Canada : les autochtones en grève

post_thumb_default

 

De notre correspondant au Québec. – Il n’y a pas que la France qui connaisse des interruptions de service ferroviaire : depuis plus d’une semaine, le réseau canadien est immobilisé à de nombreux endroits. Ici, ce n’est pas une grève qui bloque les trains, mais des groupes autochtones qui campent sur des rails, empêchant ainsi les trains de passer. Les blocages sont nombreux, tant dans l’ouest du pays, qu’à l’est, et surtout au centre; les voies reliant Toronto, Ottawa et Montréal étant complètement fermées. À Montréal, certains trains de banlieue, utilisés quotidiennement par des travailleurs se rendant au centre-ville, sont aussi fermés par les autochtones.

La contestation a pour origine l’opposition d’une tribu de Colombie-Britannique les Wet’suwet’en qui s’opposent au passage gazoduc Coastal GasLink sur leur territoire. En protestation, ils ont décidé de bloquer la voie ferrée qui passait sur leur réserve. L’effet domino fut instantané : par solidarité ethnique, les autochtones du reste du pays ont décidé d’appuyer leurs compatriotes de l’ouest en bloquant les chemins de fer de leurs régions respectives.

L’impact est majeur : des milliers de passagers ont été affectés. Mais les entreprises l’ont été encore davantage, certains dépendant directement du transport de marchandise par train. Radio-Canada, qui appuie pourtant les revendications autochtones, a ainsi sonné la sonnette d’alarme : certaines entreprises sont menacées et sont déjà forcées de licencier des employés.

Selon la présidente-directrice générale des Manufacturiers et exportateurs du Québec, Véronique Proulx, « la situation est catastrophique. Quand on parle du secteur manufacturier via le rail, c’est 4600 wagons par jour qui ne circulent pas. Tous les secteurs sont affectés, que ce soit Danone, des entreprises dans le métal, le secteur automobile, le plastique ou le fabricant de canoés et kayaks Pellican. »

Pour Jonathan Trudeau, frère de Justin et chroniqueur au Journal de Montréal, la situation est « inacceptable ». Pour lui, « le résultat, c’est que les communautés autochtones creusent le fossé qui les sépare du reste de la population. Encore une fois. » Pour une fois, il n’a pas tort.

Cet article Canada : les autochtones en grève est apparu en premier sur Présent.

 

Extrait de: Source et auteur

Suisse shared items on The Old Reader (RSS)

Et vous, qu'en pensez vous ?

Poster un commentaire

Votre commentaire est susceptible d'être modéré, nous vous prions d'être patients.

* Ces champs sont obligatoires

Avertissement! Seuls les commentaires signés par leurs auteurs sont admis, sauf exceptions demandées auprès des Observateurs.ch pour des raisons personnelles ou professionnelles. Les commentaires sont en principe modérés. Toutefois, étant donné le nombre très considérable et en progression fulgurante des commentaires (150'216 commentaires retenus sur 9'675'514, chiffres au 25 septembre 2017) un travail de modération complet et exhaustif est totalement impensable. Notre site invite, par conséquent, les commentateurs à ne pas transgresser les règles élémentaires en vigueur et à se conformer à la loi afin d’éviter tout recours en justice. Le site n’est pas responsable de propos condamnables par la loi et fournira, en cas de demande et dans la mesure du possible, les éléments nécessaires à l’identification des auteurs faisant l’objet d’une procédure judiciaire. Les commentaires n’engagent que leurs auteurs. Le site se réserve, par ailleurs, le droit de supprimer tout commentaire qu’il repérerait comme anonyme et invite plus généralement les commentateurs à s’en tenir à des propos acceptables et non condamnables.

Entrez les deux mots ci-dessous (séparés par un espace). Si vous n'arrivez pas à lire les mots vous pouvez afficher une nouvelle image.