Le journaliste conservateur Andy Ngo est contraint de fuir suite aux menaces de mort des Antifa

Les menaces de mort des Antifa ont convaincu le journaliste conservateur Andy Ngo, qui a couvert les émeutes Antifa à Portland, Oregon durant des mois en 2020, de fuir les États-Unis.

Dans une interview donnée à Sky News, il parle de son nouveau livre "Unmasked : Inside Antifa's Radical Plan to Destroy Democracy".
Il explique que "depuis quelques mois maintenant, il y a eu une augmentation constante des menaces de violence contre moi, des promesses des extrémistes d'Antifa de me tuer".

 

Durant la guerre froide, être réfugié politique signifiait fuir le communisme de l'Est vers l'Ouest. Maintenant, ce sont les terres d'asile de jadis qui deviennent les sources de vrais réfugiés politiques persécutés. Mais cette catégorie de réfugiés est totalement ignorée par la bien-pensance. Leur attention est fixée sur les pays grossistes en faux réfugiés, dont les envahisseurs bénéficient de toutes les mesures de protection qui devraient être réservées à des personnes comme Andy Ngo.

A ce propos, depuis combien de temps la Suisse n'a-t-elle pas accueilli un seul vrai réfugié d'opinion de ce genre? A notre souvenir, cela remonte à 1974, lorsque Soljenitsyne est arrivé en Suisse – mais la gauche a très mal supporté son anticommunisme et il est reparti au bout de deux ans.

traduction automatique disponible

Résumé, commentaire: Cenator

Et vous, qu'en pensez vous ?

Poster un commentaire

Votre commentaire est susceptible d'être modéré, nous vous prions d'être patients.

* Ces champs sont obligatoires

Avertissement! Seuls les commentaires signés par leurs auteurs sont admis, sauf exceptions demandées auprès des Observateurs.ch pour des raisons personnelles ou professionnelles. Les commentaires sont en principe modérés. Toutefois, étant donné le nombre très considérable et en progression fulgurante des commentaires (259'163 commentaires retenus et 79'280 articles publiés, chiffres au 1 décembre 2020), un travail de modération complet et exhaustif est totalement impensable. Notre site invite, par conséquent, les commentateurs à ne pas transgresser les règles élémentaires en vigueur et à se conformer à la loi afin d’éviter tout recours en justice. Le site n’est pas responsable de propos condamnables par la loi et fournira, en cas de demande et dans la mesure du possible, les éléments nécessaires à l’identification des auteurs faisant l’objet d’une procédure judiciaire. Les commentaires n’engagent que leurs auteurs. Le site se réserve, par ailleurs, le droit de supprimer tout commentaire qu’il repérerait comme anonyme et invite plus généralement les commentateurs à s’en tenir à des propos acceptables et non condamnables.

Entrez les deux mots ci-dessous (séparés par un espace). Si vous n'arrivez pas à lire les mots vous pouvez afficher une nouvelle image.