RTS: Diane Bolet, docteure en sciences politiques: Fermer des pubs ou des bistrots amène l’essor de l’extrême droite

RTS: Diane Bolet, docteure en sciences politiques: La fermeture des pubs britanniques est à l’origine de l’essor de l’extrême droite.

Interview de Diane Bolet, docteure en sciences politiques et chercheuse au King’s College de Londres*, par Mehmet Gultas.

lien vers l'audio: https://www.rts.ch/play/radio/forum/audio/la-fermeture-des-pubs-britanniques-est-a-lorigine-de-lessor-du-parti-ukip?id=12306000

*Le King’s College de Londres est réputé pour son virage à l'extrême gauche: 
https://thecritic.co.uk/how-kings-college-london-has-become-cancel-college/

***

C'est une honte absolue que la RTS fasse croire que Diane Bolet représente autre chose qu'une vision extrêmement biaisée et politisée de la sociologie. 

Son mépris du bas peuple, qu'elle projette de canaliser par l'ouverture de centres socio-culturels pour éviter que les gueux soient tentés de voter "extrême droite", sa vision hors sol et son univers mental vicié de bobo gauchiste, sont présents en filigrane tout au long de l'interview.

***

Cenator: "La fermeture des pubs britanniques est à l’origine de l’essor du parti UKIP", parti d'extrême-droite, selon la chercheuse suisse. Et elle a bien l'intention de rapatrier sa science en Suisse: une idée de génie, ça ne peut se perdre. Probablement elle fera beaucoup de dégâts jusqu'à sa retraite, si toutefois la Suisse survivra à ce genre d'élites.

Mais comment Mehmet Gultas et son équipe ont-ils dégoté cette nouvelle "Stéphanie Pahud" ? Comment ces "scientifiques" ont-elles été mises au menu du jour?
S'expatrier à Londres pour se wokiser un peu plus, et avec un doctorat à la clef, cela ne se refuse pas! Nous aurions également voulu savoir qui finance son séjour d'Erasmusienne de luxe dans une université militante woke à Londres?

Tout comme nous aimerions savoir comment cette intelligentsia marxiste est programmée quasiment quotidiennement pour expliquer à la population comment elle doit comprendre le monde, pour former son opinion et pour éviter qu'elle ne tombe dans le camp de "l'extrême droite" – c'est-à-dire tous ceux qui ne sont pas politiquement corrects.

Ici, la chercheuse en sciences sociales, dans le cadre de son doctorat, a émis l'hypothèse qu'il suffit de donner au peuple du pain et des jeux pour calmer les esprits et éviter qu'ils ne tournent rances et virent extrême droite.

Pour la RTS, il suffit  d'être conservateur, souverainiste, pour être taxé d'extrême droite.
Cette technique de manipulation cherche constamment à amalgamer les conservateurs et les patriotes avec l'extrême droite. Et puisque les néo-nazis sont également appelés d'extrême droite, toute opposition à la bienpensance peut être par ce moyen diabolisée, ostracisée. Ainsi, toute personne qui s'oppose à l'immigration de masse ou à l’islamisation sera classée d'extrême droite et, au final, de nazie.

Et voici la science de Diane Bolet: Le lien entre la politique et les pubs

Gultas affirme d'emblée que l'étude de Diane Bolet a démontré que lorsque les pubs ferment, le bon peuple devient d'extrême droite.

Diane Bolet va expliquer comment la fermeture des pubs influence le comportement des électeurs.

«Le football, la bière et, surtout, le jeu, formaient tout leur horizon et comblaient leurs esprits. Les garder sous contrôle n'était pas difficile.» George Orwell

 

Diane BoletSi un électeur britannique voit son pub fermer, cela augmente de 4 points ses chances de voter UKIP, c'est-à-dire extrême droite.

La chercheuse a rejoint une équipe universitaire à Londres pour tester la théorie du capital social sur la fermeture progressive d'espaces socio-culturels et l'impact de ces fermetures sur l'électorat d'extrême droite.

Gultas: Pourquoi aller voir des pubs, et pas des bistrots ou des bureaux de poste, qui ferment également en Suisse?

Bolet répond à côté et avec une hypocrisie absolue: L'emblème de l'espace socio-culturel en Grande-Bretagne, c'est le pub. Et il y avait plus de "données locales".

En fait, avoir fait son doctorat dans une université britannique ou d'un autre pays étranger occidental est un "must"; aussi nul que soit le résultat, cela offre au CV un prestige qui ouvre la voie vers une carrière académique.
Étant donné que les sciences humaines sont déjà toutes infestées par l'idéologie marxiste et n'engagent plus que ce genre d'apparatchik, sa place est assurée.

Gultas sert la soupe à Diane Bolet: Vous avez établi une corrélation mais pas vraiment une causalité? Vous n'êtes pas au point de dire, voilà en fait, pourquoi ces gens votent UKIP? Parce qu'on leur a fermé leur pub? Simplement vous constatez qu'il y a une corrélation. Et Gultas demande des éléments d'explication.

Diane Bolet:
- 1ère hypothèse ou mécanisme:
La fermeture de ces pubs contribue à un isolement social. Donc la solitude pousse les gens à voter pour des partis plus extrêmes

- 2ème hypothèse-mécanisme: perte d'héritage culturel.
Ces individus des classes populaires - ce sont eux qui se rendent aux pubs populaires - voient leur statut être remis en question.
Ils voient dans la fermeture des pubs une menace de leur culture identitaire.

