Ensauvagement de la France : un Youtubeur violemment tabassé la nuit dernière par le rappeur Sadek et sa bande

L’affaire remonte à plusieurs jours. Ce samedi, dans un restaurant de Saint-Priest, le rappeur Sadek devait venir faire un showcase, sorte de petit concert intimiste. Mais ce show avait été annulé par crainte de débordement après des appels allant dans ce sens, relayés sur les réseaux sociaux. A l’origine de ces appels à venir perturber le concert, le sulfureux Bassem Braiki, youtubeur le plus connu de Vénissieux qui avait déjà envoyé ses troupes perturber le showcase de Booba prévu à Dardilly en 2016. Sadek avait ensuite menacé Bassem en lui demandant d’envoyer son adresse pour une rencontre, ce qu’avait fait le youtubeur tout juste sorti de prison, à travers Snapchat.

 

 

 

Cette nuit, ce sont donc au moins quatre individus qui ont attendu au pied de l’immeuble de Bassem, à Vénissieux, pour en découdre. Bassem Braiki est arrivé devant son immeuble et s’est fait littéralement lyncher. Durant de longues secondes, les coups de pied et de poing, mais aussi de matraque télescopique, pleuvent sur la victime au sol. Le sang coule sous les insultes des agresseurs présumés, dont Sadek, qui n’a pas hésité à filmer durant la rixe puis à publier le clip sur Twitter, générant de nombreuses réactions.

[...]

Lyonmag.com

Nos remerciements à Patrick Edery

Un commentaire

  1. Posté par leherisson le

    Qu’ils s’entretuent, ça nous donnera de l’air …

Et vous, qu'en pensez vous ?

Poster un commentaire

Votre commentaire est susceptible d'être modéré, nous vous prions d'être patients.

* Ces champs sont obligatoires

Avertissement! Seuls les commentaires signés par leurs auteurs sont admis, sauf exceptions demandées auprès des Observateurs.ch pour des raisons personnelles ou professionnelles. Les commentaires sont en principe modérés. Toutefois, étant donné le nombre très considérable et en progression fulgurante des commentaires (150'216 commentaires retenus sur 9'675'514, chiffres au 25 septembre 2017) un travail de modération complet et exhaustif est totalement impensable. Notre site invite, par conséquent, les commentateurs à ne pas transgresser les règles élémentaires en vigueur et à se conformer à la loi afin d’éviter tout recours en justice. Le site n’est pas responsable de propos condamnables par la loi et fournira, en cas de demande et dans la mesure du possible, les éléments nécessaires à l’identification des auteurs faisant l’objet d’une procédure judiciaire. Les commentaires n’engagent que leurs auteurs. Le site se réserve, par ailleurs, le droit de supprimer tout commentaire qu’il repérerait comme anonyme et invite plus généralement les commentateurs à s’en tenir à des propos acceptables et non condamnables.

Entrez les deux mots ci-dessous (séparés par un espace). Si vous n'arrivez pas à lire les mots vous pouvez afficher une nouvelle image.