Le complot des démocrates américains et le virus de la désinformation.

par Nicolas Lecaussin, le 18 mai 2020

Le complot des démocrates américains et le virus de la désinformation

L’affaire est très grave et sans précédent dans l’histoire politique américaine. Pendant plus de trois ans, les démocrates ont accusé le président Trump d’avoir gagné les élections grâce à la collusion entre les membres de son équipe et le pouvoir russe. L’année passée, le rapport Mueller, après une enquête approfondie, avait bien montré qu’il n’y avait aucune preuve de collusion. Les démocrates le savaient aussi, on vient de l’apprendre. Ils ont donc menti durant toute cette période. Il s’agit surtout d’Adam Schiff, le président de la commission du renseignement de la Chambre, qui n’a cessé de soutenir que les 57 dépositions qu’il avait en sa possession étaient accablantes dans cette affaire contre le président Trump. Elles ont malheureusement pour lui été rendues publiques le 11 mai dernier : on n’y trouve aucune accusation contre l’équipe du président Trump... !
Cette semaine, on a appris aussi, grâce à la publication de plusieurs courriers du FBI, que cette institution et son ancien directeur, James Comey, se sont acharnés contre Michael Flynn, l’ancien conseiller à la sécurité de Trump, alors qu’on savait qu’il était innocent. Le but était de le « faire tomber » et ainsi discréditer le nouveau président. Toutes les accusations contre Flynn viennent d’être retirées. Par ailleurs, on découvre aussi, ce qui est encore plus scandaleux, que 39 personnalités politiques démocrates et hauts fonctionnaires étaient au courant, voire impliquées, dans l’enquête menée par le FBI concernant l’équipe de Trump, en particulier son conseiller en sécurité. Et cela dès novembre 2016, donc avant le changement d’administration à la Maison Blanche. Parmi ces personnalités figure Joe Biden, l’actuel candidat à la présidentielle. Il est donc très peu probable que l’ancien président Obama n’ait rien su de cette affaire, qui risque de prendre des proportions considérables car il n’y a plus maintenant aucun doute sur la volonté délibérée des démocrates de salir Donald Trump à n’importe quel prix.
Quels échos en France de ce qui était volontiers qualifié d’énorme scandale lorsque Trump était accusé ? Sur une petite dizaine de correspondants de nos plus grands médias aux Etats-Unis, aucun n’en a parlé dans la semaine. Le Journal du dimanche (17 mai) consacre même un grand article à la gloire de l’ancien président Obama sans y faire la moindre allusion. Le lendemain de la révélation concernant Michael Flynn, un animateur de radio préfère rester sur le terrain de l’épidémie, critique bien entendu, et déclarer qu’en ces temps de Covid, mieux vaut être français qu’américain... Il a raison en ce qui le concerne, car aux USA il serait peut-être viré pour avoir proféré une telle ânerie (le nombre de décès par habitants étant presque deux fois plus élevé en France).
La très grande majorité des journalistes français semble victime d’un virus bien pire que le Covid 19 : celui de la trumpophobie. Il les empêche non seulement de réfléchir mais aussi tout simplement d’informer. Ce virus est nourri, comme l’écrivait très bien Jean-François Revel dans L’obsession anti-américaine, par un « ressentiment irrationnel » et aussi par un militantisme idéologique. Ce n’est pas du tout glorieux.

Source : IREF- Institut de Recherche Economique et Fiscale, Pour la liberté économique et la concurrence fiscale.

Lien vers l'article : https://fr.irefeurope.org/Publications/Articles/article/Le-complot-des-democrates-americains-et-le-virus-de-la-desinformation

4 commentaires

  1. Posté par Laberlue le

    Bravo pour ce commentaire qui fait du bien, car il rétablit la vérité. Il y a donc bien un complot des démocrates contre Trump. Trump devrait maintenant attaquer ces comploteurs, car ils ont porté atteinte à l’honneur et faussement jeté le discrédit avec des coûts très élevés et le chaos dans l’esprit des américains. C’était probablement leur but. L’anti-trumpisme sévit aussi chez nous. Si on regarde « C dans l’air », c’est fou comme certains ont la haine. C’est viscéral, presque irrationnel. Cela révèle un manque de respect pour ceux qui l’ont élu et le soutiennent encore. Il résiste aux forces souterraines et c’est là le problème.

  2. Posté par Marc le

    Je ne sais pas s’il faut vomir maintenant ou plus tard ! Ces gens sont tellement crapuleux et sans scrupules que rien ne peu excuser leurs gestes qui d’ailleurs a coûter des millions aux contribuables. Une fois de plus, l’argent dilapidés par la gauche sous prétextes fallacieux. On fait pas mieux en Suisse ! Dommage que la majorité des Suisses ne le voit pas ainsi

  3. Posté par Bussy le

    Très grave aussi, et de le constater ne veut pas dire qu’on adore Trump, c’est le « Deep State » qui attaque sans relâche Trump, car Trump a le courage de le défier, étant milliardaire et n’ayant besoin de lécher les bottes de personne.
    L’état profond ? C’est lui qui fomente les guerres pour enrichir les marchands de canons, le complexe militaro-industriel entre autres, ceux-ci n’écoulant plus les stocks depuis que Trump est président.
    Par contre, avec le prix Nobel de la paix Obama, l’industrie de guerre US avait tourné à plein régime, l’Irak, la Syrie et la Libye, cette dernière étant imputée à Sarkozy et Blair mais n’ayant pas pu être faite sans l’accord d’Obama.
    Des centaines de milliers de morts et d’estropiés, dont beaucoup d’enfants, des pays ravagés et détruits, et c’est écoeurant de voir tous ces bien-pensants faire la promotion d’Obama….
    Ces bien-pensants ont pleuré sur le petit Aylan, sans se poser la question pourquoi il était là, à cause de qui… et se foutent complètement des milliers de petits Aylan déchiquetés ou estropiés dans les bombardements « chirurgicaux ».
    L’état profond est plus puissant que Trump, ça devrait rassurer les idiots utiles qui le haïssent de jour en jour, et à mon avis, Trump vit très dangereusement…..

  4. Posté par antoine le

    Le marais puant doit être assaini !
    Cela prendra peut-être tout le second mandat de M. Trump !

Et vous, qu'en pensez vous ?

Poster un commentaire

Votre commentaire est susceptible d'être modéré, nous vous prions d'être patients.

* Ces champs sont obligatoires

Avertissement! Seuls les commentaires signés par leurs auteurs sont admis, sauf exceptions demandées auprès des Observateurs.ch pour des raisons personnelles ou professionnelles. Les commentaires sont en principe modérés. Toutefois, étant donné le nombre très considérable et en progression fulgurante des commentaires (150'216 commentaires retenus sur 9'675'514, chiffres au 25 septembre 2017) un travail de modération complet et exhaustif est totalement impensable. Notre site invite, par conséquent, les commentateurs à ne pas transgresser les règles élémentaires en vigueur et à se conformer à la loi afin d’éviter tout recours en justice. Le site n’est pas responsable de propos condamnables par la loi et fournira, en cas de demande et dans la mesure du possible, les éléments nécessaires à l’identification des auteurs faisant l’objet d’une procédure judiciaire. Les commentaires n’engagent que leurs auteurs. Le site se réserve, par ailleurs, le droit de supprimer tout commentaire qu’il repérerait comme anonyme et invite plus généralement les commentateurs à s’en tenir à des propos acceptables et non condamnables.

Entrez les deux mots ci-dessous (séparés par un espace). Si vous n'arrivez pas à lire les mots vous pouvez afficher une nouvelle image.