Levée de l’immunité de Matteo Salvini.

 

Ligue.jpg

Italie. Le Sénat vote en faveur de la poursuite du dirigeant de la Ligue Matteo Salvini, pour avoir refusé, en tant que ministre de l’Intérieur, le débarquement de migrants africains d’un bateau :

https://www.nouvelobs.com/monde/20200212.OBS24756/salvini-renvoye-en-justice-par-le-senat-pour-sequestration-de-migrants.html?utm_term=Autofeed&utm_medium=Social&utm_source=Twitter#Echobox=1581520095

Matteo Salvini 2.png

 

Extrait de: Source et auteur

Suisse shared items on The Old Reader (RSS)

6 commentaires

  1. Posté par aldo le

    @Bussy le 12 février 2020 à 21h29 Bonne question et la réponse est: pas grand chose dans la mesure oû SOROS FAIT DES SPÉCULATIONS SÛRES ET AVANTAGEUSES PUISQUE C’EST LUI QUI DICTE L’ACTUALITE GRACE A SES JOURNALISTES A LA BOTTE.. donc c’est anecdotique comme participation. Et quand il dicte les poursuites contre Salvini ils sait que toute les valeurs liées à l’industrie de l’immigration vont monter. PAR EXEMPLE LES ASSURANCES ONT PLUSIEURS RAISONS DE MONTER et vont suivre l’insécurité liée aux poursuites contre Salvini. MAIS PAS QUE PUISQUE C’EST LORS DU PAIEMENT QUE TOUT SE GÂTE GRAVEMENT !

    IMAGINEZ QUE VOUS ÊTES ASSURE EN PROTECTION JURIDIQUE CHEZ GENERALI OU AU TCS CES TORDUS VOUS FONT CROIRE QUE VOUS ÊTES ASSURE, MAIS CE PEUT ÊTRE JUSTE POUR PAYER DES PRIMES. Dès qu’ils apprendront que c’est un migrant et que son assurance à lui c’est l’aide juridictionnelle, alors qu’ils ont des tas d’affaires du même genre, ils refuseront vous aider sous des prétextes fallacieux et attendront que vous leur fassiez un procès à vos frais évidemment Ceci tout simplement parce que des millions sortent de vos poches avec la bienveillance des salopards du barreau, des tribunaux et de la politique associés dans un véritable complot contre les citoyens. et le bon exemple est ici : https://lesobservateurs.ch/2020/01/10/royaume-uni-53-millions-deuros-daide-juridictionnelle-pour-deux-soeurs-et-un-frere-jihadistes-qui-avaient-aide-un-terroriste/ 5,3 millions pour un cas contre un citoyen aucune assurance ne peut et ne veut régater. DONC ENCORE TOUT BENEFICE POUR LE COURS DE L’ACTION.

  2. Posté par Gérard Guichard le

    Il avait pas besoin de jouer au finaud et de se faire débarquer!

  3. Posté par Sertorius le

    Ils veulent le prosécuter pour avoir fait son devoir. C’est une autre manière de forcer les migrants en Europe en diminuant plus les droits d’éstats sur l’immigration.

  4. Posté par Vautrin le

    Les traîtres ! Voulant subvertir leur propre pays et toute l’Europe, ils font donner l’arme juridique contre celui qui peut contrarier leurs plans maudits ! Qu’ils soient punis de malemort !

  5. Posté par Bussy le

    Combien ça a coûté à Soros ?

Et vous, qu'en pensez vous ?

Poster un commentaire

Votre commentaire est susceptible d'être modéré, nous vous prions d'être patients.

* Ces champs sont obligatoires

Avertissement! Seuls les commentaires signés par leurs auteurs sont admis, sauf exceptions demandées auprès des Observateurs.ch pour des raisons personnelles ou professionnelles. Les commentaires sont en principe modérés. Toutefois, étant donné le nombre très considérable et en progression fulgurante des commentaires (150'216 commentaires retenus sur 9'675'514, chiffres au 25 septembre 2017) un travail de modération complet et exhaustif est totalement impensable. Notre site invite, par conséquent, les commentateurs à ne pas transgresser les règles élémentaires en vigueur et à se conformer à la loi afin d’éviter tout recours en justice. Le site n’est pas responsable de propos condamnables par la loi et fournira, en cas de demande et dans la mesure du possible, les éléments nécessaires à l’identification des auteurs faisant l’objet d’une procédure judiciaire. Les commentaires n’engagent que leurs auteurs. Le site se réserve, par ailleurs, le droit de supprimer tout commentaire qu’il repérerait comme anonyme et invite plus généralement les commentateurs à s’en tenir à des propos acceptables et non condamnables.

Entrez les deux mots ci-dessous (séparés par un espace). Si vous n'arrivez pas à lire les mots vous pouvez afficher une nouvelle image.