Belgique : un homme de 73 ans est mort après avoir été tabassé gratuitement par un demandeur d’asile afghan

Jos Haex (73 ans) est décédé jeudi à 7h30 à l’hôpital. L’homme était dans le coma depuis janvier après avoir été attaqué par un demandeur d’asile afghan.

(…) Quelques semaines avant d’attaquer Jos, le migrant a même été contraint à l’internement en psychiatrie, mais il a été libéré après une courte enquête.

(…) La famille de la victime attend des réponses : « Si cet homme a réellement des problèmes psychiatriques, pourquoi pouvait-il se promener librement? Tous les demandeurs d’asile ne sont-ils pas contrôlés pour cela ? (…) »

HLN.be


23/01/2020

[…] Jos Haex, un septuagénaire de Linde (Limbourg), a été victime lundi d’une agression gratuite alors qu’il se promenait dans un bois. L’homme est dans le coma. Un demandeur d’asile afghan qui se trouvait à proximité des lieux a été arrêté mercredi. L’affaire est un mystère pour l’instant.[…]

Patrick, son fils, espère obtenir rapidement des réponses. “Tout est un grand point d’interrogation. Je ne peux comprendre ce qui est arrivé à notre père. Je ne connais personne avec un caractère aussi calme. Il ne ferait pas de mal à une mouche. On pense tout le temps que ce genre de choses se passe loin d’ici. »

[…]

7sur7

Via Fdesouche

Un commentaire

  1. Posté par antoine le

    Il faudra dorénavant sortie avec le Colt 45 en poche, chargé et prêt à tirer …
    On tire et on discutera après …
    Vu la situation, les psy expert ou docteurs se sont complètement plantés en libérant cet Afghan dangereux !!

Et vous, qu'en pensez vous ?

Poster un commentaire

Votre commentaire est susceptible d'être modéré, nous vous prions d'être patients.

* Ces champs sont obligatoires

Avertissement! Seuls les commentaires signés par leurs auteurs sont admis, sauf exceptions demandées auprès des Observateurs.ch pour des raisons personnelles ou professionnelles. Les commentaires sont en principe modérés. Toutefois, étant donné le nombre très considérable et en progression fulgurante des commentaires (150'216 commentaires retenus sur 9'675'514, chiffres au 25 septembre 2017) un travail de modération complet et exhaustif est totalement impensable. Notre site invite, par conséquent, les commentateurs à ne pas transgresser les règles élémentaires en vigueur et à se conformer à la loi afin d’éviter tout recours en justice. Le site n’est pas responsable de propos condamnables par la loi et fournira, en cas de demande et dans la mesure du possible, les éléments nécessaires à l’identification des auteurs faisant l’objet d’une procédure judiciaire. Les commentaires n’engagent que leurs auteurs. Le site se réserve, par ailleurs, le droit de supprimer tout commentaire qu’il repérerait comme anonyme et invite plus généralement les commentateurs à s’en tenir à des propos acceptables et non condamnables.

Entrez les deux mots ci-dessous (séparés par un espace). Si vous n'arrivez pas à lire les mots vous pouvez afficher une nouvelle image.