Dresde (All.) : l’Afghan, jugé pour tentative de viol sur une adolescente, essaie de se rajeunir afin de ne pas être condamné

Dresde - Il a même essayé de se rajeunir pour éviter la sanction. Cela n'a pas fonctionné. Le tribunal régional de Dresde a condamné lundi Ali R. (23 ans) à trois ans et deux mois de prison pour agression sexuelle et lésions corporelles intentionnelles. Il avait attaqué une jeune fille de 17 ans à Meißen en juin.

Selon le tribunal, le père d'un jeune fils (d'un an) se trouvait le soir avec des jeunes sur l'esplanade, sous le pont de chemin de fer. Là, il a tripoté sa victime, il voulait du sexe.

Comme la fille résistait, il a même enfoncé sa tête dans l'Elbe. La victime a crié à l'aide, et cela a attiré l'attention des autres personnes qui se sont précipitées pour aider la victime.

Pendant le procès, l'Afghan est resté silencieux sur le crime, mais il a déclaré qu'il n'était pas né en 1997, comme l'indiquent tous les documents jusqu'à présent, mais seulement en 2000. Si tel était le cas, il n'aurait pas dû être jugé selon le droit pénal des adultes.

Toutefois, le médecin légiste Uwe Schmidt (52) a précisé : "Vous avez au moins 21,6 ans, ce qui est incompatible avec la date de naissance que vous avez indiquée : l'année 2000" a déclaré l'expert qui a effectué divers examens et mesures.

Néanmoins, Ali R. veut s'opposer au verdict. Son avocat a annoncé qu'il ferait appel.

(Traduction libre Schwarze Rose pour Les Observateurs.ch)

Tag24.de


Rappels :

Berne offre 26 millions à l’Afghanistan, pays anti-chrétiens

Plattling (All.) : L’Afghan massacre sa petite amie à coups de couteaux par jalousie « Ce n’est qu’une femme »

Neu-Anspach (All.) : Un Afghan et un Syrien menacent un Allemand avec un pistolet, le frappent à coups de pieds et le poignardent

Allemagne : interpellé le 20 juin pour un viol d’enfant, un réfugié afghan, trafiquant de drogue de son état, est relâché, il réitère le 24 juillet en violant une adolescente de 13 ans

Freilassing (All.) : Des Afghans menacent la contrôleuse et tentent de s’introduire de force dans le compartiment conducteur du train

Suède : Des migrants afghans arrêtés pour avoir violé “sur une longue période” des jeunes filles mineures. Ils filmaient les viols et utilisaient ces vidéos pour faire chanter leurs victimes

Suède : Un Afghan en détention pour viol bestial sur une personne handicapée – la victime a subi de graves blessures

Montpellier : Une adolescente agressée sexuellement, l’Afghan récidiviste était sous contrôle judiciaire

2 commentaires

  1. Posté par kandel le

    PEINE DE MORT !
    Sinon il recommencera.

  2. Posté par pierre frankenhauser le

    Ces sales porcs d’afghans devraient essayer sur les Albanaises. Ainsi, ils iraient directement rejoindre leur créateur comme les chiens qu’ils sont.

Et vous, qu'en pensez vous ?

Poster un commentaire

Votre commentaire est susceptible d'être modéré, nous vous prions d'être patients.

* Ces champs sont obligatoires

Avertissement! Seuls les commentaires signés par leurs auteurs sont admis, sauf exceptions demandées auprès des Observateurs.ch pour des raisons personnelles ou professionnelles. Les commentaires sont en principe modérés. Toutefois, étant donné le nombre très considérable et en progression fulgurante des commentaires (259'163 commentaires retenus et 79'280 articles publiés, chiffres au 1 décembre 2020), un travail de modération complet et exhaustif est totalement impensable. Notre site invite, par conséquent, les commentateurs à ne pas transgresser les règles élémentaires en vigueur et à se conformer à la loi afin d’éviter tout recours en justice. Le site n’est pas responsable de propos condamnables par la loi et fournira, en cas de demande et dans la mesure du possible, les éléments nécessaires à l’identification des auteurs faisant l’objet d’une procédure judiciaire. Les commentaires n’engagent que leurs auteurs. Le site se réserve, par ailleurs, le droit de supprimer tout commentaire qu’il repérerait comme anonyme et invite plus généralement les commentateurs à s’en tenir à des propos acceptables et non condamnables.

Entrez les deux mots ci-dessous (séparés par un espace). Si vous n'arrivez pas à lire les mots vous pouvez afficher une nouvelle image.