Le problème des médias, ce n’est pas qu’une bande de racailles massacrent un jeune homme démuni, mais le fait que Zemmour pourrait instrumentaliser l’affaire en la médiatisant

Albert Coroz: Dans la presse mainstream, parfois le titre même d'un article est tellement orienté que plus personne n'a besoin de lire le reste.

Le 6 avril 2022, 20minutes.ch, version imprimée, publie un article sur la mort de Jérémy Cohen,  article dont il n'est pas possible de ne pas parler:

"Un fait divers s'invite dans la campagne présidentielle"
(nous n'avons pas trouvé la version online).

Le massacre d'un jeune homme innocent en plein jour à la Gare du Nord de Paris par une bande de 10-20 richesses (sur un fond antisémite ou non), n'embarrasse pas la classe politico-médiatique parce qu'une vie humaine a été enlevée dans des circonstances innommables, et que ce genre de lynchage gratuit d'un individu isolé par une bande est devenu un phénomène social récurrent, mais parce que "l'incident" pourrait profiter à ceux qui exploitent éhontément "le sentiment d'insécurité" à des fins électorales.

De même, le fait que l’insécurité ou un antisémitisme féroce s'épanouissent sur les territoires enrichis par le multiculturalisme serait un faux problème, tant qu’il apporte de l'eau au moulin du candidat que les médias ont désigné comme l'ennemi à abattre.

Le modus operandi de la diversité est une technique bien rodée: une bande venant des "quartiers sensibles" s'en prend physiquement et sans raison à un "Babtou", ressenti comme proie facile, qui finira par être tabassé, parfois poignardé, puis, une fois à terre, roué de coups de pieds à la tête, au visage, même lorsque la victime a déjà perdu connaissance. Ce degré de bestialité en dit long sur la capacité de vivre ensemble d'un société multiculturelle et sur la haine qui est réservée aux accueillants.
Dénoncer cela est rapidement classé par la classe politique qui a généré ces problèmes (les politicards et leurs journaleux) comme "récupération politique".

 

Voir aussi:
https://ripostelaique.com/laffaire-jeremy-cohen-un-nouveau-scandale-qui-va-couter-cher-a-macron.html
https://lesobservateurs.ch/2022/04/04/dornellas-si-lenquete-sur-la-mort-de-jeremy-cohen-a-ete-classee-cela-veut-dire-quil-y-a-une-omerta-dans-ce-quartier-qui-depasse-lentendement-personne-n/
https://lesobservateurs.ch/2022/04/05/charlotte-dornellas-sur-laffaire-jeremy-cohen-le-risque-ce-nest-pas-la-recuperation-cest-de-croiser-cette-bande-de-sauvages-on-aimerait-que-ce-soit-ex/
https://lesobservateurs.ch/2022/04/07/gerald-cohen-pere-de-jeremy-mon-fils-a-ete-tue-en-seine-saint-denis-je-prefererais-ne-plus-y-etre-et-en-partir-jentends-sans-cesse-autour-de-moi-des-choses-terribles/

*****

Eric Zemmour : Le père de Jérémy Cohen témoigne (2:20)

 

"Nous sommes dans la récupération ABSOLUE!!!"

3 commentaires

  1. Posté par Sergio le

    Il est interdit d’évoquer cet accident de la circulation. Le gouvernement français et les médias l’ont ainsi décidé.

  2. Posté par antoine le

    Tout a été fait dans un premier temps pour traiter cet assassinat en fait divers !
    Heureusement qu’il y a quelqu’un qui a filmé ce qui s’est passé AVANT l’accident mortel avec le tram !!
    C’est la cause dont il faut parler !!
    Lorsque le système de chape de plomb est mis en défaut, alors seulement l’enquête va reprendre, c’est pas l’enthousiasme …
    A mettre en parallèle avec le  »mur des cons » … où une certaine Mme F. Martres, ancienne présidente du Syndicat de la magistrature, s’arrogeait le droit d’insulter les gens !
    https://www.lexpress.fr/actualite/societe/justice/mur-des-cons-pourquoi-francoise-martres-est-condamnee_2060316.html

Et vous, qu'en pensez vous ?

Poster un commentaire

Votre commentaire est susceptible d'être modéré, nous vous prions d'être patients.

* Ces champs sont obligatoires

Avertissement! Seuls les commentaires signés par leurs auteurs sont admis, sauf exceptions demandées auprès des Observateurs.ch pour des raisons personnelles ou professionnelles. Les commentaires sont en principe modérés. Toutefois, étant donné le nombre très considérable et en progression fulgurante des commentaires (259'163 commentaires retenus et 79'280 articles publiés, chiffres au 1 décembre 2020), un travail de modération complet et exhaustif est totalement impensable. Notre site invite, par conséquent, les commentateurs à ne pas transgresser les règles élémentaires en vigueur et à se conformer à la loi afin d’éviter tout recours en justice. Le site n’est pas responsable de propos condamnables par la loi et fournira, en cas de demande et dans la mesure du possible, les éléments nécessaires à l’identification des auteurs faisant l’objet d’une procédure judiciaire. Les commentaires n’engagent que leurs auteurs. Le site se réserve, par ailleurs, le droit de supprimer tout commentaire qu’il repérerait comme anonyme et invite plus généralement les commentateurs à s’en tenir à des propos acceptables et non condamnables.

Entrez les deux mots ci-dessous (séparés par un espace). Si vous n'arrivez pas à lire les mots vous pouvez afficher une nouvelle image.