Attentat de Hanau par le fils d’un Vert: les politiciens du système commencent à se taire

Claude Haenggli
rédacteur/traducteur, Berne, Suisse

 

Attentat de Hanau par le fils d’un Vert: les politiciens du système commencent à se taire

 

Lorsqu’on a appris qu’un déséquilibré avait tiré sur un bar oriental, faisant plusieurs victimes parmi les fumeurs de pipes à eau, la chancelière Angela Merkel s’est empressée de donner sa ligne politique aux médias, en déclarant : « L’auteur a agi pour des motifs d’extrême droite, racistes, de haine envers les personnes ayant une origine différente, une croyance différente, une apparence différente ». Une explication reprise par toute la classe politique allemande, alors que lorsque ce sont des musulmans qui commettent un attentat en criant « Allahu akbar », les milieux gouvernementaux et ceux qui sont à leurs ordres s’empressent de prétendre que cela n’a rien à voir avec l’Islam, religion de paix, d’amour et de tolérance. Profitant lâchement de l’occasion, ces dénonciateurs se sont même permis d'accuser l’AfD d’être responsable. Mais comme on a appris entre temps que le père du fou furieux avait milité dans le parti des Verts et qu’il était connu pour ses actes de violence, le silence n’a pas tardé à se faire du côté des politiciens, remarque Andreas Unterberger, ancien rédacteur en chef de « Die Presse ».

 

https://www.andreas-unterberger.at/2020/02/die-grnen-und-der-mrder-von-hanau/

 

Traduction (Claude Haenggli) : Il est en tout cas intéressant de constater que les partis commencent à renoncer à leurs réactions surfaites et à l’instrumentalisation du forfait. Le climat politique allemand redevient lentement normal. Il n’en reste pas moins que les réactions hystériques des premières heures sont une preuve du manque de qualification des dirigeants en place. En particulier les premiers commentaires de Mesdames Merkel et Kramp-Karrenbauer resteront une honte.

 

Claude Haenggli, 2.3.2020

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Et vous, qu'en pensez vous ?

Poster un commentaire

Votre commentaire est susceptible d'être modéré, nous vous prions d'être patients.

* Ces champs sont obligatoires

Avertissement! Seuls les commentaires signés par leurs auteurs sont admis, sauf exceptions demandées auprès des Observateurs.ch pour des raisons personnelles ou professionnelles. Les commentaires sont en principe modérés. Toutefois, étant donné le nombre très considérable et en progression fulgurante des commentaires (150'216 commentaires retenus sur 9'675'514, chiffres au 25 septembre 2017) un travail de modération complet et exhaustif est totalement impensable. Notre site invite, par conséquent, les commentateurs à ne pas transgresser les règles élémentaires en vigueur et à se conformer à la loi afin d’éviter tout recours en justice. Le site n’est pas responsable de propos condamnables par la loi et fournira, en cas de demande et dans la mesure du possible, les éléments nécessaires à l’identification des auteurs faisant l’objet d’une procédure judiciaire. Les commentaires n’engagent que leurs auteurs. Le site se réserve, par ailleurs, le droit de supprimer tout commentaire qu’il repérerait comme anonyme et invite plus généralement les commentateurs à s’en tenir à des propos acceptables et non condamnables.

Entrez les deux mots ci-dessous (séparés par un espace). Si vous n'arrivez pas à lire les mots vous pouvez afficher une nouvelle image.