Haute-Savoie : “les bronzés” nouvelle version tabassent un berger

2 mai 2021 - par

Attaqué par huit individus motorisés sur ses terres, le berger de la Lettaz souffre de multiples blessures et contusions.

Classé Natura 2000, le massif des Voirons était jusqu’à ce jour le paradis des bergers, des apiculteurs et du pastoralisme, celui d’une agriculture authentique, où l’homme vit encore à son rythme.

Un fait divers terrible, réel, relaté par nos amis de la rédaction du Messager, plus fort tirage des journaux hauts-savoyards, m’a retourné les tripes tant je connais bien ce massif des Voirons, où j’ai résidé de nombreuses années et où je posais mes ruches avec l’accord des bergers pastoraux, pour obtenir un délicieux miel d’alpage.

Dans ce massif haut-savoyard s’est jouée une version inédite du “bâton de berger” : 8 clandos ont tabassé un paisible berger,  le berger de l’alpage de la Lettaz sur sa propriété.

https://www.lemessager.fr/24689/article/2021-04-29/les-voirons-un-berger-violemment-agresse-sur-son-alpage

La raison ? Ce montagnard, éleveur de moutons, qui perpétue la tradition familiale, ancrée ici depuis plusieurs siècles, a demandé poliment à huit intrus des cités d’Annemasse, chevauchant des quads, de quitter ses terres, car le bruit et les évolutions des engins perturbaient ses brebis, qui se dispersaient et devenaient folles.

En guise de réponse, les huit intrus ont tabassé le paisible berger à coup de bâtons, de poings, de pieds, avec un acharnement qui dépasse l’entendement. Alors que l’agriculteur pastoral était prêt à dialoguer avec eux, et probablement prêt à partager la tomme, le pain, le saucisson d’alpage.

Car ici, au cœur du massif des Voirons, dominé par le monastère des petites sœurs moniales de Bethléem,

https://bethleem.org/monasteres/montsvoirons.php

au dessus des communes de Cranves-Sales et de Saint-Cergues, il y a cette tradition d’accueil, de paix, d’assistance, de savoir-vivre.

Certes, “le massif des Voirons est en proie à des conflits d’usage depuis plusieurs mois. Des engins à moteur perturbent promeneurs et faune alors que des événements de type rave party et des feux ont déjà été déplorés sur un site classé Natura 2000 et qui fait l’objet d’un arrêté de protection de biotope”, explique un maire du secteur, contacté par téléphone, mais qui souhaite conserver l’anonymat, par peur de représailles.

https://france3-regions.francetvinfo.fr/auvergne-rhone-alpes/haute-savoie/haute-savoie-dans-les-voirons-site-protege-natura-2000-un-berger-agresse-par-des-jeunes-en-quad-finit-a-l-hopital-2070508.html

Ils étaient huit sur des quads contre un à pied

“Il y a une dizaine de jours, ces incivilités croissantes ont atteint leur paroxysme avec la violente agression du berger de la Lettaz, un alpage situé à cheval sur Cranves-Sales et Saint-Cergues. Huit personnes en quad et à moto ont débarqué pour s’amuser sur sa propriété. Lorsqu’il leur a demandé de partir, l’homme a été sauvagement pris à partie et souffre de multiples blessures et contusions, et les urgences de l’hôpital de l’agglomération d’Annemasse ont dû recourir à de nombreux “points de suture” expliquent nos confrères du Messager. Il a porté plainte auprès de la brigade de gendarmerie de Reignier qui couvre ce très vaste territoire.

L’enquête avance selon une source proche du dossier. Et des auteurs des faits ont déjà pu être identifiés, assure un militaire. La communauté de communes Annemasse Agglo, par la voix de son président Gabriel Doublet (également maire de Saint-Cergues), a fait savoir “qu’elle se constituait partie civile pour soutenir la victime. Les élus vont également écrire au procureur pour appuyer sa plainte”.

Dans d’autres zones de cette belle région, des ruchers sont vandalisés et dévastés, les ruches culbutées et renversées. Comme si la Haute-Savoie et d’autres régions de montagne étaient en guerre.

Au rythme où la délinquance progresse, un habitant du secteur estime que les prochaines victimes pourraient être “les petites religieuses de Bethléem, car leur couvent, situé au sommet des Voirons, au dessus de Boëge, est très isolé et coupé du monde…”.

Les faibles effectifs des forces de l’ordre, le laxisme des juges, l’inertie du ministre de l’Intérieur Gérald Darmanin suffisent-ils à expliquer ce désastre dans nos montagnes et la multiplication des zones de non-droit ? Car les victimes sont toujours les mêmes : des Français qui travaillent dur pour survivre et payer leurs impôts ! Cherchez l’erreur…

Francis GRUZELLE - Carte de Presse 55411

source: https://ripostelaique.com/haute-savoie-les-bronzes-nouvelle-version-tabassent-un-berger.html

7 commentaires

  1. Posté par baechler le

    … Le retour progressif du brigandage, de la violence, et de la criminalité – de la face sombre et dégénérée de certains, au temps du Moyen Âge.

