3 commentaires

  1. Posté par miranda le

    MERCI Marlou pour votre analyse. Que ne ferait-on pas pour « assurer la sécurité du peuple? N’est-ce pas?
    A part cela, l’Europe a suffisamment de cerveaux brillants pour parvenir un jour ou l’autre à contrer les moyens techniques pernicieux que met en place une dictature qui ne veut pas se reconnaître en tant que dictature. Il faut juste que ces cerveaux se réveillent. Il serait temps, n’est-ce pas?
    Sauf qu’ils vont être confrontés pour un bon moment à des pénuries de pièces détachées et cerise sur le gâteau il y aura des pénuries de NOURRITURE. Mince alors!

    Si on observe bien les choses, ce qui risque de nous perdre, c’est que depuis longtemps, l’adversaire a agit à visage découvert envers les pays qu’il considérait comme « désobéissants » Presque tous ses projets, sa façon de réagir à ce qui le contrariait nous était démontré. Et nos cerveaux paresseux se sont dit : « du moment que cela ne nous concerne pas, du moment que c’est à des milliers de kms qu’ils exercent le mal, nous n’avons pas à nous en mêler.

    Voilà, le mal est bien implanté partout maintenant. Nous avons perdu plus de trente en restant dans la non réaction et la non préparation. Nous avions un manque cruel d’esprits vigilants.

    Quelque chose est étonnant chez les peuples. Ils se focalisent toujours sur le TYRAN. Alors que le tyran n’est rien sans ses collaborateurs. Et bien sûr il s’agit d’un entourage composé de CATEGORIES de collaborateurs. Et depuis la nuit des temps le cerveau paresseux des humains ne s’est pas vraiment intéressé aux collaborateurs. Il se focalise surtout sur les forces de combat au service….. des collaborateurs…. recevant les ordres….. du dictateur.

    La question que nous devons aussi nous poser : pourquoi les collaborateurs sont devenus si nombreux en ce siècle? L’appât du gain? Oui sûrement. C’est pourquoi dans le futur et dans tous les gouvernements, devra exister un observatoire de la corruption. Sinon ce monde sera
    définitivement invivable.
    A mon âge, il est impossible de refaire le monde. Mais la jeunesse INTELLIGENTE doit se réveiller. Et cesser de croire que LE PREDATEUR n’existe pas dans le règne humain.

  2. Posté par Marlou le

    PS: j’ai oublié le e dans : « .. le cerveau est unE app’ .
    Merci de l’ajouter si vous publiez mon commentaire

  3. Posté par Marlou le

    Des dealers, des voyous, c’est forcément eux, et tout le monde va se réjouir d’avoir « plus de sécurité » grâce aux drones. Mais ces dealers & voyous ont été invités & encouragés à faire quasi-impunément ce qu’ils voulaient de façon à arriver à CECI: la surveillance à la Chinoise par des drones.
    Une disqueuse, je ne saurais l’utiliser, mais il y a d’autres solutions pour aveugler la Bête: le paintball par exemple. Allez donc savoir si les criminels au pouvoir n’ont pas payé ces gens pour imposer les drones mine de rien? Ce sera pour « la sécurité des gens » comprenez-vous?
    Une fois que le principe du drone est accepté, ces engins se multiplieront. Avec des caméras dans un premier temps, et puis avec des armes, pourquoi pas? Non pas pour les voyous (invités, encouragés et impunis), mais pour les résistants à la dictature qui s’installe sous nos yeux.
    Pour ceux qui ont des yeux pour voir.
    Comme a dit l’excellent Morgan Freeman: « Si l’on disait aux gens que le cerveau est un app’ , ils accepteraient peut-être de s’en servir. »
    S’pas?

Et vous, qu'en pensez vous ?

Poster un commentaire

Votre commentaire est susceptible d'être modéré, nous vous prions d'être patients.

* Ces champs sont obligatoires

Avertissement! Seuls les commentaires signés par leurs auteurs sont admis, sauf exceptions demandées auprès des Observateurs.ch pour des raisons personnelles ou professionnelles. Les commentaires sont en principe modérés. Toutefois, étant donné le nombre très considérable et en progression fulgurante des commentaires (259'163 commentaires retenus et 79'280 articles publiés, chiffres au 1 décembre 2020), un travail de modération complet et exhaustif est totalement impensable. Notre site invite, par conséquent, les commentateurs à ne pas transgresser les règles élémentaires en vigueur et à se conformer à la loi afin d’éviter tout recours en justice. Le site n’est pas responsable de propos condamnables par la loi et fournira, en cas de demande et dans la mesure du possible, les éléments nécessaires à l’identification des auteurs faisant l’objet d’une procédure judiciaire. Les commentaires n’engagent que leurs auteurs. Le site se réserve, par ailleurs, le droit de supprimer tout commentaire qu’il repérerait comme anonyme et invite plus généralement les commentateurs à s’en tenir à des propos acceptables et non condamnables.

Entrez les deux mots ci-dessous (séparés par un espace). Si vous n'arrivez pas à lire les mots vous pouvez afficher une nouvelle image.