Congo. Coronavirus : les touristes « blancs » attaqués car considérés comme des propagateurs du virus

Après l'échec du confinement de la capitale, Kinshasa (l'épicentre de l'épidémie au Congo), la situation est sur le point d'échapper au contrôle des autorités congolaises.

Ce matin, un bus transportant des citoyens occidentaux en route vers l'aéroport international pour être rapatriés a été attaqué par une foule en colère de centaines de jeunes qui voulaient lyncher les "Blancs" accusés de propager le coronavirus au Congo. Pour le moment, les nationalités des Occidentaux ne sont pas connues. Les photos et vidéos recueillies par des témoins oculaires et envoyées à la rédaction décrivent explicitement la situation.

Le bus, avec une escorte de police à son bord, a été intercepté par une foule en colère accusant les "Mundele" (les blancs en lingala) d'avoir amené le COVID-19 au Congo et par conséquent la mort. La foule était principalement composée de jeunes chômeurs. Dans les vidéos, les dialogues (en lingala) contiennent une forte dose de xénophobie. "Non contents de nous exploiter, à présent les Blancs apportent la mort avec le coronavirus" ; "Après nous avoir apporté le virus les lâches s'enfuient ! "Les Mundele ne veulent pas de nous dans leur maison, mais ils apportent le coronavirus chez nous ! ».

Les policiers à l'intérieur du bus ont donné l'ordre au chauffeur de continuer. Le bus a pu atteindre l'aéroport international avec peine. La foule en colère n'a pas pu y entrer. Le commandement de la police, averti de l'assaut, a décidé de ne pas envoyer d'unités pour défendre les Occidentaux afin de ne pas faire aggraver la situation. Certaines de nos sources soupçonnent que la décision de ne pas intervenir a également été prise sur la base du fait que les policiers partageaient la colère et les sentiments xénophobes exprimés par la foule en colère. Tous les passagers du bus ont subi un choc émotionnel profond mais sont indemnes. Personne n'a été blessé malgré les jets de pierres importants qui ont brisé plusieurs vitres du véhicule.

Cet épisode extrêmement grave est le premier signe d'une possible escalade de la violence xénophobe en Afrique contre les Européens et les Occidentaux en général. Dans le monde entier, le COVID19 est devenu un catalyseur pour des problèmes préexistants mais jusqu'ici ignorés ou sous-estimés qui apparaissent de manière spectaculaire et violente.

[...]

(Traduction libre Schwarze Rose pour Les Observateurs.ch)

Lindro.it

Nos remerciements à Panterina


Rappel :

Coronavirus : quand l’Afrique dénonce la «maladie des blancs»

6 commentaires

  1. Posté par Stefen le

    @Matelot
    C’est tout à fait ça. Ce qui, entre autre, empêche l’afrique de sortir de la pauvreté, ce sont les guerres incessantes inter ethnies.
    La démocratie a été un échec car c’est la loi du nombre (ethnie) qui prédomine .
    Qu’on les laisse évoluer dans leur coin. On repassera dans quelques millénaires pour voir s’il y a du progrès.

  2. Posté par Matelot le

    Et après ça, c’est nous les sales ouassisstess.
    Ce qui est ahurissant, c’est bien la naïveté de la gauche et son obsession du racisme. Parce que le racisme en afrique existe bel et bien et de nombreuses ethnies ne peuvent pas se voir et se haïssent allègrement. Leurs repères sont par exemple la largueur du nez. Plus il est large et plus l’individu est méprisable et méprisé. Mais ça, pour le faire comprendre aux illuminés immigrationnistes…

  3. Posté par Sertorius le

    Suivant leur logique, il serait prudent de faire déporter tous les congolais en Europe cars ils pourraient porter l’Ebola. Quel pays de sauvages!

  4. Posté par Schwander le

    Une fois de plus preuve est faite qu’aller en Afrique faire du tourisme est une stupidité.
    L’Afrique aux Africains. L’Europe aux Européens.

  5. Posté par Bussy le

    Très bien, les Blancs n’ont qu’à les laisser se débrouiller !

  6. Posté par antoine le

     »Dans le monde entier, le COVID19 est devenu un catalyseur pour des problèmes préexistants »
    – Racisme
    – Xénophobie
    – Carlatanisme
    – Mensonges
    – Déformation de la réalité (le coronavirus provient de la Chine !!)
    – etc …
    C’est l’Afrique des grigris …

Et vous, qu'en pensez vous ?

Poster un commentaire

Votre commentaire est susceptible d'être modéré, nous vous prions d'être patients.

* Ces champs sont obligatoires

Avertissement! Seuls les commentaires signés par leurs auteurs sont admis, sauf exceptions demandées auprès des Observateurs.ch pour des raisons personnelles ou professionnelles. Les commentaires sont en principe modérés. Toutefois, étant donné le nombre très considérable et en progression fulgurante des commentaires (150'216 commentaires retenus sur 9'675'514, chiffres au 25 septembre 2017) un travail de modération complet et exhaustif est totalement impensable. Notre site invite, par conséquent, les commentateurs à ne pas transgresser les règles élémentaires en vigueur et à se conformer à la loi afin d’éviter tout recours en justice. Le site n’est pas responsable de propos condamnables par la loi et fournira, en cas de demande et dans la mesure du possible, les éléments nécessaires à l’identification des auteurs faisant l’objet d’une procédure judiciaire. Les commentaires n’engagent que leurs auteurs. Le site se réserve, par ailleurs, le droit de supprimer tout commentaire qu’il repérerait comme anonyme et invite plus généralement les commentateurs à s’en tenir à des propos acceptables et non condamnables.

Entrez les deux mots ci-dessous (séparés par un espace). Si vous n'arrivez pas à lire les mots vous pouvez afficher une nouvelle image.