Coronavirus : de plus en plus de pays européens ferment leurs frontières, Paris veut l’aval de l’UE

Contrôles aux frontières ou fermeture totale, les pays européens sont de plus en plus nombreux à prendre des mesures drastiques pour lutter contre la pandémie. En passe de devenir le premier foyer du coronavirus, l'Europe se ferme peu à peu.

«Le coronavirus n'a pas de frontières» : dans un discours prononcé le 12 mars au soir, Emmanuel Macron a rappelé une évidence qui soulève son lot de problèmes sur le Vieux continent. Si le chef de l'Etat a appelé à éviter «tout repli nationaliste», il n'a toutefois pas écarté l'idée d'une «fermeture de frontières», encore impensable il y a quelques semaines au sein de l'Union européenne.

Soucieux de défendre l'intégrité du bloc dans cette crise, il s'est empressé de souligner qu'une telle décision se devait d'être prise «à l'échelle européenne». Une volonté loin de faire consensus parmi les Etats membres : faisant de la santé de leur citoyens une priorité nationale, les pays européens sont en effet de plus en plus nombreux à prendre des mesures de confinement, sans attendre de directive européenne.

[...]

Francais.rt.com

2 commentaires

  1. Posté par farjon thierry le

    « Coronavirus : de plus en plus de pays européens ferment leurs frontières, Paris veut l’aval de l’UE » La France devrait bloquer ses frontières sans demander a madame Adolf H Merkel!! La France c’est la France et l’UE c’est de la daube en barre!

Et vous, qu'en pensez vous ?

Poster un commentaire

Votre commentaire est susceptible d'être modéré, nous vous prions d'être patients.

* Ces champs sont obligatoires

Avertissement! Seuls les commentaires signés par leurs auteurs sont admis, sauf exceptions demandées auprès des Observateurs.ch pour des raisons personnelles ou professionnelles. Les commentaires sont en principe modérés. Toutefois, étant donné le nombre très considérable et en progression fulgurante des commentaires (150'216 commentaires retenus sur 9'675'514, chiffres au 25 septembre 2017) un travail de modération complet et exhaustif est totalement impensable. Notre site invite, par conséquent, les commentateurs à ne pas transgresser les règles élémentaires en vigueur et à se conformer à la loi afin d’éviter tout recours en justice. Le site n’est pas responsable de propos condamnables par la loi et fournira, en cas de demande et dans la mesure du possible, les éléments nécessaires à l’identification des auteurs faisant l’objet d’une procédure judiciaire. Les commentaires n’engagent que leurs auteurs. Le site se réserve, par ailleurs, le droit de supprimer tout commentaire qu’il repérerait comme anonyme et invite plus généralement les commentateurs à s’en tenir à des propos acceptables et non condamnables.

Entrez les deux mots ci-dessous (séparés par un espace). Si vous n'arrivez pas à lire les mots vous pouvez afficher une nouvelle image.