Le scandale de corruption de l’UE dont les médias « bienpensants » refusent de parler

Albert Coroz: Stella Kirikiades, la ministre de la santé Chypriote de l'Union Européenne, vient de tomber pour corruption massive.
Elle avait signé les contrats des vaccins-covid avec les entreprises pharma et subitement son compte bancaire privé avait été crédité de 4 millions d'euros, de provenance difficilement explicable. Les médias chypriotes ont essayé de « rattraper l'affaire » en parlant de corruption passive

Suite à la gestion calamiteuse des masques et des désinfectants au début de la pandémie, Viktor Orban avait prévu la déconfiture à venir et s'était opposé à la centralisation forcée des achats par l'UE.
Rapidement il s'était tourné vers la Chine et la Russie pour approvisionner la Hongrie.

Alors, la commission de santé avait accusé Orban de contrevenir aux lois européennes et de faire bande à part.

L’UE avait également "chauffé" l'opposition hongroise durant des mois, en affirmant que le gouvernement mettait en danger la santé de sa population avec des vaccins non homologués par l'UE.
Orban s'était opposé à la politisation des vaccins, sans même connaître la corruption liée aux commandes qui n'arrivaient pas, au blocage de différents vaccins.
Le bilan hongrois, nous l'avions publié ici:

Nous savons également que plus de 70 députés de l'UE sont liés à Soros...
Cette affaire de corruption n'est certainement que la pointe de l'iceberg.

Mais que font les myriades d'ONG subventionnées, redresseuses de torts, ayant comme mission de débusquer les fraudes en tout genre et dont la Suisse déborde ?
Eh bien, elles dénoncent la corruption... en Azerbaïdjan..., au Cameroun, en Équateur, en Égypte et au Nigeria.

En Suisse, nous avons des politiciens, des groupes de pressions qui militent sans relâche, depuis des décennies, pour que la Suisse entre dans l'UE, ou pour d'autres causes chères à la Gauche, la dernière en date: La loi CO2.
Il serait probablement également intéressant d'étudier leurs ressources financières.

**********

Scandale de corruption à Bruxelles: quatre millions d'euros apparaissent sur le compte de Stella Kirikiades

source (hongroise) 888.hu 27/04/2021

Le blog hongrois "feketén fehéren" a publié une nouvelle vidéo.

Miklós Ómolnár, directeur des tabloïds et magazines de Mediaworks, a trouvé cette fois  4 millions d'euros de pots-de-vin.

L'un des plus grands scandales de corruption de l'histoire de l'Union européenne se déroule sous notre nez, mais comme l'histoire est désagréable, la plupart des médias européens, des médias autoproclamés, ne voient pas, n'entendent pas, ni ne parlent, comme d'habitude, écrit borsonline.hu .

Stella Kirikádes, la commissaire à la santé qui a signé les contrats de vaccination tardifs de l'UE, a été mêlée à un scandale de corruption inacceptable. Beaucoup sont déjà certains qu'elle a été soudoyée par les fabricants de vaccins.

De manière inattendue, exactement 4 millions d'euros, sont apparus dans le compte conjoint de cette commissaire européenne avec son mari. La presse chypriote parle déjà - je cite littéralement - de corruption passive.

L’argent a atterri sur le compte familial de la commissaire par l’intermédiaire de la Cooperative Bank of Cyprus, qui appartient à l’État, et elles ont tenté de le déguiser en une sorte de prêt, un prêt pour éviter un scandale .

L'affaire est trop grosse pour être simplement balayée sous le tapis, car la commissaire européenne à la santé ne dispose d'aucune couverture pour contracter un prêt de cette taille. Comme l’a déjà dit un rapport de la Cour des comptes chypriote: ceci ne peut être un prêt, comme le prétendait la ministre. Stella Kirikádes ne pourra pas rembourser cette somme énorme, ni sur son salaire, ni sur d’autres sources, c’est-à-dire qu’il s’agit clairement d'un déguisement de corruption.

