Nos lecteurs. Les électeurs suisses et européens n’élisent-ils pas trop ceux qui ont passé en Faculté de droit ?  

 

Les électeurs suisses et européens n’élisent-ils pas trop ceux qui ont passé en Faculté de droit ?

 

 

Le Forum des PME et l’UDC ont fort raison de tirer la sonnette d’alarme, de se plaindre que durant les 20 ans écoulés la Confédération a produit à elle seule plus de 113’000 pages de nouveaux textes de lois, soit plus de 5’600 pages en moyenne par an, que cette pléthore de lois et de règlement coûte des milliards aux entreprises et qu’il faut faire marche arrière.

 

Pour motiver les citoyens à réfléchir et à analyser leur choix avant de voter, je vous traduit en français un texte instructif que Doug King  un ami du Colorado chef d’entreprise nous a envoyé il y a quelques jours.

 

A mon avis la situation en Suisse, et c’est bien pire en UE, est semblable à celle aux Etats-Unis.

 

Dominique Schwander

 

 

Le Monopoly des avocats dans le gouvernement des Etats-Unis

Un avocat avec un attaché case peut voler plus que 1000 hommes porteurs d’une arme à feu

 

Depuis 1976, à l'exception de Lloyd Bentsen, chaque candidat président des démocrates de la gauche américaine a passé par une Faculté de droit (bien que Gore écolo pastèque n'ait pas obtenu son diplôme!) et tous les candidats démocrates à la vice-présidence sont allés en Faculté de droit.

 

Barack Hussein Obama était avocat. Michelle Obama était avocate. Hillary Clinton était avocate. Bill Clinton était avocat. John Edwards est avocat. Elizabeth Edwards était avocate.

 

Regardez les dirigeants du Parti démocrate au Congrès: le leader de la minorité sénatoriale Chuck Schumer est avocat. L'ancien sénateur Harry Reid est avocat.

 

Le Parti républicain américain lui est tout différent: Le président Trump est un homme d’affaires. Les présidents Bush 1 et 2 étaient des hommes d’affaires. Le vice-président Cheney est un homme d’affaires. Le président Eisenhower était un officier général à 5 étoiles. Pour les dirigeants de la Révolution républicaine de 1994: New Gingrich était professeur d’histoire. Tom DeLay était un diplômé en biologie de l’Université de Houston qui avait une entreprise de dératisation, déparatisage… Dick Armey était un Dr. en économie et Professeur universitaire. L'ancien leader de la minorité Boehner était un fabricant de plastique. L'ancien chef de la majorité au Sénat, Bill Frist, est chirurgien cardiaque

 

Qui fut le dernier président républicain qui était avocat? Gerald Ford, qui a quitté ses fonctions il y a plus de 30 ans et qui a à peine remporté l'investiture républicaine comme président en exercice, contre l'acteur Ronald Reagan en 1976.

 

Le Parti républicain est composé de vraies personnes qui font un vrai travail et  qui sont souvent la cible d’avocats. C'est très intéressant. Je n'y ai jamais pensé de cette façon.

 

Le Parti démocrate lui est composé d’avocats.

 

Les démocrates se moquent et méprisent les hommes qui créent de la richesse, comme Trump, Bush et Cheney, ou qui guérissent les malades comme Frist, ou qui se plongent dans l'histoire comme Gingrich.

 

Le Parti des Avocats ( juristes et notaires inclus) voit ces types de personnes qui fournissent des biens et des services que les gens veulent avoir, comme les ennemis de l’Amérique. Et donc, aux yeux du Parti des Avocats, nous avons vu grandir le cortège des ennemis officiels.

 

Qui Hillary et Obama attaquent-ils?… Les compagnies pharmaceutiques, les compagnies pétrolières, les hôpitaux, les fabricants, les entrepreneurs, les chaînes de restauration rapide, les grandes entreprises de vente au détail, les banquiers et toute personne produisant quelque chose de valeur dans notre pays.

 

C'est la conséquence naturelle de tout voir à travers les yeux des avocats.

 

Les avocats résolvent les problèmes souvent en mentant et en représentant avec succès leurs clients. Les avocats cherchent à faire adopter de nouvelles lois et inventer de nouveaux règlements, ils cherchent à gagner des poursuites. Ils pressent les Cours d'appel à renverser les jugements précédents. Ce faisant les avocats analysent  toujours le langage et recourent à leur novlangue pour favoriser leur camp. Limité à la pratique étroite du droit, c'est bien. Mais c'est une façon affreuse de gouverner une grande nation.

