Libération : Est-il vrai que des journalistes se partagent un fichier de 36.000 personnes à bloquer sur Twitter ? (Rediff)

 

Libération : Est-il vrai que des journalistes se partagent un fichier de 36.000 personnes à bloquer sur Twitter ? (Rediff)

24/09/2019

Twitter

Ce week-end, plusieurs utilisateurs de Twitter ont dénoncé le fait d’avoir été bloqués sur le réseau social par certains comptes, notamment ceux des journalistes David Dufresne et Taha Bouhafs, qui couvrent depuis plusieurs mois les violences policières en France.

Selon eux, ce blocage serait dû au fait qu’ils figurent sur une liste de plusieurs dizaines de milliers d’internautes, tenue par Laurent Chemla, informaticien fondateur du registraire de nom de domaine Gandi, et membre de la Quadrature du Net, une association de défense des droits et libertés des citoyens sur Internet. Les bloqués accusent Laurent Chemla de les avoir fichés en raison de leur opinion politique «de droite, extrême droite», et d’avoir rendu ce fichage politique public sur Internet. Certains n’ont pas hésité à adresser leur message à la Cnil puisque la loi relative à l’informatique, aux fichiers et aux libertés «interdit de traiter des données à caractère personnel qui révèlent […] les opinions politiques […] d’une personne physique».

36 000 comptes bloqués par une liste

Contacté par CheckNews, Laurent Chemla confirme être le créateur d’une liste qui était disponible sur l’application web Block Together, qui permet de partager une liste de blocage avec d’autres utilisateurs, mais se défend de tout fichage politique pour établir ce répertoire, qui n’a « pas vraiment de critère. Il y a beaucoup de comptes d’extrême droite débiles, mais aussi des insoumis ou des macronistes ».

[…]

Libération

 

Extrait de: Source et auteur

Suisse shared items on The Old Reader (RSS)

Un commentaire

  1. Posté par antoine le

    N’hésitez pas à placer un  »crotte » de 5 lettres, de temps en temps, dans vos conversations … Pagasus is watching you !!
    Nos messages sont tous passés à la censure !
    Ne nous étonnons pas, c’est voulu et nous payons pour cela …

Et vous, qu'en pensez vous ?

Poster un commentaire

Votre commentaire est susceptible d'être modéré, nous vous prions d'être patients.

* Ces champs sont obligatoires

Avertissement! Seuls les commentaires signés par leurs auteurs sont admis, sauf exceptions demandées auprès des Observateurs.ch pour des raisons personnelles ou professionnelles. Les commentaires sont en principe modérés. Toutefois, étant donné le nombre très considérable et en progression fulgurante des commentaires (259'163 commentaires retenus et 79'280 articles publiés, chiffres au 1 décembre 2020), un travail de modération complet et exhaustif est totalement impensable. Notre site invite, par conséquent, les commentateurs à ne pas transgresser les règles élémentaires en vigueur et à se conformer à la loi afin d’éviter tout recours en justice. Le site n’est pas responsable de propos condamnables par la loi et fournira, en cas de demande et dans la mesure du possible, les éléments nécessaires à l’identification des auteurs faisant l’objet d’une procédure judiciaire. Les commentaires n’engagent que leurs auteurs. Le site se réserve, par ailleurs, le droit de supprimer tout commentaire qu’il repérerait comme anonyme et invite plus généralement les commentateurs à s’en tenir à des propos acceptables et non condamnables.

Entrez les deux mots ci-dessous (séparés par un espace). Si vous n'arrivez pas à lire les mots vous pouvez afficher une nouvelle image.