Stella Kirikiades, après sa chute, essaie de s'excuser de toutes les manières possibles. Elle essaie de faire croire que cet argent apparemment « sale » n'a rien à voir avec les contrats de vaccination de l'UE.
On essaye de détourner notre attention du fait que cet argent a été versé, selon toute probabilité, par des fabricants de vaccins pour des contrats conclus à des conditions favorables pour eux, ce qui a entraîné des expéditions retardées et d'autres couacs. Pendant ce temps, les journaux chypriotes les plus prudents écrivent, qu'il s'agit probablement d'une corruption passive.

Et ce n'est pas la première fois qu'un commissaire européen à la santé et sa famille sont impliqués dans un scandale de corruption lié à la santé.

Quelques années plus tôt, ce sont ces mêmes personnes, Stella Kirikiades et son réseau, qui se cachaient derrière une banque, lorsque Stella Kirikiades  et son équipe ont décidé de privatiser tous les traitements oncologique sur l'île de Chypre et, cela a amené une explosion surréaliste du prix des soins du cancer.

Le nom d'une famille s’enrichissant sur le dos des patients atteints de cancer est devenu un gros scandale dans tout le pays.
Lorsque la situation est devenue intenable, la question a été portée devant le Parlement chypriote. Tous les députés ont voté pour la nationalisation des traitements contre le cancer, pour réduire le coût des traitements, à l'exception de la députée Stella Kirikiades.
Aujourd'hui, elle est la commissaire européenne chargée de la santé, signataire des contrats de vaccins déjà critiqués par tous ...

Elle devrait maintenant expliquer comment 4 millions d'euros ont été mis sur son compte.

Pour l'instant, Bruxelles écoute, peut-être s'agit-il d'un grand silence d'avant la tempête maintenant ?

Source (hongroise): https://www.borsonline.hu/aktualis/a-vakcinagyartok-megvesztegettek-az-eu-biztost-korrupcios-botrany-brusszelben/229354

Miklós Ómolnár avait déjà dévoilé les achats de vaccins à Bruxelles, il s'est avéré, entre autres, que des détails importants étaient masqués dans les contrats de vaccins de l'UE.

Traduction libre: Albert Coroz

image: UE après covid

18 commentaires

  1. Posté par aldo le

    Voilà une pintade de plus qui trempe dans la corruption européenne. BIZARREMENT ELLE BÉNÉFICIE DE 2 IDENTITÉS: https://is.gd/aqoJ97 STELLA KYRIAKIDOU ET STELLA KIRIAKIDES. Elle a du se mélanger les passeports, un peu comme Maudet qui jongle avec en fonction de ses intérêts. PRATIQUE POUR OUVRIR DES COMPTES BANCAIRES…

    La corruption dans l’UErss, c’est tellement une culture d’entreprise gangrenée comme ici où une femme commissaire touche 4 millions sur son compte, lequel devrait-on écrire ?. Va-t-elle finir à l’OMS, une promotion en rapport pour bénéficier de l’immunité diplomatique, comme pour la Buzyn ? En tout cas l’OMS est au parfum puisqu’elle publie ceci à Genève, 26 avril 2021: Semaine européenne de la vaccination 2021 : « célébrer les bénéfices passés, présents et futurs des vaccins » avec Mme Stella Kyriakides, commissaire, Direction générale Santé et sécurité alimentaire, Commission européenne https://is.gd/tLRkzV Donc une spécialiste en bénéfices… Tiens, je me rappelle que pour l’UErss, EN MATIÈRE DE CORRUPTION, IL Y A BIEN DU MONDE AU BALCON: https://is.gd/suDrlk Enfin, c’est pas la seule.

  2. Posté par Jean-Francois Morf le

    https://institutdeslibertes.org/la-sortie-du-covid19/
    Savez-vous lire les graphiques?
    M’est avis que la « pandémie » est une immense manipulation pour faire peur au monde entier et lui vendre des thérapies géniques mortelles!
    En effet, à part après la vaccination de masse en Israël, la courbe des morts ne diffère pas d’une année à l’autre dans de nombreux pays.
    La preuve que des manipulateurs ont comptés tous les morts comme morts du covid19, covid20, covid21?

