Saint-Denis (93) : le site de la ville a traduit les gestes barrières en arabe, bambara, malinké, berbère, pachto, soninké, tamoule et turc

 

[…] Le site de la ville propose donc, sur son site, de télécharger ces consignes en arabe, en bambara, en malinké, en berbère, en pachto, en soninké, en tamoule et en turc. Notez que l’anglais, l’italien, l’espagnol ou l’allemand, langues de nos voisins limitrophes, ne sont pas disponibles. […] Valeurs Actuelles

 

Extrait de: Source et auteur

Suisse shared items on The Old Reader (RSS)

3 commentaires

  1. Posté par Léo C le

    Traduites dans les langues de ceux qui n’ont rien à b….ler du confinement et des consignes sanitaires. Qui caillassent à l’occasion.

    Toujours nos formidables priorités

    Forcément il y a moins d’Anglais, d’Allemands ou d’Espagnols en ces riantes contrées.

  2. Posté par miranda le

    L’acharnement des mondialistes à déraciner les gens pour en faire des instruments au service de la dilution des cultures européennes peut se mesurer aujourd’hui, simplement à « vue d’oeil ».

    Ne doutons pas que ces « instruments » fabriqueront des enfants qui ne voudront pas vivre une vie modeste alors qu’ils n’auront pas de travail puisque que L’IVRESSE de l’automatisation en TOUT fait son chemin.
    Zbineuw Brezinsky le célèbre « conseiller » des présidents américains depuis CARTER le disait lui même dans « ses précieux ouvrages » : les deux tiers de l’humanité ne serviront plus à rien.

    Donc les mondialistes qui font venir « ceux qui ne serviront plus à rien « selon Brezinsky » , sont des criminels, en déracinant ces gens et en nous mettant tous en danger d’affrontement.

    De belles révoltes nous attendent, sauf si nous avons le courage de rapatrier avec une aide à la réinstallation tous ces gens qui ne sont « invités depuis 2015 » que pour une mission particulière, créer à leur insu de la déstabilisation en même temps que la dilution des peuples d’origine. Espérons que des hommes courageux comme KEMI SEBA arriveront à leur faire comprendre cet ignoble plan.

    Pour empêcher que le drame se profile à l’horizon, nous n’aurons pas d’autre choix que de voter pour un patriote qui nous fera sortir de BRUXELLES et qui ne sera pas immigrationniste ou islamophile.

    Si les patrons ont besoin d’une main d’oeuvre bon marché, ils n’ont qu’à faire comme l’Europe l’a fait avec les gens de l’EST : prendre des travailleurs détachés, ayant la possibilité de retourner assez souvent chez eux. Il suffit de créer des AGENCES DE RECRUTEMENT en Afrique tout comme ils l’ont fait dans les pays de l’EST.
    Il est évident que ni ces déracinés ni nous ne pourrons supporter une situation aussi perverse qui n’a pour but que de nous retourner les uns contre les autres.

    QUANT A NOUS, si nous ne réclamons que ces décisions soient prises, cela veut dire que nous acceptons, non pas la mort lente de notre civilisation, mais sa mise à mort FULGURANTE.

  3. Posté par Nicolas le

    La traduction en Taser et en Kalachnikov serait sûrement plus efficace.

Et vous, qu'en pensez vous ?

Poster un commentaire

Votre commentaire est susceptible d'être modéré, nous vous prions d'être patients.

* Ces champs sont obligatoires

Avertissement! Seuls les commentaires signés par leurs auteurs sont admis, sauf exceptions demandées auprès des Observateurs.ch pour des raisons personnelles ou professionnelles. Les commentaires sont en principe modérés. Toutefois, étant donné le nombre très considérable et en progression fulgurante des commentaires (150'216 commentaires retenus sur 9'675'514, chiffres au 25 septembre 2017) un travail de modération complet et exhaustif est totalement impensable. Notre site invite, par conséquent, les commentateurs à ne pas transgresser les règles élémentaires en vigueur et à se conformer à la loi afin d’éviter tout recours en justice. Le site n’est pas responsable de propos condamnables par la loi et fournira, en cas de demande et dans la mesure du possible, les éléments nécessaires à l’identification des auteurs faisant l’objet d’une procédure judiciaire. Les commentaires n’engagent que leurs auteurs. Le site se réserve, par ailleurs, le droit de supprimer tout commentaire qu’il repérerait comme anonyme et invite plus généralement les commentateurs à s’en tenir à des propos acceptables et non condamnables.

Entrez les deux mots ci-dessous (séparés par un espace). Si vous n'arrivez pas à lire les mots vous pouvez afficher une nouvelle image.