Et ce que les partis d'extrême droite ont réussi à faire ces cinq dernières années, notamment avec Trump, ou avec Brexit, c'est qu'ils ont pu glorifier en fait le statut perdu de ces individus qui sont remis en question et donc, qu'ils leur ont offert une sorte de renouveau en leur parlant d'une nostalgie de rendre à nouveau l’Amérique grande, où ces individus étaient le pilier de la société.

Gultas: Est-ce que ces conclusions, qui sont propres à la Grande-Bretagne, sont transposables à d'autres pays?

Diane Bolet: Oui, et Diane Bolet rassure Gultas: rien n'est perdu pour la Suisse, c'est ce qu'elle est en train de faire, transférer l'étude en Suisse, en France, en Allemagne. En contact avec des collègues suisses et français, elle va reproduire cette étude en Suisse, avec notamment ses bistrots de village, et en France, avec ses bars.
Diane Bolet essaye de généraliser cette idée, cette théorie, et on va faire en sorte que cette hypothèse marche et qu'on puisse trouver des corrélations dans d'autres pays que le Royaume Uni.

Très bien, conclut Gultas.

************

voir aussi: Angleterre : étudiants mobbés sur les campus parce qu’ils sont de droite

https://lesobservateurs.ch/2018/05/20/angleterre-etudiants-mobbes-campus-quils-de-droite/

***

Le King’s College de Londres va remplacer les portraits de ses fondateurs blancs et barbus par un «mur de la diversité»

https://lesobservateurs.ch/2017/07/16/le-kings-college-de-londres-va-remplacer-les-portraits-de-ses-fondateurs-blancs-et-barbus-par-un-mur-de-la-diversite/

8 commentaires

  1. Posté par Anton le

    La doctoresse BO(bo)let a surtout besoin d’un docteur en médecine…

  2. Posté par antoine le

    Dicton dans la Rome antique :
    Du pain et des jeux !
    Cela n’a pas changé de nos jours … Euro Foot 2020 par-ci et Wimbledon par-là …
    Les  »sportifs » sont obèses à force de se goinfrer devant la TV … !!
    Les politiciens actuels ont encore de beaux jours devant eux …

  3. Posté par Sergio le

    Oui, la docteuse en sciences à raison. Elle a oublié de préciser que le bruit de la mer empêche les poissons de dormir la nuit.

  4. Posté par dani le

    les sciences sociales ne sont pas de la science mais de l’alchimie. N’importe qui peut raconter n’importe quoi et obtenir un doctorat avec son blabla

  5. Posté par bonardo le

    Diane Bolet : c`est qui encore cette dame aussi brillante et intelligente ?
    Je pense que certaines personnes ferait mieux de la fermer !

  6. Posté par Socrate@LasVegas le

    Un clône de Stéphanie Pahud…lol
    https://www.youtube.com/watch?v=IcalFAOIMs4

    Les islamo-gauchistes pensent qu’avec le monopole des médias ils ont le vent en poupe définitivement…
    Il suffit de les laisser patauger encore un peu – jusqu’à l’éclatement tout proche de leur bulle – soit quand les mougeons ouvriront les yeux grâce à la future baisse de leur revenu factice; baisse durable, progressive et inexorable car induite par la destruction de la société réelle tous azimuts en cours…

    Comment la péronnelle suce-nommée fera-t-elle valoir son doctorat en science molle?

  7. Posté par Chris le

    Mehmet Gultas…c’est sensé être un de mes compatriotes? Ah! AH! Ah! AH! Ah! AH! Ah! AH! Ah! AH! Ah! AH!

  8. Posté par Chris le

    Bonjour, je suis sociol… « MAIS TA GUEULE, MAIS TU VAS LA FERMER TA P….. DE GUEULE, mais ta gueule, parasite, gauchiste, idéologue rance et puant, inutile, escroc, imposteur… ». Voici la réaction saine, pondérée et parfaitement équilibrée à avoir face à ce genre de créature. Le pire est de prendre ces gens au sérieux.

Et vous, qu'en pensez vous ?

Poster un commentaire

Votre commentaire est susceptible d'être modéré, nous vous prions d'être patients.

* Ces champs sont obligatoires

Avertissement! Seuls les commentaires signés par leurs auteurs sont admis, sauf exceptions demandées auprès des Observateurs.ch pour des raisons personnelles ou professionnelles. Les commentaires sont en principe modérés. Toutefois, étant donné le nombre très considérable et en progression fulgurante des commentaires (259'163 commentaires retenus et 79'280 articles publiés, chiffres au 1 décembre 2020), un travail de modération complet et exhaustif est totalement impensable. Notre site invite, par conséquent, les commentateurs à ne pas transgresser les règles élémentaires en vigueur et à se conformer à la loi afin d’éviter tout recours en justice. Le site n’est pas responsable de propos condamnables par la loi et fournira, en cas de demande et dans la mesure du possible, les éléments nécessaires à l’identification des auteurs faisant l’objet d’une procédure judiciaire. Les commentaires n’engagent que leurs auteurs. Le site se réserve, par ailleurs, le droit de supprimer tout commentaire qu’il repérerait comme anonyme et invite plus généralement les commentateurs à s’en tenir à des propos acceptables et non condamnables.

Entrez les deux mots ci-dessous (séparés par un espace). Si vous n'arrivez pas à lire les mots vous pouvez afficher une nouvelle image.