  3. Posté par Toutzeatous le

    Une seule solution : un bon Président l’année prochaine. Et le frexit0. Mais les chances sont minces.

  4. Posté par Saphirs33 le

    La question est comment se fait-il qu’après le 1er scandale (celui des traitements onco), elle ait pu obtenir un poste de commissaire (Santé en plus!!!) à la commission européenne ???

  5. Posté par Deuxconito le

    Comme si nous apprenions quoi que ce soit, la mère de l ex-premier ministre grec s était fait prendre avec un compte de 400 millions d euro en Suisse !

    4 millions, c est juste pour amuser les naïfs, la corruption au sein de l UE se calcule en centaines de milliards et en milliers d enfants prisonniers des réseaux pédophiles !

  6. Posté par Pingu le

    J’ai eu par le passé des contacts avec essentiellement le service de Mme Nelly KROES pour que les acheteurs de PC qui ne souhaitent pas Windows puissent se faire rembourser le prix du système d’exploitation. La solution que nous proposions était d’une simplicité telle que tout refus de la mettre en place l’entachait de corruption. Microsoft est passé par là et son nom trône fièrement dans les Panama Papers. C’est ça l’UE.

  7. Posté par martin le

    J’en tombe des nues, l’apprendre par les médias français semble impossible
    le peuple de France à 90 pour cent ou davantage qui n’a pas fait le geste une fois de changer de chaine, ou de couper la télé, n’a pas compris ce qu’est le bourrage de cerveau. Aucun journal quotidien papier de grande diffusion n’est indépendant et donc cachera cette annonce de corruption européenne. La pourriture existe en des gens insoupçonnables. Mais trop c’est trop
    Faudra-t-il 6 ans comme en 1935-1945 pour faire tomber Gates Soros schwab Attali et leur humanité zébrée-écolo-libérogénétycocamée. Macron va tomber lui plus vite, puisqu’il a laissé ses sbires accabler les militaires de pantouflards en charantaises
    Pierre martin

  8. Posté par Mario le

    Big Pharma, c’est à minima 150 milliards de budget promotionnel.
    On n’en est vraiment plus du tout au temps des arrosages « par brumisation ». Là, c’est la pluie diluvienne permanente, le déversement par seaux entiers sur le secteur de la santé à l’échelle mondiale.
    Ces mafieux endurcis sont tellement sûr de leur coup (… et de leurs coûts, c.à.d d’une profitabilité démentielle), qu’ils en sont à provisionner leurs budgets en vue des procès en instance et à venir.
    Si on veut éliminer radicalement le virus…de la peur, dans la durée, rien de plus simple: mise sous séquestre des multinationales du médicament et des médias corporatifs occidentaux, leurs gros actionnaires étant en gros les mêmes. On ajoutera à la liste le démentèlement des labo P4 du monde entier, histoire d’entraver certaines tentations malsaines…

  9. Posté par Sauner le

    Et en plus elle fait ça de manière stupide…

  10. Posté par Lane le

    FREXIT !!!

  11. Posté par Michèle Herzog le

    Merci pour ces informations très importantes. Mais quelle va ête la suite de cette affaire de corruption ? Il est très important de suivre cette affaire pour savoir comment elle va être traitée … car très souvent les citoyen-nes intouchables sont placées au-dessus des lois ! Michèle Herzog

  12. Posté par aldo le

    Et alors que la Buzyn avait fait la promotion du Remdesivir, acheté plus d’un milliard par l’OMS, puis qu’elle se soit s’enfuie de France, après avoir été cette ministre de la honte https://is.gd/bCfhQ8 pour accéder à un job à l’OMS alors que cette dernière venait de condamner le Remdesivir qui bousillait les reins, pourquoi n’aurait-elle pas elle aussi touché plusieurs millions sur un compte ? La même question vaut pour tous les intervenants politique de la santé à l’image ternie comme celle d’un certain Berset, irresponsable par incapacité due à sa qualité de socialiste et rien d’autre, comme tout ces nuls des gauches installés sur des listes électorales et qui finissent par être élus à cause du panurgisme propre aux totalitaires dans leurs rangs qui gobent toutes les fake-news distillées par leur propre médias, toujours à la botte comme des perroquets sans cerveaux.

