Suisse : Les hôpitaux se battent contre les vols de masques

Un peu partout, des masques disparaissaient sans raison. Des mesures ont été prises pour préserver cette denrée devenue rare.

[...]

Dès les premiers signes de pandémie et la crainte d'une pénurie, ce matériel de protection a commencé à disparaître en grandes quantités, tant les masques chirurgicaux que ceux à haut pouvoir filtrant (ffp2). «Au début du mois de mars, les stocks se sont vidés plus rapidement que les semaines précédentes, représentant environ 30% de plus de consommation. Des cartons étaient parfois vidés en quelques minutes», explique Nicolas de Saussure, porte-parole des Hôpitaux universitaires de Genève.

[...]

20min.ch

5 commentaires

  1. Posté par Christian Hofer le

    @stanislas

    C’est quoi ce commentaire raciste anti-Suisse? Vous croyez que les étrangers qui sont venus dans notre pays et qui représentent plus de 25% de la population respectent nos règles ?

    Vous croyez qu’il n’y a pas d’étrangers qui utilisent nos hôpitaux?

  2. Posté par Jean-Francois Morf le

    En Chine, des milliers de nouvelles entreprises se mettent à produire des masques, en Suisse, combien?

  3. Posté par stanislas le

    Qui les vole ? Certainement pas alquaida, ni les afghans… Des suisses ? Sûrement que oui et aussi des gens travaillant dans ces hôpitaux d’ailleurs. En tous cas, ce n’est pas moi.

  4. Posté par antoine le

    C’est pourtant simple :
    Les cartons de masques de protection sont mis sous clé; un responsable est nommé.
    Chaque utilisateur doit présenter son badge pour en obtenir un nouveau en rendant le masque usagé. Point !
    Lorsqu’on est désorganisé on est face à toutes sortes de mauvaise gestion …
    Dans la situation actuelle, trouver quelqu’un pour ce genre de travail ne doit pas être difficile !
    Ce n’est pas son salaire qui va augmenter le trou du déficit créé par l’inaction et l’inefficacité des politicards …

Et vous, qu'en pensez vous ?

Poster un commentaire

Votre commentaire est susceptible d'être modéré, nous vous prions d'être patients.

* Ces champs sont obligatoires

Avertissement! Seuls les commentaires signés par leurs auteurs sont admis, sauf exceptions demandées auprès des Observateurs.ch pour des raisons personnelles ou professionnelles. Les commentaires sont en principe modérés. Toutefois, étant donné le nombre très considérable et en progression fulgurante des commentaires (150'216 commentaires retenus sur 9'675'514, chiffres au 25 septembre 2017) un travail de modération complet et exhaustif est totalement impensable. Notre site invite, par conséquent, les commentateurs à ne pas transgresser les règles élémentaires en vigueur et à se conformer à la loi afin d’éviter tout recours en justice. Le site n’est pas responsable de propos condamnables par la loi et fournira, en cas de demande et dans la mesure du possible, les éléments nécessaires à l’identification des auteurs faisant l’objet d’une procédure judiciaire. Les commentaires n’engagent que leurs auteurs. Le site se réserve, par ailleurs, le droit de supprimer tout commentaire qu’il repérerait comme anonyme et invite plus généralement les commentateurs à s’en tenir à des propos acceptables et non condamnables.

Entrez les deux mots ci-dessous (séparés par un espace). Si vous n'arrivez pas à lire les mots vous pouvez afficher une nouvelle image.