Les Etats-Unis ont proposé de livrer les djihadistes suisses à la Confédération. Berne a refusé

L’offre américaine, faite en 2018, se montait à 500 000 francs. La chute du groupe Etat islamique et le risque de fuite des terroristes capturés reposent aujourd'hui la question d’un rapatriement. [...]

article complet:

 

8 commentaires

  1. Posté par Nicolas le

    500’000 pour une poignée de djihadistes, dans un pays où l’on recrute des séides pour une poignée de dollars. Ils sont fous ces américains!

  2. Posté par Chris le

    La meilleure solution serait de sous-traiter le renseignement et les interrogatoires sur place, avec des primes spéciales selon les renseignements recueillis. Pas d’ONG, pas de gauchos, pas d’avocats véreux payés par le contribuable. Ensuite ils pourront mettre les restes à la poubelle.

  3. Posté par Hotch le

    500’000 pour le lot c’est bien trop cher.
    Il faut faire une offre à USD 1000 par tête… au sens littéral, parce qu’en prime ils peuvent garder le reste de ces ignobles individus. Ça me semble honnête, non ?

  4. Posté par Sertorius le

    ‘S’ils ne sont pas rapatriés, ils seront jugés sommairement sans autre forme de procès. Ce n’est pas acceptable. La Suisse, berceau des droits de l’homme, doit donner l’exemple.’

    Il faut juger les faits la ou ils ont eu lieu et la ou se trouvent les témoins de ces faits. C’est en suivantt ces principes de droit bien fondés que la Suisse doit donner l’example.

  5. Posté par antoine le

     »L’envoi, récent, d’éléments du SRC en Syrie montre que l’éventualité de retours est sérieusement prise en compte. Que nous le voulions ou pas, c’est très probablement ce qui va se produire, tôt ou tard.  »
    Il est exclu que ces djihadistes reviennent sur notre territoire national (hommes, femmes et enfants).
    On ne veut pas de bombes ambulantes dans nos rues !
    Si ils reviennent, c’est entre 4 planches.
    https://www.letemps.ch/suisse/etatsunis-ont-propose-livrer-djihadistes-suisses-confederation-berne-refuse

  6. Posté par pépé le moko le

    N’ avons nous pas assez de cas sociaux, de parasites, de psychpathes qui encombrent nos services sociaux et nos hopitaux ?
    Qu’on les amène a Guantanamo !

  7. Posté par bonardo le

    Mais pourquoi rapatrier ces personnes ? Dans la vie on fait des choix pourquoi devrions nous assumer des frais à faire revenir ces personnes chez nous ?
    La sécurité avant tout ,il fallait réfléchir avant d`aller jouer au soldat et de pleurer par la suite pour revenir en Suisse trop facile et beaucoup trop dangereux.

  8. Posté par Dominique le

    Il faut les laisser être condamnés en Syrie, Iraq…
    Ils ont fait le choix de trahir, qu’ils paient sur place

Et vous, qu'en pensez vous ?

Poster un commentaire

Votre commentaire est susceptible d'être modéré, nous vous prions d'être patients.

* Ces champs sont obligatoires

Avertissement! Seuls les commentaires signés par leurs auteurs sont admis, sauf exceptions demandées auprès des Observateurs.ch pour des raisons personnelles ou professionnelles. Les commentaires sont en principe modérés. Toutefois, étant donné le nombre très considérable et en progression fulgurante des commentaires (150'216 commentaires retenus sur 9'675'514, chiffres au 25 septembre 2017) un travail de modération complet et exhaustif est totalement impensable. Notre site invite, par conséquent, les commentateurs à ne pas transgresser les règles élémentaires en vigueur et à se conformer à la loi afin d’éviter tout recours en justice. Le site n’est pas responsable de propos condamnables par la loi et fournira, en cas de demande et dans la mesure du possible, les éléments nécessaires à l’identification des auteurs faisant l’objet d’une procédure judiciaire. Les commentaires n’engagent que leurs auteurs. Le site se réserve, par ailleurs, le droit de supprimer tout commentaire qu’il repérerait comme anonyme et invite plus généralement les commentateurs à s’en tenir à des propos acceptables et non condamnables.

Entrez les deux mots ci-dessous (séparés par un espace). Si vous n'arrivez pas à lire les mots vous pouvez afficher une nouvelle image.