Migrants : le bidonville d’Aubervilliers évacué, en pleine pandémie de Covid-19

post_thumb_default

 

La police a entamé le 24 mars au matin l'évacuation de plusieurs centaines de migrants d'un campement insalubre de la banlieue parisienne dont l'hygiène et la promiscuité faisaient polémique en plein confinement dû à la pandémie de coronavirus, ont constaté des journalistes de l'AFP. 

En pleine crise sanitaire, près de 700 personnes (principalement des migrants) évacués ce matin d’un camp à Aubervilliers (93)

Ici les conditions sanitaires étaient désastreuses .. pic.twitter.com/6fleeelOO1

— Florian Chevallay (@FChevallay) March 24, 2020

Cette opération avait été annoncée il y a quelques jours par le préfet de la région Ile-de-France Michel Cadot, dans le cadre de la lutte contre la propagation du virus. Après avoir été évacués du bidonville d'Aubervilliers (Seine-Saint-Denis) à l'aube, les exilés ont commencé à monter dans des bus à 7h15 pour être emmenés vers plusieurs gymnases et hôtels à Paris et en Seine-Saint-Denis, dans le cadre d'une opération menée par la préfecture de Seine-Saint-Denis.

Entre 300 et 600 personnes avaient été comptées sur ce campement par l'opérateur de l'Etat, France terre d'asile.

Près de 700 personnes présentes sur le campement d'Aubervilliers ont été mises à l'abri par l'action conjointe des mairies de @Paris et @aubervilliers93, de la @Prefet75_IDF, de @MSF_france et France terre d'asile. Une action commune nécessaire pour protéger les plus vulnérables. pic.twitter.com/pkkZ68bBbC

— France terre d'asile (@Franceterdasile) March 24, 2020

A leur arrivée dans les gymnases et hôtels, les migrants seront examinés médicalement par l'ONG Médecins sans frontières (MSF), pour déceler d'éventuels symptômes du coronavirus.

L'ONG Médecins du Monde avait la semaine dernière dénoncé la situation sanitaire «innommable» dans le bidonville évacué ce 24 mars.

 

Extrait de: Source et auteur

Suisse shared items on The Old Reader (RSS)

2 commentaires

  1. Posté par Sertorius le

    Ils vont les garder quelques jours et puis les relacher dans la nature. Il est temps de faire des déportations musclées de ces migrants qui sont dans des campements insalubres dans les villes et prêt de Calais. Comment est-ce que la France peut être maître de son territoire autrement?

Et vous, qu'en pensez vous ?

Poster un commentaire

Votre commentaire est susceptible d'être modéré, nous vous prions d'être patients.

* Ces champs sont obligatoires

Avertissement! Seuls les commentaires signés par leurs auteurs sont admis, sauf exceptions demandées auprès des Observateurs.ch pour des raisons personnelles ou professionnelles. Les commentaires sont en principe modérés. Toutefois, étant donné le nombre très considérable et en progression fulgurante des commentaires (150'216 commentaires retenus sur 9'675'514, chiffres au 25 septembre 2017) un travail de modération complet et exhaustif est totalement impensable. Notre site invite, par conséquent, les commentateurs à ne pas transgresser les règles élémentaires en vigueur et à se conformer à la loi afin d’éviter tout recours en justice. Le site n’est pas responsable de propos condamnables par la loi et fournira, en cas de demande et dans la mesure du possible, les éléments nécessaires à l’identification des auteurs faisant l’objet d’une procédure judiciaire. Les commentaires n’engagent que leurs auteurs. Le site se réserve, par ailleurs, le droit de supprimer tout commentaire qu’il repérerait comme anonyme et invite plus généralement les commentateurs à s’en tenir à des propos acceptables et non condamnables.

Entrez les deux mots ci-dessous (séparés par un espace). Si vous n'arrivez pas à lire les mots vous pouvez afficher une nouvelle image.