Impôt minimum sur les sociétés : la Hongrie rentre dans le rang

 

Hongrie – Après plusieurs mois de tergiversations, la Hongrie – initialement réticente – a fini par rejoindre l’initiative mondialiste en faveur d’un taux minimum d’imposition pour les sociétés de 15% prôné par l’Organisation de coopération et de développement économiques (OCDE).

« La fiscalité est le droit souverain de chaque pays »

Alors que le Premier ministre hongrois Viktor Orbán considérait encore au mois de juin dernier « qu’il [était]

absurde qu’une organisation mondiale revendique le droit de dire quels impôts la Hongrie [pouvait] percevoir et quels impôts elle ne [pouvait] pas percevoir »

et que le secrétaire d’État aux Affaires fiscales du ministère hongrois des Finances, Norbert Izer, rappelait début juillet que

« dans le cas des bénéfices générés par des activités économiques réelles… la fiscalité est le droit souverain de chaque pays, et aucune organisation internationale ne peut intervenir »,

la position hongroise a finalement évolué puisque la Hongrie s’est désormais rangée à la proposition de l’OCDE.

Un « succès hongrois » 

Cette évolution est aussi le fruit de négociations avec l’OCDE ayant permis à la Hongrie d’obtenir un compromis et de conserver provisoirement son faible taux d’impôt sur les sociétés :

« Nous avons réussi à faire une percée sur la question de l’accord mondial sur l’impôt minimum […] de sorte que la Hongrie peut s’engager dans cette affaire de bon cœur »,

a ainsi déclaré le ministre hongrois des Finances, Mihály Varga, ce vendredi 8 octobre, la Hongrie ayant en effet réussi à négocier une période de transition de dix ans avant de relever à 15% le taux d’imposition hongrois actuel, qui est de 9%. M. Varga s’est félicité de ce « succès hongrois » :

« Nous avons eu raison de défendre nos intérêts ». 

Cette initiative lancée par l’OCDE regroupe d’ores et déjà 136 États représentant 90% du PIB mondial.

The post Impôt minimum sur les sociétés : la Hongrie rentre dans le rang first appeared on Visegrád Post.

 

Extrait de: Source et auteur

Suisse shared items on The Old Reader (RSS)

Un commentaire

  1. Posté par SD-Vintage le

    Et puis je crois que ça ne touchera pas les business locaux

Et vous, qu'en pensez vous ?

Poster un commentaire

Votre commentaire est susceptible d'être modéré, nous vous prions d'être patients.

* Ces champs sont obligatoires

Avertissement! Seuls les commentaires signés par leurs auteurs sont admis, sauf exceptions demandées auprès des Observateurs.ch pour des raisons personnelles ou professionnelles. Les commentaires sont en principe modérés. Toutefois, étant donné le nombre très considérable et en progression fulgurante des commentaires (259'163 commentaires retenus et 79'280 articles publiés, chiffres au 1 décembre 2020), un travail de modération complet et exhaustif est totalement impensable. Notre site invite, par conséquent, les commentateurs à ne pas transgresser les règles élémentaires en vigueur et à se conformer à la loi afin d’éviter tout recours en justice. Le site n’est pas responsable de propos condamnables par la loi et fournira, en cas de demande et dans la mesure du possible, les éléments nécessaires à l’identification des auteurs faisant l’objet d’une procédure judiciaire. Les commentaires n’engagent que leurs auteurs. Le site se réserve, par ailleurs, le droit de supprimer tout commentaire qu’il repérerait comme anonyme et invite plus généralement les commentateurs à s’en tenir à des propos acceptables et non condamnables.

Entrez les deux mots ci-dessous (séparés par un espace). Si vous n'arrivez pas à lire les mots vous pouvez afficher une nouvelle image.