Orbán: Nous sommes dans une situation bien pire qu’en 2015, nous sommes encerclés

Viktor Orbán, conférence V4 du 12.10.2021, publiée par le site du gouvernement hongrois:

Nous sommes aujourd'hui dans une situation très difficile. Et dans cette situation difficile, l’Égypte est un pays clef.

Vous vous souvenez sans doute tous de la crise migratoire de 2015.

Comparée à cela, la situation actuelle est bien pire.

Nous avons parmi nous le premier ministre polonais qui a fait un rapport sur la pression migratoire qui s'aggrave sur des frontières de l'Est de la Pologne.

Et nous sommes là, nous les Hongrois qui sentons ce courant depuis l'Asie à travers des Balkans, la pression grandissant sur la frontière serbo-hongroise.

Et nous avons parmi nous le premier ministre d’Égypte: c'est le territoire d'où la pression migratoire venant du continent africain exerce une pression gigantesque sur le continent européen. Nous sommes encerclés.

C'est une situation telle qu'elle ne peut être maitrisée que si nous avons des alliés extérieurs. Et de ce point de vue, l'Égypte est le pays le mieux placé pour l'Europe.

Magyarország Kormánya

2 commentaires

  1. Posté par miranda le

    OUI LA PRESSION MIGRATOIRE est indispensable aux mondialistes et leur exécutant Mr SOROS et ses ONG semblent fidèles à leur demande. Cela participe à la désintégration des nations voulu par les mondialistes. On pourrait dire que les migrations représentent une mise en bouche dans la grande dégustation chaotique.

    Mais nous sommes encerclés par de multiples stratégies DE DESINTEGRATION auxquelles nous devons faire face. Les mondialistes nous préparent LEUR GRAND RESET qui sera notre  » MISE A NU BANCAIRE », la plus magnifique des spoliations si nous ne réagissons pas.
    Et pour que nous assumions encore mieux leur volonté de nous soumettre à fond, il faut maintenant observer les PORTS, les BORDS de mer, sur lesquels flottent des bateaux qui transportent des choses nécessaires à nos besoins ET QUI SONT BLOQUES.

    Avons-nous compris ce qui nous attend? D’autant plus que les délocalisations ont fait de nous des êtres dépendants de tout ce qui vient de Chine. Avons nous vraiment compris?
    https://vk.com/id429297611?w=wall429297611_28406%2Fall

    MR ORBAN a toute notre estime pour son action. Mais qu’il ne néglige pas les autres dangers à venir, pour sa nation et pour la nôtre. Mais il a un avantage, les Hongrois aiment encore leur nation et sauront la défendre et aussi s’entraider face aux épreuves.

  2. Posté par maury le

    L’UE par sa gestion catastrophique et même criminelle de cette invasion cautionnée par Soros,Gates et autre immigrationnistes va soi asphyxier les européens ,soit les pousser à la révolte ce qui en résultera sera une guerre sanglante ou des innocents,poussés à migrer seront brutalisés soit un conflit européen entre les pour et les contres.

Et vous, qu'en pensez vous ?

Poster un commentaire

Votre commentaire est susceptible d'être modéré, nous vous prions d'être patients.

* Ces champs sont obligatoires

Avertissement! Seuls les commentaires signés par leurs auteurs sont admis, sauf exceptions demandées auprès des Observateurs.ch pour des raisons personnelles ou professionnelles. Les commentaires sont en principe modérés. Toutefois, étant donné le nombre très considérable et en progression fulgurante des commentaires (259'163 commentaires retenus et 79'280 articles publiés, chiffres au 1 décembre 2020), un travail de modération complet et exhaustif est totalement impensable. Notre site invite, par conséquent, les commentateurs à ne pas transgresser les règles élémentaires en vigueur et à se conformer à la loi afin d’éviter tout recours en justice. Le site n’est pas responsable de propos condamnables par la loi et fournira, en cas de demande et dans la mesure du possible, les éléments nécessaires à l’identification des auteurs faisant l’objet d’une procédure judiciaire. Les commentaires n’engagent que leurs auteurs. Le site se réserve, par ailleurs, le droit de supprimer tout commentaire qu’il repérerait comme anonyme et invite plus généralement les commentateurs à s’en tenir à des propos acceptables et non condamnables.

Entrez les deux mots ci-dessous (séparés par un espace). Si vous n'arrivez pas à lire les mots vous pouvez afficher une nouvelle image.