Virus Corona : le Conseil fédéral rend la Suisse suspecte

Claude Haenggli
rédacteur/traducteur, Berne, Suisse

Virus Corona : le Conseil fédéral rend la Suisse suspecte

 

« Mieux vaut prévenir que guérir » recommande un dicton bien connu. Le Conseil fédéral, sous l’impulsion d’Alain Berset, assisté par Karin Keller-Suter et Ignazio Cassis, a fait exactement le contraire. Tout d’abord, alors qu'on pouvait encore faire de la prévention, un refus de remettre en place nos frontières, qui n’existent plus dans le sacro-saint espace Schengen, puis des mesures plus contraignantes que celles des pays voisins, pour essayer de guérir alors qu’il est peut-être trop tard. Et surtout des informations insuffisantes sur des mesures peu claires, si bien que non seulement en Suisse, mais dans les ambassades à l’étranger (Israël entre autres a mis la Suisse sur sa liste noire) les questions des citoyens déboussolés se multiplient. La Weltwoche revient sur ce thème qui encombre les médias suisses et sur ces mesures qui engendrent la panique, tout en rendant notre pays suspect à l'étranger.

 

https://www.weltwoche.ch/ausgaben/2020-10/inland/operation-besondere-lage-die-weltwoche-ausgabe-10-2020.html

 

Traduction (Claude Haenggli) : Si le but du ministre de la santé Berset et du Conseil fédéral était de tranquiliser la population, ce n'est jusqu’à présent aucunement réussi. Au fur et à mesure que le conseiller fédéral socialiste et son OFSP ont donné des informations, les appels téléphoniques n’ont cessé de croître à la centrale des autorités fédérales bernoises de la santé. À la fin de la semaine dernière, le service enregistrait environ 1400 appels par jour. Personne ne sait pour l’instant si le plan de mesures de Berset, qui a encore été renforcé ce lundi - on déconseille maintenant de se donner la main - empêchera de nouvelles chaînes de transmission du virus ou freinera sa propagation.

Claude Haenggli, 5.3.2020

 

8 commentaires

  1. Posté par michel le

    Un gouvernement incompétent et sans courage … courage afin dene pas se cacher derrière des pensées humanitaires qui n’apportent rien. Le problème du monde, le problème des gens est que ce monde est en surpopulation. Je sais que ce n’est pas simple et faudra assumer mes propos; Mais ils ne changeront pas !! Il y a trop de monde cupide, égoiste, aux comportements imbéciles, cruels et bêtes. Ce coronavirus est une chance pour l’humanité et pour la terre en général en diminuant drastiquement la surpopulation. Moins de consommation, moins de pollution, moins d’exploitation, plus d’espace, plus de faune et une flore en meilleure état. C’est le résultat d’une réduction de la population. C’est terrible de le penser, pas facile à dire, mais en réfléchissant de manière froide et détachée on ne peut qu’adhérer à cette idée. Les personnes de notre gouvernement savent très bien parler, mais on a besoin de gens compétents et courageux; pour l’instant ils n’ont réussi qu’à dissoudre l’économie …

  2. Posté par Nicolas le

    Berne regorge de capitaines Schettino grassement rétribués pour leur incompétence.

  3. Posté par antoine le

    « Mieux vaut prévenir que guérir » recommande un dicton bien connu. Le Conseil fédéral, sous l’impulsion d’Alain Berset, assisté par Karin Keller-Suter et Ignazio Cassis, a fait exactement le contraire.
    C’est malheureux à dire, mais ces Conseilliers Fédéraux, ils servent à QUOI ?
    La Suisse au rang des PESTIFERES !
     »Israël entre autres a mis la Suisse sur sa liste noire »
    Le CF est INCAPABLE de prendre des décisions à la hauteur de la pandémie …
     »les questions des citoyens déboussolés se multiplient »
    L’insécurité sanitaire crée la panique et le CF propage cette panique au lieu de rassurer les concitoyens !

  4. Posté par Dominique le

    1. Comme on le voit sur la carte mise à jour par le John Hopkins, https://gisanddata.maps.arcgis.com/apps/opsdashboard/index.html#/bda7594740fd40299423467b48e9ecf6 le monde fait face à une pandémie. Les chiffres réels sont vraisemblablement plus élevés que les près de 100’000 cas confirmés mais cette pandémie n’a rien de dramatique, jusqu’à ce jour. Quelques milliers de morts dans le monde en trois mois et des difficultés pour beaucoup de populations a conduire les coûteux tests virologiques , n’est pas alarmant comparés aux 650’000 morts que cause la grippe et au 2’000’000 de morts dus à trop manger de graisses et se sucre chaque année dans le monde.
    Cependant lors de toute nouvelle pandémie, que sa pathologie soit guère plus connue que le virus responsable, qu’il n’y ait pas de traitement et de vaccin, qu’elle tue peu sauf chez les personnes âgées et les Chinois, le Conseil fédéral aurait du fermer les frontières et réinstaller des contrôles sanitaires et médicaux à nos frontières. Il a perdu l’occasion qui était donnée à la Suisse de faire cet exercice bénéfique pour les Suisses et qui aurait aussi été une belle occasion de montrer au Führer Erdogan que la Suisse ne se soumettra pas à son Califat, pas plus qu’elle s’est soumise au Troisième Reich.
    2. A quand les précisions et l’article sur les trois millions de celui qui nous berce sous le regard malveillants des deux Allemandes soumises à ce Calife mafieux mais bien plus intelligent qu’elles?