  13. Posté par Vibe le

    Tant que nous serons tous ( citoyens du monde) gouvernés par des gens peu recommandables tels que le 9 dixièmes des politiques, qui en fait ne sont que des parasites qui ne pensent qu’à se remplir les poches, sans aucune considération pour le peuple qui les a élu, il n y aucune chance que les choses s’améliorent.
    Les entreprises qui offrent des commissions occultes pour obtenir des marché devraient être nationalisées d’office sans compensation pour leur détenteur et leur dirigeants privés de leur droits civiques, idem pour tout élu ayant été « acheté », confiscation de tous ses biens au profit de la communauté.
    Ainsi peu de chance qu’il se laisse tanter .

  14. Posté par sherlock le

    La corruption liée aux vaccins COVID, impliquant un grand nombre de dirigeants européens et nationaux (France entre autres) sera un jour dévoilée , on peut au moins l’espérer car il y a de très gros poissons.
    Cette insistance à vouloir que tous soient piqués avec une sauce sans efficacité et sans doute dangereuse est plus que suspecte.

  15. Posté par Landré le

    C’est une honte du banditisme. Il faut limoger l’ensemble des députés et commissaires européens et refondre toute cette politique sauf à devoir mourir étouffé bayonné. Réveillez vous battez vous.
    Michel Landré.

  16. Posté par Annie QUILICHINI le

    A vomir!!! mais pas étonnée du tout, hélas!

  17. Posté par pabizou le

    Sans corruption jamais ces vaccins par abus de langage, qui sont des thérapies géniques expérimentales, n’ayant pas été validées par les protocoles habituels et dont on a aucune idée de leur sécurité, pas plus d’ailleurs que leur efficacité réelle contre le covid, jamais une autorisation, même temporaire, n’aurait du leur être accordée . L’excuse de l’absence de traitement ne tient pas la route, il suffit de voir les résultats du Zimbabwe ou de l’Inde pour comprendre que le sanitaire n’est qu’une excuse minable de plus .

Et vous, qu'en pensez vous ?

Poster un commentaire

Votre commentaire est susceptible d'être modéré, nous vous prions d'être patients.

* Ces champs sont obligatoires

Avertissement! Seuls les commentaires signés par leurs auteurs sont admis, sauf exceptions demandées auprès des Observateurs.ch pour des raisons personnelles ou professionnelles. Les commentaires sont en principe modérés. Toutefois, étant donné le nombre très considérable et en progression fulgurante des commentaires (259'163 commentaires retenus et 79'280 articles publiés, chiffres au 1 décembre 2020), un travail de modération complet et exhaustif est totalement impensable. Notre site invite, par conséquent, les commentateurs à ne pas transgresser les règles élémentaires en vigueur et à se conformer à la loi afin d’éviter tout recours en justice. Le site n’est pas responsable de propos condamnables par la loi et fournira, en cas de demande et dans la mesure du possible, les éléments nécessaires à l’identification des auteurs faisant l’objet d’une procédure judiciaire. Les commentaires n’engagent que leurs auteurs. Le site se réserve, par ailleurs, le droit de supprimer tout commentaire qu’il repérerait comme anonyme et invite plus généralement les commentateurs à s’en tenir à des propos acceptables et non condamnables.

Entrez les deux mots ci-dessous (séparés par un espace). Si vous n'arrivez pas à lire les mots vous pouvez afficher une nouvelle image.