Trump menace de cesser tout partage de renseignements avec les pays qui feront confiance à Huawei

post_thumb_default

 

Washington fait de longue date pression sur les pays européens pour qu'ils écartent l'équipementier Huawei de leurs futurs réseaux de télécommunications 5G, identifiant un risque d'espionnage.

Le président Trump «a donné des instructions pour dire clairement que toute nation qui décide d'utiliser un distributeur 5G qui n'est pas digne de confiance, met en danger notre capacité de partager des renseignements et des informations au plus haut niveau», a écrit l'ambassadeur américain en Allemagne, Richard Grenell sur Twitter. Il a précisé que Donald Trump l'avait appelé depuis l'avion présidentiel Air Force One pour lui transmettre ce message.

. @realDonaldTrump just called me from AF1 and instructed me to make clear that any nation who chooses to use an untrustworthy 5G vendor will jeopardize our ability to share Intelligence and information at the highest level.

— Richard Grenell (@RichardGrenell) February 16, 2020

Des alliés européens clés, notamment la Grande-Bretagne et la France, ont indiqué qu'ils n'entendaient pas empêcher Huawei de participer à leurs futurs réseaux de télécommunications 5G, tout en lui imposant certaines restrictions.

En marge de la conférence sur la sécurité à Munich, le ministre américain des Affaires étrangères Mike Pompeo, a quant à lui dénoncé le «Cheval de Troie» que constitue à ses yeux l'équipementier chinois. L'implication de Huawei dans les réseaux 5G occidentaux équivaudrait selon lui à transférer les données de tous les utilisateurs au «Parti communiste chinois» et aux «services secrets chinois».

De son côté, toujours à Munich, le chef de la diplomatie chinoise Wang Yi, a invité les Européens à faire un «choix indépendant et sage» en respectant «l'équité pour toutes les entreprises».

Les Etats-Unis ont placé en mai 2019 le groupe chinois sur une liste noire, obligeant de facto les entreprises américaines et résidant aux Etats-Unis à trouver d'autres fournisseurs pour leurs équipements en télécommunications.

 

Extrait de: Source et auteur

Suisse shared items on The Old Reader (RSS)

Et vous, qu'en pensez vous ?

Poster un commentaire

Votre commentaire est susceptible d'être modéré, nous vous prions d'être patients.

* Ces champs sont obligatoires

Avertissement! Seuls les commentaires signés par leurs auteurs sont admis, sauf exceptions demandées auprès des Observateurs.ch pour des raisons personnelles ou professionnelles. Les commentaires sont en principe modérés. Toutefois, étant donné le nombre très considérable et en progression fulgurante des commentaires (150'216 commentaires retenus sur 9'675'514, chiffres au 25 septembre 2017) un travail de modération complet et exhaustif est totalement impensable. Notre site invite, par conséquent, les commentateurs à ne pas transgresser les règles élémentaires en vigueur et à se conformer à la loi afin d’éviter tout recours en justice. Le site n’est pas responsable de propos condamnables par la loi et fournira, en cas de demande et dans la mesure du possible, les éléments nécessaires à l’identification des auteurs faisant l’objet d’une procédure judiciaire. Les commentaires n’engagent que leurs auteurs. Le site se réserve, par ailleurs, le droit de supprimer tout commentaire qu’il repérerait comme anonyme et invite plus généralement les commentateurs à s’en tenir à des propos acceptables et non condamnables.

Entrez les deux mots ci-dessous (séparés par un espace). Si vous n'arrivez pas à lire les mots vous pouvez afficher une nouvelle image.