  2. Posté par Rahuel le

    Bonjour, et dire que les politicars véreux osent traiter les généraux de factieux, de putschistes !! Sonnons le réveil ! Il en va de l’avenir de la France, de nos enfants et petits enfants.

  3. Posté par Corrado BALOCCO le

    Il y a les chiens de berger. Quand tout se passe bien, ils sont adorables. Mais quand des sauvages viennent perturber la paix, ils attaquent. Et c’est bien ainsi.
    Les chiens auraient du manger les sauvages criminels. Point.

  4. Posté par Michèle le

    Nul n’est à l’abri en France. Le cancer de l’insécurité continue à se répandre.
    Voici un exemple de la progression des « nouveaux citadins » en campagne , à la campagne chez les ruraux.
    « la vie paisible » annoncée par Macron, c’est le sang et les larmes des victimes allogènes, l’impunité pour les agresseurs.
    En France, les assaillants ont un choix très varié pour passer les allogènes à la casserole :
    – les écrabouiller dans la rue (terrasses de café, foule de 14 juillet ou de manif ) au moyen de scooters, voitures ou camions. On dit alors pudiquement « véhicule devenu subitement fou « ,
    – les tabasser, égorger , décapiter ( 120 agressions par jour à l’arme blanche ; cutters, couteaux, machettes…)
    – les saucissonner-séquestrer et se livrer à leur tabassage en règle, pour les futures victimes, celles restées à la maison (personnes âgées, familles…)
    – les attaques dites « gratuites » partout sur le territoire français, dans nos rues contre des passants innocents devenant tout à coup des victimes ( plus de 1000 par jour ! ) ,
    – le squattage de maisons, d’appartements pour avoir son petit pied à terre gratuitement , sur le dos de propriétaires qui se sont souvent saignés toute leur vie pour s’offrir ce bien ..
    ET LA LISTE N’EST PAS CLOSE !
    Les régions françaises connaissent maintenant les bienfaits de ce « vivre ensemble  » imposé par des élites qui elles s’en protègent.
    Montagnards, campagnards, villageois, en bref tous les Français qui aiment leur pays, tous nous sommes concernés : si nous ne sommes pas capables d’arrêter la machine à défoncer la France et les Français en votant pour dire « NON, maintenant çà suffit », il ne faudra pas venir nous plaindre de ce que nous subissions..
    « Mais Dieu se rit des prières qu’on lui fait pour détourner les malheurs publics quand on ne s’oppose pas à ce qui se fait pour les attirer.
    Que dis-je ? Quand on l’approuve et qu’on y souscrit. » Bossuet

  5. Posté par poulbot le

    Tout le monde donne l’alerte sur les agissements de cette « population » , les politiques font l’autruche , mieux ils condamnent a la majorité de ces avertissements .
    Le réveil du peuple français va être violent et il ne pourrait bien qu’il fasse comme en 1789 ou le ménage fut fait en grand , la seine a changer de couleur pendant plusieurs jours.

  6. Posté par antoine le

    On va en arriver, ceci à cause du laxisme professionnel des juges  »aux ordres », de porter en permanence des armes pour se défendre.
    On va en arriver, à cause des politicards enfermés dans leur tout d’ivoire, à tirer d’abord et discuter ensuite …
    Si apparemment ces 8 individus ont été identifiés il ne reste plus  »qu’à » les arrêter et les juger …
    Les juges doivent appliquer les lois en vigueur avec toute la sévérité nécessaire !
    Ils étaient 8 contre 1 !! La lâcheté se paie en dizaine d’années en taule ou au pénitencier …
    Dommage que le bagne a été fermé … !
    J’entends déjà les droitsdelhommistes protester : c’étaient des conditions inhumaines …. et le berger tabassé, ils pensent au berger tabassé ?

  7. Posté par Socrate@LasVegas le

    Je pense qu’en France, la peur va changer de camps d’ici peu…

Et vous, qu'en pensez vous ?

Poster un commentaire

Votre commentaire est susceptible d'être modéré, nous vous prions d'être patients.

* Ces champs sont obligatoires

Avertissement! Seuls les commentaires signés par leurs auteurs sont admis, sauf exceptions demandées auprès des Observateurs.ch pour des raisons personnelles ou professionnelles. Les commentaires sont en principe modérés. Toutefois, étant donné le nombre très considérable et en progression fulgurante des commentaires (259'163 commentaires retenus et 79'280 articles publiés, chiffres au 1 décembre 2020), un travail de modération complet et exhaustif est totalement impensable. Notre site invite, par conséquent, les commentateurs à ne pas transgresser les règles élémentaires en vigueur et à se conformer à la loi afin d’éviter tout recours en justice. Le site n’est pas responsable de propos condamnables par la loi et fournira, en cas de demande et dans la mesure du possible, les éléments nécessaires à l’identification des auteurs faisant l’objet d’une procédure judiciaire. Les commentaires n’engagent que leurs auteurs. Le site se réserve, par ailleurs, le droit de supprimer tout commentaire qu’il repérerait comme anonyme et invite plus généralement les commentateurs à s’en tenir à des propos acceptables et non condamnables.

Entrez les deux mots ci-dessous (séparés par un espace). Si vous n'arrivez pas à lire les mots vous pouvez afficher une nouvelle image.