L’apparition de la conservatrice Kaitlin Bennett sur le campus de l’Ohio suscite des réactions violentes de la part des étudiants de gauche

La militante conservatrice Kaitlin Bennett, également connue sous le nom de « Gun Girl », a incité lundi à de grandes manifestations étudiantes lorsqu’elle est apparue sur le campus d’Athènes à l’Université de l’Ohio pour filmer une vidéo.

Bennett était arrivée sur le campus pour filmer une vidéo-questionnaire sur la journée du président pour le Liberty Hangout, qui se présente comme un média libertaire, selon elle et le site. Bennett a été une figure de division depuis qu’elle a acquis une notoriété en 2018 pour avoir publié des photos controversées de graduation d’elle-même avec un fusil AR-10 à la Kent State University.

 

 

 

Mardi, elle a déclaré à NBC News qu’elle prévoyait de se promener sur le campus en posant aux étudiants des questions triviales telles que « Qui étaient les trois premiers présidents? » avant qu’elle ne soit interrompue.

« Je n’ai pu poser la question qu’à un étudiant avant qu’une foule se forme autour de mon ami Joel Patrick et moi », a déclaré Bennett à NBC News. « Ils ont commencé à jeter des objets sur mon visage et à nous pousser alors que nous essayions de sortir de la foule. »

[...]

fr24news.com

Un commentaire

  1. Posté par Jean-michel le

    Les USA sont cuits, comme tout l’occident ou presque !
    La jeunesse aux cheveux colorés, aux Iphone à 1.500$, aux écrans permanents et qui n’ont aucun projet de vie, …

Et vous, qu'en pensez vous ?

Poster un commentaire

Votre commentaire est susceptible d'être modéré, nous vous prions d'être patients.

* Ces champs sont obligatoires

Avertissement! Seuls les commentaires signés par leurs auteurs sont admis, sauf exceptions demandées auprès des Observateurs.ch pour des raisons personnelles ou professionnelles. Les commentaires sont en principe modérés. Toutefois, étant donné le nombre très considérable et en progression fulgurante des commentaires (150'216 commentaires retenus sur 9'675'514, chiffres au 25 septembre 2017) un travail de modération complet et exhaustif est totalement impensable. Notre site invite, par conséquent, les commentateurs à ne pas transgresser les règles élémentaires en vigueur et à se conformer à la loi afin d’éviter tout recours en justice. Le site n’est pas responsable de propos condamnables par la loi et fournira, en cas de demande et dans la mesure du possible, les éléments nécessaires à l’identification des auteurs faisant l’objet d’une procédure judiciaire. Les commentaires n’engagent que leurs auteurs. Le site se réserve, par ailleurs, le droit de supprimer tout commentaire qu’il repérerait comme anonyme et invite plus généralement les commentateurs à s’en tenir à des propos acceptables et non condamnables.

Entrez les deux mots ci-dessous (séparés par un espace). Si vous n'arrivez pas à lire les mots vous pouvez afficher une nouvelle image.