Une équipe romande démontre l’inefficacité de nos politicards, des ONG et des camarades bilatéraux

24 heures, 14 avril 2020 (article sous abonnement) Comment une équipe romande a acheté des masques en Chine

[…] Le 13 avril 2020 à 13h30, un avion cargo atterrissait à Genève. Il transportait 92 tonnes de matériel médical, masques, gants, blouses, thermomètres qui seront distribués aux professionnels des soins au Tessin et en Suisse Romande. […]

Article de Caroline Zuercher

*****

Résumé et commentaires Cenator :

Tout a débuté le 13 mars, après l’annonce de la fermeture des écoles. A Lausanne, le cardiologue Didier Locca et son frère Jean-François, pharmacien, se sont rendus compte de la pénurie béante du matériel de protection. Ensuite, avec la bénédiction de Maoro Poggia, Vincent Subilia sera contacté, ainsi que son frère, Julien, qui ont étudié ensemble au collège d’Aubonne. Julien Subilia est avocat et cofondateur d’Aviation sans frontières, Vincent Subilia est le vice-président de la section romande de la Chambre de commerce Suisse-Chine (CCSC). 

Ensuite, une quinzaine de personnes travaillent bénévolement pour faire venir la commande. En période de forte demande mondiale de ces produits, il s’agit là d’un véritable exploit. Exploit conçu et réalisé par des spécialistes de domaines relevant du monde médical et hospitalier suisse, du commerce international, etc.

Nous apprenons que le premier contrat de livraison porte sur 3,4 millions de francs. Un masque chirurgical est vendu par la Chine 0,5 dollar pièce alors que son prix avant la pandémie était de 0,1 dollar ! Les FFP2 (avec valve) étaient payés plus de 2 dollars pièce, alors que maintenant. le prix est plus de 10 fois supérieur.

L’article rappelle que la Suisse est le seul pays, parmi ses voisins, ayant un accord de libre échange avec la Chine.

Les journalistes oublient que la Hongrie, avec son Orban le terrible, a également un accord de libre échange avec la Chine. Les avions cargos y ont déjà livré, depuis la mi-mars, environ 10 fois plus de matériel, y compris des machines et du matériel pour la fabrication de masques. Les détenus des prisons hongroises doivent travailler… et ils ont été formés pour fabriquer des masques. La Hongrie a même donné du matériel aux soignants des pays oubliés par l’UE, comme la Serbie, et aux minorités hongroises vivant hors du pays.

L’équipe romande dont parle l’article avait fait le nécessaire pour pouvoir contrôler le matériel chargé dans l’avion en Chine et pour que personne ne le vole. Le transport par avion-cargo était incontournable, un secteur que les Verts suisses voudraient bien mettre à mort.

La morale de l’histoire est, somme toute, assez simple :

Durant la crise, la population suisse n’a pu compter ni sur sa classe politique, ni sur ses voisins bilatéraux (qui se sont même empressés de la voler durant la période d'affolement, lorsque nous ne savions pas quelle serait l’ampleur de la pandémie), ni sur ses très nombreuses ONG présentes à Genève. 

Ceux qui ont été capables de concevoir et de mener à bien ce projet, ce sont eux nos véritables élites. Ces personnes ne sont pas une fabrication des médias, mais elles sont ancrées dans la vraie vie, enracinées chez nous, et grâce à leurs relations établies durant leurs carrières, elles ont réussi. 

Quant à la Chine communiste, qui a créé délibérément le nouveau coronavirus, et l’a laissé, par mégarde, « s’échapper des labos », elle a infecté le monde entier en ne faisant pas le nécessaire pour stopper sa diffusion alors qu’il était encore temps. Maintenant, sans avoir reconnu ses terribles responsabilités, elle veut faire des profits énormes en inondant le monde avec les équipements de protection indispensables. Et presque personne, hormis le Président Trump, n’ose se mettre la Chine à dos en dénonçant ses forfaits monstrueux.

Pas un mot de la part des ONG, des ÉCOLOS (le covid-19 est une des pires pollutions que le monde ait connues), de l’OMS (à genoux devant la Chine) dont le directeur est un communiste pur et dur, des CHEFS D’ÉTAT (hormis Trump et quelques courageux), tout tremblants à l’idée d’offusquer les dirigeants chinois si puissants, des JOURNALISTES (hormis quelques courageux inaudibles), habituellement si prompts à crier au scandale.

Depuis la pandémie, nos médias et nos politicards n’arrêtent pas de nous dire que c’est le retour de l’État et les Verts en profitent déjà pour redemander le revenu universel. 

L’État est de retour en tant qu’identité nationale, en tant qu’entité dans laquelle les citoyens se reconnaissent… mais l’État providence est également de retour, dans lequel la gauche se reconnaît. Et cette dernière compte bien exploiter cette crise pour poursuivre ses chimères climatiques, multiculturalistes, et tous les délires marxisants.

La façon de concevoir l’État qui aura le dessus déterminera notre avenir. Ou, plus exactement : si l’État providence gagne, la Suisse s'enfoncera dans des sables mouvants dont il ne sera plus possible de s'extraire.

