Espagne : la Cour Européenne Approuve les Expulsions Sommaires de Migrants Illégaux

6 commentaires

  1. Posté par Palador le

    Les pays d’où viennent ces migrants sont bien contents de nous les envoyer, la condition que ces pays acceptent leur retour et ceci aux frais des pays envahis

  2. Posté par miranda le

    Toutefois un « petit  » avantage dans cette affaire : La fin du squat par les migrants?

    Puisqu’un migrant illégal n’a plus de droits, s’il ose squatter un logement, il est donc EXPUSABLE immédiatement. Puisqu’il ne possède plus de droits sur le territoire européen, il pourrait donc être expulsable immédiatement par le propriétaire lui-même.

    A la condition bien sûr que nos ETATS voyous ne modifient pas le droit et donnent un droit exceptionnel au migrant illégal de squatter un logement. (ce serait étonnant puisqu »il est déclaré illégal sur le territoire européen) Mais il faut être méfiant car pour notre CEDH, ce sont les droits de l’homme (universel) qui priment avant tout.
    Nous n’avons jamais vu un fonctionnement aussi pervers et dénaturé du droit, depuis l’avènement de la CEDH.

  3. Posté par miranda le

    « Nul ne peut prédire le caractère dissuasif de la décision de la CEDH ». Cette phrase s’applique d’abord aux chefs d’état, car ce sont eux qui ouvrent tout grand LA PORTE et qui encouragent à l’immigration. Maintenant, pour savoir si cela va dissuader les migrants, c’est un peu tôt.
    Mais VICTOR ORBAN lui sait très bien comment il faut les dissuader. Il suffit de s’inspirer de son modèle.
     »
    Est-ce que la NON EXPULSION de la part de tout état européen, des déboutés ou clandestins ou illégaux, sera perçue comme une faute grave et sanctionnée par la justice européenne?

    Et si les citoyens constatent que des migrants errent dans leur ville ou territoire, pourront-ils porter plainte en justice CONTRE L’ETAT FAUTEUR et aussi contre les ONG toujours promptes à les accueillir pour faire tourner leur boutique qui a toujours besoin de vivre de la charité business?Charité business que paie toujours le contribuable grâce aux subventions de l’état.
    Et ensuite viendra la prise en charge SOCIALE toujours assumée par le contribuable.
    http://www.adoxa.info/cout-immigration-france-ruine-afrique-islam-musulman-gerard-pince-statistiques-livre-calcul-evaluation-insee

    C’est bien beau de proposer le retour des illégaux, mais SANS UNE LOI qui contraint les états à AGIR et à devoir payer une TRES FORTE AMENDE s’il n’y a pas d’expulsion,……… c’est de la blague.

    REVEILLONS NOUS POUR QUE CE SOIT PORTE PAR UNE LOI QUI CONTRAINT ET QUI SANCTIONNE LES ETATS EN CAS DE NON EXECUTION DE L’EXPULSION.

    D’autre part, ramener les illégaux de l’endroit d’où ils viennent relève de la fantaisie car le coût sera énorme. On connaît l’étendue de la diversité de ces migrants. L’essentiel est de les déposer à un POINT DE CHUTE, qui permettrait ensuite à ceux-ci de voyager, par train, bus, bateau, jusqu’à chez eux. Bien sûr, le contribuable participera au financement de « ce retour ».

    On commence à avoir de l’expérience et à connaitre tous ces bonimenteurs de Bruxelles et de Strasbourg aux ordres des mondialistes déconstructeurs et destructeurs..

    Cela ,n’empêchera pas l’ETAT FRANCAIS de faire venir les 500.000 immigrés habituels, comme chaque année. Même si le travail ne les attend pas vraiment. Le plan KALERGI de metissage de tout le monde dans tout le monde , programme de la république universelle mondialiste est LEUR OBSESSION.

    Amis nous n’avons pas fini de LUTTER.

  4. Posté par antoine le

     »Le tribunal de Strasbourg a jugé que les droits de l’homme ne s’appliquent aux migrants – accès à un avocat, à un interprète plus le droit de rester en Europe – que s’ils ont pénétré LÉGALEMENT en territoire européen. »
    Tous les migrants issus de l’immigration de masse illégale sont à traités en tant qu’illégaux !
    Nous exigeons de nos gouvernements qu’ils appliquent les lois en vigueur (y compris celles de la CEDH) et que les renvois soient effectifs.
    Est-ce trop demandé ?

  5. Posté par Sertorius le

    « Les refoulements à la frontière avec le Maroc sont une pratique espagnole de longue date et deviendront un modèle pour les États situés aux frontières terrestres extérieures de l’Union européenne. »

    Esperons que cela soit vrai car il est temps d’avoir des expulsions sommaires avec les migrants. Surtout en Grèce et les Balkans ou il y en a plus de 100,000 qui attendent des papiers.

  6. Posté par Dominique le

    Enfin ils font la différence entre légal et illégal, contrairement aux immigrationistes et islamo-gauchistes.
    A voir encore l’application quotidienne!

Et vous, qu'en pensez vous ?

Poster un commentaire

Votre commentaire est susceptible d'être modéré, nous vous prions d'être patients.

* Ces champs sont obligatoires

Avertissement! Seuls les commentaires signés par leurs auteurs sont admis, sauf exceptions demandées auprès des Observateurs.ch pour des raisons personnelles ou professionnelles. Les commentaires sont en principe modérés. Toutefois, étant donné le nombre très considérable et en progression fulgurante des commentaires (150'216 commentaires retenus sur 9'675'514, chiffres au 25 septembre 2017) un travail de modération complet et exhaustif est totalement impensable. Notre site invite, par conséquent, les commentateurs à ne pas transgresser les règles élémentaires en vigueur et à se conformer à la loi afin d’éviter tout recours en justice. Le site n’est pas responsable de propos condamnables par la loi et fournira, en cas de demande et dans la mesure du possible, les éléments nécessaires à l’identification des auteurs faisant l’objet d’une procédure judiciaire. Les commentaires n’engagent que leurs auteurs. Le site se réserve, par ailleurs, le droit de supprimer tout commentaire qu’il repérerait comme anonyme et invite plus généralement les commentateurs à s’en tenir à des propos acceptables et non condamnables.

Entrez les deux mots ci-dessous (séparés par un espace). Si vous n'arrivez pas à lire les mots vous pouvez afficher une nouvelle image.