Basler Zeitung : un journaliste limogé pour avoir critiqué l’Union européenne.

Claude Haenggli
rédacteur/traducteur, Berne, Suisse
post_thumb_default

Basler Zeitung : un journaliste limogé pour avoir critiqué l’Union européenne.

Depuis que le quotidien de Bâle est en mains de l’unité Tamedia du groupe Tx, qui possède aussi, outre de nombreux journaux de Suisse allemande, les principaux organes de presse de Suisse romande et la Sonntags-Zeitung, il n’est pas bon pour ses journalistes d’exprimer une opinion libre. L’un d'eux y a été licencié par le nouveau rédacteur en chef, sur pression de la direction, à la suite d’un article concernant le blocage, à la frontière allemande, de masques respiratoires commandés par la Suisse. Il avait commis le crime d’avoir dévié de la ligne propagandiste pro-européenne suivie par le Tages-Anzeiger de Zurich, dont la Basler Zeitung est devenue une édition régionale, comme ceux de notre ville fédérale, le Bund et la Berner Zeitung.

 

https://www.weltwoche.ch/ausgaben/2020-13/rubriken/berset-lamon-lauener-favre-cassis-di-maio-vitta-fehr-thiam-abrecht-somm-rohr-ramadan-al-banna-fauci-trump-cuomo-reagan-abys-spacey-binder-johnson-chamberlain-die-weltwoche-ausgabe-13-2020.html

 

Traduction (Claude Haenggli) : Serkan Albrecht a été réduit au silence. Le journaliste de la Basler Zeitung avait publié il y a deux semaines une « Carte blanche », dans laquelle il critiquait le gouvernement allemand pour avoir bloqué des masques respiratoires destinés à la Suisse. Celle-ci devrait « se demander si elle doit contracter de nouveaux accords avec l’Union européenne ». Et : « Qui a de tels amis n’a plus besoin d’ennemis. » Comme on l’apprend de sources situées chez Tamedia, la direction de la maison d’édition zuricoise a fait pression sur Marcel Rohr, le nouveau rédacteur en chef de la BaZ, qui a promptement licencié Albrecht.

Claude Haenggli, 26.03.2020

 

5 commentaires

  1. Posté par antoine le

    Retenons bien le nom de ce collabo de bas étage !
     »Marcel Rohr, le nouveau rédacteur en chef de la Basler Zeitung, qui a promptement licencié le journaliste »
    Soutenons moralement ce courageux journaliste : M. Albrecht

  2. Posté par aldo le

    Et voilà le travail exemplaire de Tamedia-Pravda. Une entreprise qui ne cache pas ses accointances avec le système bolchévique totalitaire de l’UE euh plutôt UErss qui sied si bien à toutes ses fripouillerie fascisantes répétées sans fausse honte à l’ombre des chantages et des corruptions.

    SI NOUS ÉTIONS ENTRE 1935 ET 1945, UN CERTAIN ADOLF SE SERAIT FÉLICITÉ DE L’EXCELLENTE LIBERTÉ DE TON DE LA PRESSE SUSSE DANS SA DÉFENSE DE LA LIBERTÉ DE PRESSE.

    Quand une entreprise de presse aux accents fascistes de gauche (quel pléonasme !) telle que TAMEDIA-PRAVDA, INTERDIT DE CRITIQUER L’EUROPE, C’EST LA PREUVE QU’ELLE REÇOIT DE L’ARGENT DE L’EUROPE SOUS LA TABLE POUR CENSURER UNE GRANDE PARTIE DE LA SUISSE DES RÉALITÉS SCÉLÉRATES QU’ELLE VEUT FAIRE TAIRE ET NOUS IMPOSER. NON SANS UN SENS CERTAIN D’UNE CORRUPTION BIEN ORDONNÉE A SON SEUL PROFIT.

    Rappelons-qu’en France l’AFP dont les nouvelles sont fort prisées par TAMEDIA-PRAVDA, parce que peu chères et pour cause, est une agence de presse de l’Etat français gravement contaminée par les virus crypto-communistes qui mute progressivement au profit des virus islamistes Et c’est l’Etat français qui subventionne ces journalistes à une hauteur de plus de 9’000 €. Ce qui pour la France en dit long sur le type de médication qui s’applique au maintien d’une censure féroce à l’égard de tout ce qui peut discréditer les pouvoirs en place tout en n’empêchant pas les crypto-communistes d’entuber ceux qui les arrosent en respectant exclusivement leurs idéologies bolchéviques journalistiques.

    Pour mémoire la Basler-Zeitung fut au temps de Blocher nettement plus prolixe en terme d’enquêtes autorisées : https://lesobservateurs.ch/2014/03/06/dominik-feusi-seuls-20-derasmus-servaient-aux-echanges-universitaires-audio/ https://lesobservateurs.ch/page/2/?s=erasmus Précison qu’actuellement Erasmus sert à exporter des français au chômage pour les inviter à suivre des formations à l’étranger ex: garçons de café etc..

  3. Posté par Socrate@LasVegas le

    Voila, un opposant déporté!
    Une pratique toute gauchiste, de plus en plus digne de leur illustre parent nazionale-socialiste!

Et vous, qu'en pensez vous ?

Poster un commentaire

Votre commentaire est susceptible d'être modéré, nous vous prions d'être patients.

* Ces champs sont obligatoires

Avertissement! Seuls les commentaires signés par leurs auteurs sont admis, sauf exceptions demandées auprès des Observateurs.ch pour des raisons personnelles ou professionnelles. Les commentaires sont en principe modérés. Toutefois, étant donné le nombre très considérable et en progression fulgurante des commentaires (150'216 commentaires retenus sur 9'675'514, chiffres au 25 septembre 2017) un travail de modération complet et exhaustif est totalement impensable. Notre site invite, par conséquent, les commentateurs à ne pas transgresser les règles élémentaires en vigueur et à se conformer à la loi afin d’éviter tout recours en justice. Le site n’est pas responsable de propos condamnables par la loi et fournira, en cas de demande et dans la mesure du possible, les éléments nécessaires à l’identification des auteurs faisant l’objet d’une procédure judiciaire. Les commentaires n’engagent que leurs auteurs. Le site se réserve, par ailleurs, le droit de supprimer tout commentaire qu’il repérerait comme anonyme et invite plus généralement les commentateurs à s’en tenir à des propos acceptables et non condamnables.

Entrez les deux mots ci-dessous (séparés par un espace). Si vous n'arrivez pas à lire les mots vous pouvez afficher une nouvelle image.