  5. Posté par Christian Hofer le

    Il fallait suivre les mesures de l’Italie et de la Chine. C’est ainsi que la Chine a eu une chance d’endiguer le problème, pas autrement.

    Twitter est bondé de vidéos provenant de Chinois mettant en garde concernant la situation : le CF n’a strictement rien fait.

    La France a procédé à des contrôles dans ses aéroports : le CF n’a rien fait.

    La France a exigé la réquisition de tous les masques disponibles. Il en a commandés des millions pour sa population : le CF n’a rien fait ni rien prévu.
    https://lesobservateurs.ch/2020/02/27/coronavirus-un-responsable-de-lofsp-nous-explique-quil-y-a-une-penurie-mondiale-de-masques-et-quil-na-rien-prevu/

    L’Italie a fermé ses écoles : le CF n’a rien fait.

    Un spécialiste suisse et l’UDC ont exigé qu’il y ait des contrôles aux frontières : le CF n’a rien fait.
    https://lesobservateurs.ch/2020/02/25/suisse-le-virus-ne-peut-etre-arrete/

    https://lesobservateurs.ch/2020/02/24/ludc-demande-des-controles-rigoureux-et-des-tests-medicaux-rapides-aux-frontieres/

    La Chine a interdit toute réunion (et pas celles de 500 ou 1’000 personnes). Le CF a mis un temps incroyable à comprendre le problème.

    La Chine a obligé tout individu à porter un masque tout en limitant la mobilité de 56 millions de personnes : Le CF nous parle de prendre ses distances alors que cela est impossible dans la vie courante (bus, trains, métros) et « de ne plus serrer la main ».

    Les CFF désinfectent désormais les trains : le CF n’a rien fait ni mis en garde les Suisses concernant ce moyen de transport alors que le virus peut rester actif sur des objets (https://www.who.int/fr/emergencies/diseases/novel-coronavirus-2019/advice-for-public/q-a-coronaviruses)

    Il y a plusieurs jours, Berset prétendait « observer l’évolution des événements avec la plus grande attention », langue de bois spécifique à la gauche pour dire qu’il n’a rien foutu. Nous sommes face à un gouvernement incompétent qui ne sait faire que deux choses : taxer la population et se prosterner devant l’UE.

  6. Posté par aldo le

    On peut affirmer que le Conseil fédéral tue des vieux à la fois pour satisfaire ses obsessions idéologiques et aussi pour éviter de devoir poursuivre les canailles qui ont détruit les caisses de retraites. Macron est dans la même symétrie, raison pour laquelle il passe outre avec le 49.3 sachant d’avance que la disparition des vieux va considérablement alléger la charge de la dette des retraites. Soyons réalistes, la banque Rothschild va lui faire cadeau des 3 millions qui avaient disparus subitement de ses comptes, lors de son accession à la présidentielle et qui pourraient aussi être la cause de sa victoire frelatée. Donnant-donnant, tu as fait des conneries pour 3 millions et on te fait élire pour que tu nous facilites leur remboursement.

Et vous, qu'en pensez vous ?

Poster un commentaire

Votre commentaire est susceptible d'être modéré, nous vous prions d'être patients.

* Ces champs sont obligatoires

Avertissement! Seuls les commentaires signés par leurs auteurs sont admis, sauf exceptions demandées auprès des Observateurs.ch pour des raisons personnelles ou professionnelles. Les commentaires sont en principe modérés. Toutefois, étant donné le nombre très considérable et en progression fulgurante des commentaires (259'163 commentaires retenus et 79'280 articles publiés, chiffres au 1 décembre 2020), un travail de modération complet et exhaustif est totalement impensable. Notre site invite, par conséquent, les commentateurs à ne pas transgresser les règles élémentaires en vigueur et à se conformer à la loi afin d’éviter tout recours en justice. Le site n’est pas responsable de propos condamnables par la loi et fournira, en cas de demande et dans la mesure du possible, les éléments nécessaires à l’identification des auteurs faisant l’objet d’une procédure judiciaire. Les commentaires n’engagent que leurs auteurs. Le site se réserve, par ailleurs, le droit de supprimer tout commentaire qu’il repérerait comme anonyme et invite plus généralement les commentateurs à s’en tenir à des propos acceptables et non condamnables.

Entrez les deux mots ci-dessous (séparés par un espace). Si vous n'arrivez pas à lire les mots vous pouvez afficher une nouvelle image.