 

Lorsque les politiciens, en tant qu'avocats, commencent à considérer certains Américains comme des clients et d'autres Américains comme les parties opposées, le rôle du système juridique dans notre vie devient alors trop importante et détruit de nos ressources).

 

Certains Américains deviennent même des partis adverses de notre gouvernement. Nous ne sommes pas tous des plaideurs dans un vaste recours collectif. Nous sommes citoyens d'une république qui nous promet une grande liberté vis-à-vis des lois, des tribunaux et des avocats.

 

Aujourd'hui, nous nous noyons dans les lois et les règlements; nous sommes déformés par des décisions judiciaires; nous sommes poussés à la distraction par des avocats omniprésents dans toutes les parties de notre vie autrefois privée.

 

L'Amérique a une place pour les lois et les avocats, mais cette place est modeste et raisonnable, pas vaste et incontrôlée.

 

Le rôle des avocats et de la loi en Amérique étant bien trop grand, la décision la plus importante pour notre prochain président est de savoir qui il nommera à la Cour suprême.

 

Lorsque les démocrates de la Chambre poursuivent l'Amérique afin d'entraver nos efforts pour savoir ce que nos ennemis envisagent de nous faire, alors le rôle du litige en Amérique est devenu écrasant.

 

Peut-être que les Américains comprendront que le changement ne peut pas être apporté à notre nation par ces avocats qui dictent déjà largement la société et les affaires américaines. Peut-être que les Américains verront que l'espoir ne vient pas de la bouche des avocats mais de rêves personnels nourris par un travail acharné.

Peut-être que les Américains embrasseront la vérité que plus d'avocats avec plus de pouvoir ne feront qu'aggraver nos problèmes.

 

La législation sur la réforme délictuelle (juridique) a été soumise au Congrès à plusieurs reprises au cours des dernières années pour limiter les dommages-intérêts punitifs dans des poursuites ridicules telles que renverser du café chaud sur vous-même et poursuivre en justice l'établissement qui vous l'a vendu et également pour limiter les dommages-intérêts punitifs et les exigences énormes lors de poursuites pour faute professionnelle médicale. Le Parti démocrate s’est toujours opposé à cette législation et a voté contre..

 

Quand vous voyez que 97% des contributions politiques de l'American Trial Lawyers Association vont au Parti démocrate, alors vous vous rendez compte de qui est responsable des coûts si élevés de nos frais de santé et de nos produits.

 

Les États-Unis actuels ne comptent que 5% de la population mondiale mais 66% des avocats du monde!

 

 

Qu’en est-il en Suisse où les élus au Parlement ne représentent que fort mal les emplois des Suisses?

https://www.rts.ch/info/suisse/7082584-les-professions-des-elus-federaux-peu-representatives-de-la-population.html

Dominique Schwander, 20.02.2020

Et vous, qu'en pensez vous ?

Poster un commentaire

Votre commentaire est susceptible d'être modéré, nous vous prions d'être patients.

* Ces champs sont obligatoires

Avertissement! Seuls les commentaires signés par leurs auteurs sont admis, sauf exceptions demandées auprès des Observateurs.ch pour des raisons personnelles ou professionnelles. Les commentaires sont en principe modérés. Toutefois, étant donné le nombre très considérable et en progression fulgurante des commentaires (150'216 commentaires retenus sur 9'675'514, chiffres au 25 septembre 2017) un travail de modération complet et exhaustif est totalement impensable. Notre site invite, par conséquent, les commentateurs à ne pas transgresser les règles élémentaires en vigueur et à se conformer à la loi afin d’éviter tout recours en justice. Le site n’est pas responsable de propos condamnables par la loi et fournira, en cas de demande et dans la mesure du possible, les éléments nécessaires à l’identification des auteurs faisant l’objet d’une procédure judiciaire. Les commentaires n’engagent que leurs auteurs. Le site se réserve, par ailleurs, le droit de supprimer tout commentaire qu’il repérerait comme anonyme et invite plus généralement les commentateurs à s’en tenir à des propos acceptables et non condamnables.

Entrez les deux mots ci-dessous (séparés par un espace). Si vous n'arrivez pas à lire les mots vous pouvez afficher une nouvelle image.