Grenoble : les collectifs « Nous Toutes » et Alliance Citoyenne – accusée de « promouvoir des règles compatibles avec la charia » – interpellent le maire dans une lettre pour défendre le burkini

 

Caroline De Haas est la fondatrice de #NousToutes
Cliquez pour agrandir
Cliquez pour agrandir

En Lien :

Darmanin veut couper les subventions de l’association Alliance Citoyenne, soupçonnée de « promouvoir des règles compatibles avec la charia » – https://t.co/Md7xSBqfcp pic.twitter.com/2m4aJcd38R

— Fdesouche.com est une revue de presse (@F_Desouche) March 25, 2021

Le burkini bientôt autorisé dans les piscines publiques ? La ville de Grenoble « va saisir le gouvernement » – https://t.co/xCTaDcBB7i pic.twitter.com/X1AMv6IDmT

— Fdesouche.com est une revue de presse (@F_Desouche) June 11, 2021

 

Extrait de: Source et auteur

Suisse shared items on The Old Reader (RSS)

2 commentaires

  1. Posté par Bonardo le

    Mais franchement que voulez vous encore ?
    Ne serait pas t`il temps de vous intégrer une fois pour toute !
    Revendiquer ,polémiquer ,réclamer ,critiquer ,jamais contents ,ral bol de vos doléances ,pas contents libre à vous de partir et d`aller dans un pays plus tolérant ,à toujours prétendre que votre habillement est discriminé ainsi que votre religion marre de vos pleurnicheries ,vous n`avez aucuns droits de nous imposer votre religion .
    Le respect va dans les deux sens ok.

  2. Posté par antoine le

    Il existe d’excellentes machines à laver le linge écologiques !
    Pas besoins d’aller à la piscine municipale !
    La charia n’est pas applicable dans notre Pays !

Et vous, qu'en pensez vous ?

Poster un commentaire

Votre commentaire est susceptible d'être modéré, nous vous prions d'être patients.

* Ces champs sont obligatoires

Avertissement! Seuls les commentaires signés par leurs auteurs sont admis, sauf exceptions demandées auprès des Observateurs.ch pour des raisons personnelles ou professionnelles. Les commentaires sont en principe modérés. Toutefois, étant donné le nombre très considérable et en progression fulgurante des commentaires (259'163 commentaires retenus et 79'280 articles publiés, chiffres au 1 décembre 2020), un travail de modération complet et exhaustif est totalement impensable. Notre site invite, par conséquent, les commentateurs à ne pas transgresser les règles élémentaires en vigueur et à se conformer à la loi afin d’éviter tout recours en justice. Le site n’est pas responsable de propos condamnables par la loi et fournira, en cas de demande et dans la mesure du possible, les éléments nécessaires à l’identification des auteurs faisant l’objet d’une procédure judiciaire. Les commentaires n’engagent que leurs auteurs. Le site se réserve, par ailleurs, le droit de supprimer tout commentaire qu’il repérerait comme anonyme et invite plus généralement les commentateurs à s’en tenir à des propos acceptables et non condamnables.

Entrez les deux mots ci-dessous (séparés par un espace). Si vous n'arrivez pas à lire les mots vous pouvez afficher une nouvelle image.