De la visite à la Biennale du vivre-ensemble d’Élisabeth Lévy à l’art contemporain de Barbara Polla

Élisabeth Lévy au pavillon allemand, à la Biennale d’architecture de Venise, 2021 © D.R.

Article complet (sous abonnement) : https://www.causeur.fr/edito-elisabeth-levy-biennale-venise-la-fin-du-monde-commence-a-venise-205164

******

Barbara Polla, invitée de la série RTS "Serial collectionneurs" est parfaite dans son rôle d'ambassadrice de l'art moderne, qu’Élisabeth Lévy dénonce

RTS - Vertigo, 20.07.2021 - Serial collectionneurs 2/5

[...] Florence Grivel est allée à la rencontre de cinq personnalités qui lui ont ouvert la porte de leur trésor.
Episode 2 : Barbara Polla semble vivre plusieurs vies en même temps : médecin, écrivain, poète, galeriste. Cette collectionneuse dʹâmes, comme aime à la présenter un de ses amis, réunit aujourd’hui toutes ses facettes à Chêne-Bougeries, dans la maison familiale où sa mère peintre avait son atelier.

résumé de l'émission et commentaires

Barbara Polla Imhoof, médecin, galeriste, poète, écrivain, ex-élue PLR, pro-avortement et anti-mariage... fille d'une artiste peintre figurative, se présente sur un ton éthéré digne des dames des salons chics du début du XXe siècle, comme dans un roman d'Aldous Huxley, au bord de l'évanouissement.

Bien qu'elle soit invitée en tant que collectionneuse, elle ne se considère pas au niveau méprisable des objets: les innombrables tableaux qu'elle reçoit, elle s'en décharge au profit de ses filles pour qu'elles les collectionnent.

Barbara Polla se dit "collectionneuse de l'âme des artistes". Pauvre comme Job, comme toute la famille Polla, elle affirme ne pas aimer posséder.
La famille Polla est créatrice, et propriétaire, de l'entreprise esthétique qui offre des soins de beauté à prix d'or aux riches à la fameuse Rue du Rhône à Genève, ainsi que dans ses succursales. L'entreprise se veut bien plus que seulement 'esthétique', en expliquant: 

"Vous êtes unique. C’est pourquoi tous les traitements que nous vous proposons respectent vos expressions et votre personnalité, et vous offrent des résultats naturels et durables. Peelings, lasers, injections, chirurgie… découvrez l’ensemble de nos services. Une approche progressive et personnalisée pour préserver ce que la nature vous a donné."

La richissime dame vend des tableaux dans sa galerie "immatérielle" (https://analixforever.com/).

Madame Polla insiste sur sa grande originalité: Ce sont les âmes des humains qui l'intéressent, "dont chacun est différent et tous ensemble".

En tant que médecin, dit Barbara Polla, l'âme humaine l'intéresse non pas en tant que psychiatre, mais comme galeriste.
Cette transcendance lui permet de remplacer les patients par des tableaux, toujours en tant que médecin.

L'œuvre préférée de Barbara Polla, après 30 ans d'expositions, est celle d'Abdul Raman Katanani (https://www.abdulrahmankatanani.com/work/refugee-camp/), porte-parole du martyre du peuple palestinien. Madame Polla  possède un tableau de l'artiste, qu’elle décrit aux auditeurs:

... l'olivier sans racines, représentant la douceur, la paix, la Méditerranée, la Palestine, le départ, est entouré de fil de fer barbelé, qui représente les limites du camp, les branches en fil de fer barbelé s'épanouissent dans une joie et une beauté inouïes, inédites, d'un artiste peintre exprimant les souffrances, le déracinement du peuple palestinien.

La définition de l'art contemporain  selon Barbara Polla:

L'art contemporain est là pour nous donner à penser. Pour nous donner à imaginer toute la vie, toutes les œuvres, toutes les images sont dans ma tête. Il suffit d'aller les chercher là.

Lien vers l'audio: https://www.rts.ch/play/radio/vertigo/audio/serial-collectionneurs-25?id=12331633

***

Barbara Polla selon Wikipédia: 

Mère de quatre filles mais opposée au mariage, elle épouse le père de ses filles afin que celles-ci portent toutes le même nom. Elle divorce en 2013.

Médecine

Elle fait des études de médecine à Genève et obtient son diplôme avec une spécialisation en médecine interne, pneumologie et immuno-allergologie. Elle poursuit ensuite ses recherches à Harvard Medical School, Massachusetts General Hospital à Boston. Elle rentre en Suisse en 1989 et prend la tête de l'unité d'allergologie de l'Hôpital cantonal universitaire. Elle dirige également le laboratoire de physiologie respiratoire de la Faculté de médecine de l'hôpital Cochin (Université Paris V) de 1993 à 2000 en qualité de directeur de recherche INSERM.

Spécialiste des protéines de stress (HSP) et des radicaux libres de l'oxygène, elle est auteur et coauteur d'une centaine d'articles de recherche originaux publiés dans des revues à politique éditoriale, notamment Proceedings of the National Academy of Science USAThe Journal of Clinical InvestigationThe American Journal of Physiology, ainsi que de très nombreux chapitres de revues dans les domaines des protéines de stress, les oxydants et les antioxydants.

Elle est présidente de Forever Laser Institut (Institut d'esthétique médicale créé par Luigi Polla) jusqu’en 2014 et cocréatrice de la gamme de soins Alchimie Forever (skin care), dont la présidente est sa fille Ada Polla (basée à Washington DC).

Politique

Impliquée dans la politique nationale suisse depuis 1991, elle est d'abord conseillère municipale à Genève de 1991 à 1993, puis députée au Grand Conseil du canton de Genève de 1993 à 1999, et enfin conseillère nationale de 1999 à 2003. Au Parlement, elle a défendu la liberté de la recherche, le droit à l’IVG et au diagnostic préimplantatoire. Elle s’engage également pour la liberté dans le couple, et celle des femmes à tous les niveaux. Elle quitte le Parti libéral genevois en 2007. [...]

 

Et vous, qu'en pensez vous ?

Poster un commentaire

Votre commentaire est susceptible d'être modéré, nous vous prions d'être patients.

* Ces champs sont obligatoires

Avertissement! Seuls les commentaires signés par leurs auteurs sont admis, sauf exceptions demandées auprès des Observateurs.ch pour des raisons personnelles ou professionnelles. Les commentaires sont en principe modérés. Toutefois, étant donné le nombre très considérable et en progression fulgurante des commentaires (259'163 commentaires retenus et 79'280 articles publiés, chiffres au 1 décembre 2020), un travail de modération complet et exhaustif est totalement impensable. Notre site invite, par conséquent, les commentateurs à ne pas transgresser les règles élémentaires en vigueur et à se conformer à la loi afin d’éviter tout recours en justice. Le site n’est pas responsable de propos condamnables par la loi et fournira, en cas de demande et dans la mesure du possible, les éléments nécessaires à l’identification des auteurs faisant l’objet d’une procédure judiciaire. Les commentaires n’engagent que leurs auteurs. Le site se réserve, par ailleurs, le droit de supprimer tout commentaire qu’il repérerait comme anonyme et invite plus généralement les commentateurs à s’en tenir à des propos acceptables et non condamnables.

Entrez les deux mots ci-dessous (séparés par un espace). Si vous n'arrivez pas à lire les mots vous pouvez afficher une nouvelle image.