L’UDC veut expédier les requérants d’asile dans un pays étranger – pendant ce temps, le lobby de l’asile …

En résumé, la journaliste Caroline Zuercher, comme tout argument, cite le Haut Commissaire Filippo Grandi:

 

[...] les efforts visant à « se soustraire » à ses responsabilités en matière d'asile et de protection internationale vont à «l'encontre de la lettre et de l'esprit de la Convention de 1951 relative au statut des réfugiés ainsi qu'à ceux du Pacte mondial sur les migrations. » [...]

 

[…] La controverse est assurée. […] L'UDC propose de délocaliser ces structures en dehors de la Suisse. […]
«Seuls l'accueil et l'entretien des requérants relèveraient du pays tiers, la procédure elle-même restant de compétence suisse.» […]

article complet réservé aux abonnés: https://www.24heures.ch/ludc-veut-expedier-les-requerants-dasile-dans-un-pays-etranger-227801903563

*******

voir aussi: Céline Amaudruz: Quand l’exemple vient de gauche, l’asile au Danemark

[…] Rien que ce que nous coûtent les renvois constituerait déjà une somme pour le moins attractive sans compter les frais liés à la délinquance vagabonde. […] Le Conseil fédéral tente de rassurer le bon peuple en comptabilisant les disparus comme ayant quitté la Suisse par leurs propres moyens. C'est sûr qu'une personne dont on organise le retour gratuitement aura à cœur de rentrer chez elle à ses propres frais. […] Sans doute l'ouverture d'un centre dans un état tiers n'est-elle pas encore pour demain. En attendant, l'UDC va exiger l'expulsion immédiate des requérants délinquants et la suppression de l'avocat gratuit, comprenez à la charge du contribuable, dont le rôle est de prolonger le séjour de celles et ceux qui doivent s'en aller. […]

*******

5 commentaires

  1. Posté par miranda le

    Cette immigration illégale ou légale ou composée de faux demandeurs d’asile est utile aux mondialistes avant tout. Car elle destabilise et décompose les nations. Elle peut ainsi crée une multitude de minorités et affaiblir la majorité qui représente une majorité de PENSER donc de réagir de façon commune face à un adversaire.

    Les mondialistes savaient qu’ils seraient par leur programme, NOS ADVERSAIRES. Ils ont donc mis « en marche » le CHAOS qui doit décomposer les nations, et faire éclater le système de penser qui nous unissait.
    Mais ils se trompent aussi: car les anciens immigrés ont eu le temps de s’adapter au système de penser français et peuvent en pressentant le danger totalitaire qui nous menace , se joindre à cette majorité qui est en survie.

  2. Posté par Jean-Francois Morf le

    Plus de 66 pays ont été envahis et ruinés par les Mahométans, qui copient Mahomet et ses 40 lieutenants. (=Ali Baba et ses 40 voleurs). Alors, les jérémiades de l’ONU (Organisation des Nations de l’Umma), on s’en fout.

  3. Posté par antoine le

     » … l’esprit de la Convention de 1951 » cet esprit a complètement été détourné lors de ces 70 dernières années !!
    Je ne parle pas de l’accueil des personnes persécutées !
    Aujourd’hui tout est fait pour vider les caisses des allocs et surtout exploiter au maximum l’argent des autres …. c’est trop facile.
    Un migrant a des obligations, des devoirs. Des droits c’est lorsque ces personnes déplacées remplissent les conditions d’accueil.
    Cela déplait fortement aux pro-immigrationnistes de tous bords qui ne regardent pas aux dépenses, surtout celles des autres (communes endettées, cantons surchargés, Confédération, etc …).
    Les passeurs et toutes les associations et autres ONG ont encore de beaux jours devant eux !
    Mais à bannir le plus rapidement possible; le Peuple suisse a des limites qu’il ne faut pas dépasser.
    A la fin il y a toujours quelqu’un qui paie (NOS impôts !).

  4. Posté par bonardo le

    A nous avons des frontières ?

Et vous, qu'en pensez vous ?

Poster un commentaire

Votre commentaire est susceptible d'être modéré, nous vous prions d'être patients.

* Ces champs sont obligatoires

Avertissement! Seuls les commentaires signés par leurs auteurs sont admis, sauf exceptions demandées auprès des Observateurs.ch pour des raisons personnelles ou professionnelles. Les commentaires sont en principe modérés. Toutefois, étant donné le nombre très considérable et en progression fulgurante des commentaires (259'163 commentaires retenus et 79'280 articles publiés, chiffres au 1 décembre 2020), un travail de modération complet et exhaustif est totalement impensable. Notre site invite, par conséquent, les commentateurs à ne pas transgresser les règles élémentaires en vigueur et à se conformer à la loi afin d’éviter tout recours en justice. Le site n’est pas responsable de propos condamnables par la loi et fournira, en cas de demande et dans la mesure du possible, les éléments nécessaires à l’identification des auteurs faisant l’objet d’une procédure judiciaire. Les commentaires n’engagent que leurs auteurs. Le site se réserve, par ailleurs, le droit de supprimer tout commentaire qu’il repérerait comme anonyme et invite plus généralement les commentateurs à s’en tenir à des propos acceptables et non condamnables.

Entrez les deux mots ci-dessous (séparés par un espace). Si vous n'arrivez pas à lire les mots vous pouvez afficher une nouvelle image.