessaires à l’identification des auteurs faisant l’objet d’une procédure judiciaire. Les commentaires n’engagent que leurs auteurs. Le site se réserve, par ailleurs, le droit de supprimer tout commentaire qu’il repérerait comme anonyme et invite plus généralement les commentateurs à s’en tenir à des propos acceptables et non condamnables.

Entrez les deux mots ci-dessous (séparés par un espace). Si vous n'arrivez pas à lire les mots vous pouvez afficher une nouvelle image.