5 commentaires

  1. Posté par Gub le

    Enfin on parle d’inefficacité de nos politique! Aaaah ça faIt du bien. Oui il faut aller aussi vite que possible et aussi lentement que nécessaire! Phrase d’un inefficace et surtout pourrit jusqu’à l’os! Je tairais son nom et son prénom qui me font gerber…
    Franchement il est temps de le mettre un temps maximum, une sorte de date limite à ces parasites prestataires, traitres à la patrie! Ils sont là pour 10 à 20 ans dans leurs petites vies de luxe complètement décalées des notre et surtout… pas élus par nous, leurs employeurs puisque c’est nous qui les payons (en petite partie… le reste doit être les lobbys). Au fait ça serait intéressant de faire une enquête là dessus! Non?
    Pour être franc je ne reconnais plus ce gouvernement fantoche, soumis à qui le veux comme mon gouvernement. En plus je n’ai jamais élu la ou le président de mon pays! Moche pour un pays qui fait des leçons ma de démocratie à qui veut l’entendre.
    Pour les OMG… c’est pas nouveau qu’elles ne servent pas à grand chose sinon à essayer d’améliorer la vie de pauvres gens mais toujours à l’étrange ou pour les étrangers. Nous on est là pour remplir des bulletins de versements (si on veut) qu’on reçoit dans la boîte au lettre ou quand on se fait accoster dans la rue…
    Aristoche a mis le doigt sur un truc très intéressant… QUE FAIT LA PROTECTION CIVILE?
    On a une organisation qui est quand même gouvernemental puisque nos lois permettent à nos institutions de nous y faire faire un stage si on ne veut pas faire l’armée et dont la mission première est de protéger les civiles… de quoi? Quand? Pour quelle guerre, ou conflit et je ne sais plus quoi, et qui coûte des millions aux petits et modestes contribuables que nous sommes. De plus on nous a appris les gestes sanitaires à la PC… bref encore un truc qui sert pas à grand chose que je dis maintenant…
    J’aimerais finir en disant que pendant le temps de cette DICTATURE SANITAIRE… je demande gentiment à tout les irresponsables politiques de LA FERMER! Il faut qu’il arrête de ce prendre pour des savants, des professeurs en médecine et qu’il laissent les spécialistes nous parler. Ils ne sont que des politiques qui sont pour la plupart juristes et avocaillons à 2 balles puisque ils ne respectent très souvent, ni la constitution ni nos lois assez claires. On est fatigué de leur conneries. Et on va peut-être le leur faire savoir AUSSI VITE QUE POSSIBLE ET AUSSI LENTEMENT QUE NÉCESSAIRE pour les plus lent à la détente parce que des comme ça on en a des tonne dans ce petit pays et dans nos vallées vertes…
    Prenez soins de vous il faut que le combat continue…

  2. Posté par Arnaud le

    L’état à extrêmement besoin du peuple, pour ce qui est de l’inverse j’ai un doute…

  3. Posté par JeanPaul le

    Gouverner, c’est prévoir…

  4. Posté par Aristocle le

    Excellent texte de Cenator, comme d’habitude ! Et à ce jour, le CF continue à dire que, selon les « experts » (le concept « d’expert » est une escroquerie), « le masque » ne sert à rien pour les bien-portants ! C’est CRIMINEL ! Il est évident qu’un masque efficace protège, au moins en partie, ce qui est mieux que pas de masque. La preuve, c’est que les soignants bien-portants en portent (s’ils en ont !). Tout le monde sait que la posture de nos dirigeants provient du fait qu’ils n’arrivent pas à nous procurer des masques, à défaut d’en avoir prévus à l’avance. A quoi sert la Protection Civile, sinon à rempir les poches des bétonneurs et leurs coûteux abris anti-atomiques (vous vous voyez être confinés à plusieurs, avec des voisins, dans des abris anti-atomiques minuscules pendant des mois ?) ? Et à quoi sert l’accord de libre-échange scélérat avec la Chine, sinon à remplir les poches de certains exportateurs et à permettre à la Chine de racheter nos fleurons nationaux ? Les responsables du scandale des masques doivent être jugés !

  5. Posté par JDV le

    Merci à Les Observateurs, cet article doit être sauvé pour le faire connaître autour de soi et pour que la postèrité le sache.
    Merci encore

Et vous, qu'en pensez vous ?

Poster un commentaire

Votre commentaire est susceptible d'être modéré, nous vous prions d'être patients.

* Ces champs sont obligatoires

Avertissement! Seuls les commentaires signés par leurs auteurs sont admis, sauf exceptions demandées auprès des Observateurs.ch pour des raisons personnelles ou professionnelles. Les commentaires sont en principe modérés. Toutefois, étant donné le nombre très considérable et en progression fulgurante des commentaires (259'163 commentaires retenus et 79'280 articles publiés, chiffres au 1 décembre 2020), un travail de modération complet et exhaustif est totalement impensable. Notre site invite, par conséquent, les commentateurs à ne pas transgresser les règles élémentaires en vigueur et à se conformer à la loi afin d’éviter tout recours en justice. Le site n’est pas responsable de propos condamnables par la loi et fournira, en cas de demande et dans la mesure du possible, les éléments nécessaires à l’identification des auteurs faisant l’objet d’une procédure judiciaire. Les commentaires n’engagent que leurs auteurs. Le site se réserve, par ailleurs, le droit de supprimer tout commentaire qu’il repérerait comme anonyme et invite plus généralement les commentateurs à s’en tenir à des propos acceptables et non condamnables.

Entrez les deux mots ci-dessous (séparés par un espace). Si vous n'arrivez pas à lire les mots vous pouvez afficher une nouvelle image.