4 commentaires

  1. Posté par Andrea le

    Mais qu’ils arrêtent, bordel! C’est quoi ces représentants de l’autorité qui se posent en
    victimes devant la couardise du pouvoir actuel?
    A se demander pourquoi ils ont choisi ce job. La sécurité de l’emploi? Le salaire? Dans ces cas, mettez vous au front ou crevez!
    Dans le cas respectable ou vous vous êtes engagés pour les principes de votre arme, je m’incline dans un grand MERCI

  2. Posté par aldo le

    Il est vrai que pour contrôler les banlieues, les meilleurs masques devraient être des niqab. DES POLICIERS EN NIQAB, VOILA QUI DEVRAIT LEUR ASSURER A LA FOIS UNE SÉCURITÉ IDÉOLOGIQUE, UNE SÉCURITÉ DE L’ANONYMAT ET UNE SÉCURITÉ SANITAIRE, PUISQUE DANS L’EXERCICE DU CRACHAT IL FAUT SÉRIEUSEMENT SOIGNER LE TIR: JUSTE DANS L’ORIFICE. https://images.lpcdn.ca/924×615/201810/23/1587633-loi-adoptee-parlement-francais-2010.jpg Et en plus il y a beaucoup de place pour la mitraillette, quelques grenade offensives, et un taser si on tient à remplir les prisons.

  3. Posté par antoine le

     » … si les moyens de protection font défaut dans les services, les policiers ne feront que les missions réellement urgentes et ne procéderont plus au contrôle de confinement  »
    C’est le début de la fin … l’effondrement final est proche.
    Sans la police pour faire respecter les lois en vigueur sur le terrain, il y a de fortes probabilités que les  »jeunes », les dealers, les mafias, les racailles vont s’en donner à cœur joie ! Tout cela à nos dépends !
    Il faudra des patrouilles de milice pour faire ce travail, mais attention aux dérapages et aux provocations.
    Les quartiers sensibles perdus de la République sont à reconquérir ! Rapidement si on veut juguler le virus avant l’été 2020.
    M. Micron a du souci à se faire … sa gestion lamentable de la pandémie est misérable.
    Bravo au corps médical, soutenons-les !

Et vous, qu'en pensez vous ?

Poster un commentaire

Votre commentaire est susceptible d'être modéré, nous vous prions d'être patients.

* Ces champs sont obligatoires

Avertissement! Seuls les commentaires signés par leurs auteurs sont admis, sauf exceptions demandées auprès des Observateurs.ch pour des raisons personnelles ou professionnelles. Les commentaires sont en principe modérés. Toutefois, étant donné le nombre très considérable et en progression fulgurante des commentaires (150'216 commentaires retenus sur 9'675'514, chiffres au 25 septembre 2017) un travail de modération complet et exhaustif est totalement impensable. Notre site invite, par conséquent, les commentateurs à ne pas transgresser les règles élémentaires en vigueur et à se conformer à la loi afin d’éviter tout recours en justice. Le site n’est pas responsable de propos condamnables par la loi et fournira, en cas de demande et dans la mesure du possible, les éléments nécessaires à l’identification des auteurs faisant l’objet d’une procédure judiciaire. Les commentaires n’engagent que leurs auteurs. Le site se réserve, par ailleurs, le droit de supprimer tout commentaire qu’il repérerait comme anonyme et invite plus généralement les commentateurs à s’en tenir à des propos acceptables et non condamnables.

Entrez les deux mots ci-dessous (séparés par un espace). Si vous n'arrivez pas à lire les mots vous pouvez afficher une nouvelle image.