« Marre de ce pays ! » : en état de choc, Delphine Wespiser, Miss France 2012, affirme avoir été agressée et dépouillée en pleine rue

 

Ce samedi 9 octobre, Delphine Wespiser a révélé qu’elle avait été victime d’une agression dans la rue. Dans sa story Instagram, la chroniqueuse de Touche pas à mon poste a raconté sa mésaventure.

Depuis quelques années, les agressions pour vol de personnalités semblent se multiplier. Très proches de leurs abonnés, plusieurs célébrités ont déjà témoigné sur les réseaux sociaux pour faire part de telles mésaventures. Récemment, le 25 septembre dernier, Vaimalama Chaves, Miss France 2019, avait annoncé son intention de porter plainte après avoir été victime d’une agression à Paris.

(…) Ce samedi 9 octobre, une autre Miss France a été victime d’une terrible agression. En effet, Delphine Wespiser a été menacée en pleine rue par un individu qui a voulu la racketter. Sur Instagram, en story, la reine de beauté a déclaré, visiblement très en colère : “Je viens de me faire agresser dans la rue. En un tour de passe-passe, ma montre a disparu”. Puis, celle qui a été élue plus belle femme de France en 2012 a ajouté : “Marre de ce pays ! Que fait la police ? Nous avons tourné une heure pour retrouver mon agresseur et nous n’avons pas vu une seule patrouille de police pendant tout ce temps.”

À la suite de la story où elle a raconté son agression, Delphine Wespiser a partagé le message de l’un de ses abonnés qui estime que la “police ne sert plus à rien”. Selon cet internaute dont le message a été visiblement entendu par la reine de beauté, la police n’est plus efficace à cause d’une “justice trop laxiste”. Il semble donc que Delphine Wespiser soit particulièrement remontée contre les sentences prononcées contre les délinquants.

Télé Loisirs

Merci à Martin


En lien :

 

Extrait de: Source et auteur

Suisse shared items on The Old Reader (RSS)

Un commentaire

  1. Posté par Nicolas le

    Les « personnalités » qui soutiennent et défendent mordicus les « jeunes » de la diversité se croyaient intouchables. Mais les sans-dents qui n’ont plus sur eux que leur chemise sale n’intéressent plus la racaille. Feu l’escroc notoire récemment canonisé a ouvert le bal, les autres vont le suivre sur la piste aux artistes.

Et vous, qu'en pensez vous ?

Poster un commentaire

Votre commentaire est susceptible d'être modéré, nous vous prions d'être patients.

* Ces champs sont obligatoires

Avertissement! Seuls les commentaires signés par leurs auteurs sont admis, sauf exceptions demandées auprès des Observateurs.ch pour des raisons personnelles ou professionnelles. Les commentaires sont en principe modérés. Toutefois, étant donné le nombre très considérable et en progression fulgurante des commentaires (259'163 commentaires retenus et 79'280 articles publiés, chiffres au 1 décembre 2020), un travail de modération complet et exhaustif est totalement impensable. Notre site invite, par conséquent, les commentateurs à ne pas transgresser les règles élémentaires en vigueur et à se conformer à la loi afin d’éviter tout recours en justice. Le site n’est pas responsable de propos condamnables par la loi et fournira, en cas de demande et dans la mesure du possible, les éléments nécessaires à l’identification des auteurs faisant l’objet d’une procédure judiciaire. Les commentaires n’engagent que leurs auteurs. Le site se réserve, par ailleurs, le droit de supprimer tout commentaire qu’il repérerait comme anonyme et invite plus généralement les commentateurs à s’en tenir à des propos acceptables et non condamnables.

Entrez les deux mots ci-dessous (séparés par un espace). Si vous n'arrivez pas à lire les mots vous pouvez afficher une nouvelle image.